accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
 RESF - logo cartouche et texte Communiqué de presse

REVENUS MAIS PAS ENCORE TIRES D’AFFAIRE

 

Même si la famille Vrenezi est rentrée par un vol sanitaire, dans les conditions qu’on lira en page 2, les comptes rendus de visite des 8 et 9 août témoignent que tout n’est pas résolu, tant s’en faut. A l’évidence, la préfecture de Moselle fait les choses a minima.

La question essentielle demeure celle des papiers qui doivent être délivrés aux parents d’Ardi pour qu’ils puissent travailler et élever leurs enfants et à Mimoza, jeune majeure, pour qu’elle puisse reprendre ses études très bousculées.

La préfecture se refuse à toute déclaration et le ministère botte en touche en disant qu’une décision sera prise au terme du visa de tourisme de trois mois délivré aux Vrenezi. Il est évidemment hors de question de continuer à maintenir Ardi et les siens dans la précarité. Les choses sont claires : l’incrédulité puis l’indignation naissante de l’opinion devant le sort promis à Ardi ont obligé le président de la République à autoriser le retour des Vrenezi par avion sanitaire. Personne n’imagine que le candidat Sarkozy s’amuse à ré-expulser cette famille le 28 octobre à quelques mois des élections présidentielles. Les Vrenezi vont donc demeurer en France, au moins tant que l’état d’Ardi le nécessitera. Ils doivent donc bénéficier du titre de séjour leur permettant de vivre normalement en France, un titre Vie et privée et familiale.

Le reste, le silence hautain de la préfecture, la grossièreté de l’un des employés du service des étrangers qui fait la grosse voix et raccroche quand on parvient à l’avoir au téléphone, les formules alambiquées du ministère n’ont rien à faire ici.

IL FAUT UN TITRE VIE PRIVEE ET FAMILIALE POUR LES VRENEZI

- Comptes rendus des visites du Dr Kieffer et de Jean Marie Barbier, Président de l’APF le 9 août, de C. Amboise , RESF, le 8 août
- Ardi, ses parents, son frère et sa sœur sont revenus en France. P.2-3
- C. Puant ? p. 4

Contact RESF METZ : Catherine Amboise : 06 98 29 50 08
Armelle Gardien : 06 89 49 48 47


voir aussi :

Lettre d’Ardi - n°3
REVENUS MAIS PAS ENCORE TIRÉS D’AFFAIRE

jeudi 11 août 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles