accueil RESF
DON au RESF

Mme CHEN et M. LI : Une famille déjà séparée menacée de démembrement

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 86-Vienne ...
Contact

P1975 - Mme CHEN et M. LI : Une famille déjà séparée menacée de démembrement

 

 

Mme CHEN  et M. LI : Une famille déjà séparée menacée de démembrement


 URGENT : FAXONS, MAILONS pour la régularisation de cette famille :
 
Madame CHEN vit en France depuis 10 ans. Elle avait des titres de séjour d'un an renouvelables.
Alors qu'elle a fait une demande de carte de résident de 10 ans, elle a reçu une OQTF.
Elle a été arrêtée dans son restaurant Vendredi 2 Septembre 2011 et enmenée au CRA (centre de rétention) de Rennes. Un vol était retenu pour elle dès le dimanche matin en direction de la Chine.
Le RESF 35 lui a fait rédiger une demande d'asile immédiatement ce qui a permis de stopper la procédure d'expulsion et le samedi à 14H le tribunal administratif a levé la rétention, elle a pu rentrer chez elle à Poitiers.
Cependant La police détient toujours son passeport et son permis de conduire et lui a interdit de rouvrir son restaurant en aposant une affiche " fermé" sur la porte de celui ci.
Il lui est reproché d'avoir déclaré une fausse date de naissance à son entrée en France, afin d'y être scolarisée alors qu'elle s'est acquittée des amendes relatives à cette fausse déclaration.
 
Madame CHEN a deux enfants : son fils de 16 ans est scolarisé depuis plusieurs années à Poitiers.
Sa fille de trois et demi va en classe de maternelle à Poitiers.
Madame CHEN  a déposé un recours à la cour d'appel de BORDEAUX.
La préfecture de la Vienne s'apprête donc à séparer une maman de ses enfants sans aucun respect de la convention internationale des droits de l'enfant.
 
Son compagnon , Monsieur LI, a tenté de se faire régulariser en France depuis 2007, en vain. Il est arrivé en Europe par l'Italie où il travaille. Le couple fait des aller et retours entre la France et l'Italie avec les enfants pour maintenir le lien familial.
Revenu en France le 7 Juin, pour ses vacances, il a prolongé son séjour afin de s'occuper des enfants pendant une hospitalisation de Madame et a fait l'objet d'une Obligation à quitter le territoire avec interdiction de retour en France récemment. Cette décision lui a été remise par la police avec la présence d'un interprète, puisqu'il ne parle pas le français, alors que Madame était au CRA. Il n'a pas compris qu'il n'avait 48 heures pour faire appel.
Il lui est signifié d'accepter de signer immédiatement son retour dans son pays où en Italie avec interdiction de revenir en France pendant 3 ans.


Leur fils,  adolescent,  est arrivé en Europe il y a 10 ans par le biais d'un rapprochement familial demandé en Italie par le papa.


Peut on imaginer que ce jeune garçon doive aller vivre en Italie et y poursuivre sa scolarité dans une autre langue en étant privé de sa mère et de sa petite soeur ?
Peut on imaginer que sa petite soeur soit expulsée en Chine avec la maman ?
Ou que la maman soit expulsée sans sa fille.
Peut-on accepter la destruction d'une cellule parentale et la destruction de la fratrie ?
 
En signant cette pétition, nous demandons à la préfecture la régularisation de la famille de Mme Chen, de son compagnon et de ses deux enfants.

------------------------------------------------------------------------------------------

Vous pouvez aussi faire connaitre votre indignation, respectueusement et décemment à la prefecture de POITIERS.

 jean-philippe.setbon@vienne.pref.gouv.fr
yves.dassonville@vienne.pref.gouv.fr
 
Télécopie  Pref Vienne: 05 49 88 25 34

-------------------------------------------------------------------------------------------
  Ministère de l’Intérieur :
claude.gueant@interieur.gouv.fr

Directeur de cabinet : 
stephane.bouillon@interieur.gouv.fr
Dircab-adjoint : 
georges-francois.leclerc@interieur.gouv.fr
Les membres du cabinet chargés de l’immigration :
pierre.regnault-de-la-mothe@interieur.gouv.fr
henri.zeller@interieur.gouv.fr
christophe.reynaud@interieur.gouv.fr
 
Secrétariat général à l’Immigration :
Fax: 01 77 72 61 20 Standard 
            01 77 72 61 00      
Secrétariat général : 
secretariat-general@immigration-integration.gouv.fr
 Secrétaire général : 
stephane.fratacci@immigration-integration.gouv.fr
Directeur de cabinet : 
gautier.beranger@immigration-integration.gouv.fr
 
            01 77 72 62 66      
Chef de cabinet : 
charlotte.orgebin@immigration-integration.gouv.fr 

mercredi 7 septembre 2011.

Je signe cette pétition...  Que mettre ici ?
Que mettre ici ?

Comment ça marche ?
Comment signer en 3 étapes :
1. [Maintenant !] Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur « Valider ». Aussitôt, le site va automatiquement vous envoyer un email (courriel) pour s’assurer de votre existence et que ce n’est pas une plaisanterie douteuse mais que vous avez bien l’intention de signer

2. [Dans 5 minutes] Vous allez recevoir cet email (courriel) de confirmation automatique.

3. [Dès réception !] Cliquez sur le lien contenu dans le mail de confirmation, ou bien, si le lien est inactif, copiez le dans votre navigateur internet favori (Firefox, Safari, Mozilla, Netscape, Opera, Explorer...).
N’attendez pas ! Faites le dès réception du message. Merci !
- Oui, vous pouvez confirmer plusieurs jours après, mais pourquoi attendre et risque d’oublier ?! -
La signature apparaîtra une heure plus tard environ dans la liste des signataires.

En cas de problème, répondez au message, sans rien effacer, et en expliquant au mieux ce qui se passe... Un humain(!) vous répondra.

Identifiants personnels
email_adress :
email_confirm:


  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS
    Entrez votre adresse email sous sa forme simple, par exemple mdubois@erenis.fr ou marie.dubois@papiers.org

    SVP n’allez pas plus loin si vous n’êtes pas sûr(e) de votre adresse courriel (email) ou si votre boîte email est pleine et ne peut plus recevoir de messages :
    Comme expliqué ci-dessus, cette adresse courriel est obligatoire pour la validation : un message automatique doit y être envoyé.
    Ce message contiendra un lien internet avec un code de confirmation personnel et unique.
    Après signature, surveillez votre boîte email !
    . Assurez-vous que votre boite email n’est pas pleine et peut recevoir des messages,
    . Assurez vous que personne d’autre n’a accès à vos messages,
    . Si vous utilisez un système anti-spam (bien !), vérifiez que ce mail ne soit pas bloqué, ou surveillez ceux qui ont déjà été bloqués pour voir s’il n’y est pas !
    ... sinon votre confirmation de signature ne pourra jamais aboutir !
    Il suffira de cliquer sur le lien qui sera indiqué dans le mail pour confirmer votre engagement.

    En cas de problème, si votre adresse email est refusée, ou si vous n’avez pas reçu d’email après plusieurs heures, etc. : contactez resf.appel@gmail.com ... Un humain(!) vous répondra.

    NB : Une adresse courriel ne peut pas être réutilisée pour une seconde signature.

    Les adresses courriel collectées ne sont pas rendues publiques, ni dans la liste des signataires, ni autrement.

  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?


    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse : Nom : nom et prénom du signataire (évitez les pseudos : celui qui signe s’engage personnellement) suivi autant que possible d’une indication qui peut lui donner du poids et/ou du sens : métier, fonction ...
    Entrez votre nom comme par exemple « Marie Dubois »
    (prénom nom, et autres précisions que vous jugerez utiles : Ville, Fonction, Mandat, Appartenance...). Nous protégeons strictement votre adresse email ; Nous faisons le maximum pour que les autres informations ne soient pas archivées sur internet et consultables quand on y fait une recherche. Mais votre nom et les autres indications que vous y joignez sont visibles à la consultation des dernières signatures.
    Évitez donc d’indiquer dans cette zone "votre nom" une adresse email ou postale, protégez-vous !
    . Risque légal : La plupart des pétitions ne comportent pas ce risque (délit de solidarité"). si vous ne souhaitez pas assumer ce risque, vous avez le choix de ne pas signer, ou de signer avec un pseudonyme mais ce dernier recours ôte de la crédibilité à la pétition toute entière.
    Vous pouvez exprimer votre soutien de bien d’autres façons : faire un don, aider le collectif le plus proche de vous, etc.


    En cas de problème, si vos noms ou qualités comportent une erreur, si vous souhaitez les changer, si vous souhaitez qu’un(e) proche signe avec votre adresse email, etc. : contactez appel@resf.info si possible en répondant au message reçu de façon à conserver toutes les informations décrivant la pétition et votre signature, et avec la même adresse email que celle utilisée pour la signature ... Un humain(!) vous répondra.


    NB : Nous nous reservons la possibilité de rejeter les signatures comportant des noms ou autres indications à caractère injurieux ou infamants.

Un message, un commentaire ?
  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse.
    Votre commentaire doit être lié à l’objet de la pétition et donner une note plus personnelle à la signature.
    Éviter les formules stéréotypés et passe-partout ainsi que les commentaires agressifs et offensants, pratiquer la "litote" : dire moins pour suggérer davantage.
    Vos commentaires pourront peut-être être utilisés par les initiateurs de la pétition pour ajouter des arguments ou des formulations utiles à la défense de la cause objet de la pétition.

    Si vous voulez adresser une question ou un commentaire à RESF il faut s’adresser au contact indiqué pour cette pétition
    ou à : appel@resf.info

    Si, après avoir signé, vous voulez apporter une correction à votre commentaire, vous ne pourrez pas le faire vous-même
    ... mais vous pouvez vous adresser à appel@resf.info

Déjà signé?
644 signatures en ligne

Dernières signatures
644 signatures en ligne
Faire connaître cette pétition

À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 86-Vienne
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0