accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
 RESF - logo cartouche et texte Communiqué RESF

MENACE D’EPURATION CONTRE UN EGYPTIEN COPTE (92)
22/08 : Maintenu en rétention pour 20 jours supplémentaires par le JLD !

 
source : RESF 92

Contact sur ce dossier : Richard Moyon 06 12 17 63 81

 

21 août 2011

 

En janvier 2011, présentant ses vœux aux autorités religieuses après les attentats dont les coptes avaient été victimes en Egypte, Sarkozy multipliait les phrases grandiloquentes sur la chrétienté qui…, l’universalité que… la protection des chrétiens, etc. Du Sarkozy, quoi. En substance, selon lui, "Les chrétiens d'Egypte sont victimes d'une épuration". En août 2011, c’est encore vrai, sauf que cette fois l’épurateur (le petit épurateur, mais quand même) est Sarkozy lui-même. Sameh TAWADROS, ingénieur de nationalité égyptienne et sa femme Gihane, prof de français ont fui les persécutions dénoncées par Sarkozy, en 2007. Ils ont fait franciser leur nom en TEODORE. Ils ont deux enfants, Jonathan, 6 ans, qui va entrer en CP à l'école Logié à Courbevoie après avoir été en maternelle aux Ajoncs et Peter, 13 ans, qui entre en 5e au collège Alfred de Vigny. Ils ont a plusieurs reprises tenté de régulariser leur situation mais la préfecture de Nanterre a purement et simplement refusé de prendre leur dossier. Suite aux déclarations de Sarkozy en janvier dernier, une demande collective de régularisation a été déposée à la préfecture des Hauts-de Seine par le doyen de l'église copte de Châtenay-Malabry, Guirgis Lucas. Mais après les grands discours, rien n’est venu. Le 16 août, Sameh TEODORE est contrôlé à la descente du bus à Nanterre. Il a été le seul contrôlé… son allure n’y est évidemment pour rien : il est bien connu que les contrôles au faciès n’existent pas. Garde à vue à Puteaux, pas d’avocat, pas de traducteur, pas d’énoncé des droits. Il est contraint à signer sans comprendre et se retrouve au Mesnil-Amelot. Le Tribunal administratif de Melun a confirmé l’OQTF du préfet des Hauts-de-Seine et Sameh TEODORE sera présenté lundi 22 à 9h30 au JLD de Meaux. S’il n’était pas libéré, l’affaire n’en resterait évidemment pas là. Le prêtre de la principale église copte du pays, à Châtenay-Malabry, dont Gihane et Sameh sont des fidèles a appelé en chaire à signer une lettre à M. Sarkozy « Pour la libération et la régularisation de Sameh TEODORE ». On ne peut pas, d’un côté, jouer les défenseurs des opprimés chez les autres et être l’oppresseur là où on dispose encore du pouvoir.

 

 

 

Précision concernant la situation de la famille Chowdhury, bengalis, enfermés au CRA de Rennes depuis le 17 août avec 2 enfants âgés de 6 et 3 ans (voir communiqué RESF du 20 août). Madame le Procureur de Rennes, avait assuré à l’audience que les CRA ne sont pas des prisons et que de toute façon les enfants petits ont tout à fait à leur place en prison. Elle considère sans doute aussi qu’ils sont très heureux dans les couloirs des cités judiciaires, raison pour laquelle elle les a fait poireauter jusqu’à 22 heures, moment où il lui a plu de rendre ses conclusions.

 

lundi 22 août 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA
mercredi 23 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles