accueil RESF
DON au RESF

L'Humanité : À Marseille, l'expulsion des Roms effective

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - L

Anti-Roms

À Marseille, l’expulsion des Roms effective

 

Jeudi matin, une centaine de personnes ont été délogées 
de la porte d’Aix.

source : L’Humanité

par Camille Fischbach

Cela n’aura pas tardé. Trois jours seulement après la publication d’un arrêté municipal, la population rom, occupant l’entrée de Marseille depuis un mois, a été expulsée jeudi par les forces de police. Ces dernières ont demandé aux Roms de quitter la pelouse de la porte d’Aix et ont procédé à de nombreux contrôles d’identité. Présent sur place, Bernard Eynaud, responsable départemental de la Ligue des droits de l’homme (LDH), dénonce une « intervention démesurée, glauque et violente », précisant que « la police a continué à les pourchasser dans la rue après l’expulsion ». Vers 9 heures, certains ont tenté, en vain, de s’installer sur l’esplanade de la cathédrale la Major, dans le quartier de la Joliette. Face à cette situation désespérée, le samu social a proposé de la nourriture et des solutions d’hébergement.

Alors, quel avenir pour les familles expulsées ? Pour Gilles Leclair, préfet délégué à la défense et à la sécurité dans la région Paca, « trois familles ont accepté un hébergement, et l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) a relevé les identités de ceux qui peuvent bénéficier d’une aide ». Des décisions qui ne conviennent pas à la Ligue des droits de l’homme. Bernard Eynaud déclare que « si ces hébergements ont le mérite d’exister, ils ne sont pas adaptés à la population rom ». Afin de trouver une solution, une réunion était prévue hier en fin de journée devant la mairie. « Nous espérons renouer le dialogue avec la municipalité de Marseille », précise Bernard Eynaud. « Sur un tel sujet, il ne peut pas y avoir de clivage politique, même si la décision prise par M. Gaudin s’inscrit dans une logique sécuritaire voulue par le gouvernement. » De son côté, le président de la région Michel Vauzelle (PS) s’est dit choqué par cette intervention « honteuse et inacceptable ». Le clivage politique existe bel et bien et Nicolas Sarkozy compte bien s’en servir à l’horizon 2012.


voir aussi :

 

Medias - L La galère continue pour les Roms sur la Canebière

 

 
mercredi 17 août 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0