accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 60-Oise ...
Contact

P2002 - MÉRU DES FAMILLES EN GRAND DANGER !

 

MÉRU DES FAMILLES EN GRAND DANGER !

  • M. et Mme ANTONYAN et leur fils Rouben (15 ans, scolarisé en 2nde au lycée Paul Langevin à Beauvais), sont arrivés en 2007, et Méroujane (18 ans, scolarisé en Tale S au lycée Jeanne Hachette à Beauvais) les a rejoints en 2009.

  • M. et Mme AKKUS et leurs enfants Ali (10 ans, scolarisé en CM2 à l’école Jean Moulin) et Fatma (3 ans, scolarisée en PS à l’école Gambetta) sont arrivés en 2008 et en 2009 et leur fils Ahmet (15 ans, scolarisé en 4e au collège Pierre Mendès France) les a rejoints en 2011.

  • M. Carl DIASSO, né en 1991, est arrivé, du Burkina Faso en France, le 14 juillet 2009 désirant se construire un avenir auprès de sa tante demeurant à Méru. Il poursuit des études de comptabilité au Lycée des Jacobins à Beauvais.

Ils sont plusieurs enfants, jeunes majeurs, familles contraints de fuir leur pays car persécutés et/ ou privés de tout avenir pour se réfugier en France. Depuis plusieurs années, ils ont ainsi construit leur vie dans notre pays, ils y étudient, y travaillent et y sont désormais tout à fait appréciés, reconnus et intégrés.

Preuve de cet attachement, ils ont été parrainés par les municipalités d’Andeville, Chambly, Méru et le Conseil Régional de Picardie qui les ont faits citoyens d’honneur.

Or, non satisfait de leur refuser la régularisation qui leur permettrait de vivre enfin en sécurité, Monsieur Le Préfet de l’Oise a décidé de relancer et d’accélérer les procédures d’expulsion les menaçant : la police est intervenue à leur domicile, ils sont assignés à résidence avec interdiction de quitter le département de l’Oise, obligés de se présenter chaque jour en gendarmerie… En danger, menacés aussi de perdre leur hébergement, les voici contraints d’entrer dans une véritable clandestinité afin d’échapper au pire, l’expulsion !

Nous, Elus, Enseignants, Responsables associatifs, Citoyens, déclarons solennellement que nous n’acceptons pas ces procédures remettant en cause les valeurs même de notre République et demandons à Monsieur Le Préfet de l’Oise d’y mettre fin immédiatement. Notre société aurait de plus tant d’autres véritables urgences sociales à traiter nécessitant la mobilisation de ses forces publiques. Tout au contraire, ce sont les voies de leur régularisation qui doivent être recherchées.

Tout comme nous affirmons tout aussi solennellement notre volonté de nous opposer en conscience à toute tentative d’expulsion de ces personnes.

 

vendredi 7 octobre 2011.

Je signe cette pétition...  Comment a marche ?
Comment a marche ?
Comment signer en 3 étapes :
1. [Maintenant!] Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur «Valider». Aussitôt, le site va automatiquement vous envoyer un email (courriel) pour s'assurer de votre existence et que ce n'est pas une plaisanterie douteuse mais que vous avez bien l'intention de signer

2. [Dans 5 minutes] Vous allez recevoir cet email (courriel) de confirmation automatique.

3. [Dès réception!] Cliquez sur le lien contenu dans le mail de confirmation, ou bien, si le lien est inactif, copiez le dans votre navigateur internet favori (Firefox, Safari, Mozilla, Netscape, Opera, Explorer...).
N'attendez pas ! Faites le dès réception du message. Merci!
- Oui, vous pouvez confirmer plusieurs jours aprs, mais pourquoi attendre et risque d'oublier ?! -
La signature apparaîtra une heure plus tard environ dans la liste des signataires.

En cas de problème, rpondez au message, sans rien effacer, et en expliquant au mieux ce qui se passe... Un humain(!) vous rpondra.
Descriptif :

Ils sont plusieurs enfants, jeunes majeurs, familles contraints de fuir leur pays car perscuts et/ ou privs de tout avenir pour se rfugier en France. Depuis plusieurs annes, ils ont ainsi construit leur vie dans notre pays, ils y tudient, y travaillent et y sont dsormais tout fait apprcis, reconnus et intgrs.

Preuve de cet attachement, ils ont t parrains par les municipalits d’Andeville, Chambly, Mru et le Conseil Rgional de Picardie qui les ont faits citoyens d’honneur.

Or, non satisfait de leur refuser la rgularisation qui leur permettrait de vivre enfin en scurit, Monsieur Le Prfet de l’Oise a dcid de relancer et d’acclrer les procdures d’expulsion les menaant : la police est intervenue leur domicile, ils sont assigns rsidence avec interdiction de quitter le dpartement de l’Oise, obligs de se prsenter chaque jour en gendarmerie… En danger, menacs aussi de perdre leur hbergement, les voici contraints d’entrer dans une vritable clandestinit afin d’chapper au pire, l’expulsion !

Identifiants personnels




  AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS

AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS
Entrez votre adresse email sous sa forme simple, par exemple mdubois@erenis.fr ou marie.dubois@papiers.org

SVP n'allez pas plus loin si vous n'êtes pas sûr(e) de votre adresse courriel (email) ou si votre boîte email est pleine et ne peut plus recevoir de message :
Comme expliqué ci-dessus, cette adresse courriel est obligatoire pour la validation : un message automatique doit y être envoyé.
Ce message contiendra un lien internet avec un code de confirmation personnel et unique.
Après signature, surveillez votre boîte email !
. Assurez-vous que votre boîte email n'est pas pleine et peut recevoir des messages,
. Assurez vous que personne d'autre n'a accès à vos messages,
. Si vous utilisez un système anti-spam (bien!), vérifiez que ce mail ne soit pas bloqué, ou surveillez ceux qui ont déjà été bloqués pour voir s'il n'y est pas!
... sinon votre confirmation de signature ne pourra jamais aboutir!
Pour confirmer votre signature, il suffira de cliquer sur le lien qui sera indiqué dans le mail.
Il se peut que votre anti-virus (ou celui de votre hébergeur) vous empêche de cliquer.
Dans ce cas il faut copier / coller toute l'adresse dans votre navigateur web.

En cas de problème, si votre adresse email est refusée, si vous souhaitez faire signer d'autres membres de votre entourage avec la même adresse email, ou si vous n'avez pas reu d'email après plusieurs heures, etc. : contactez
resf.appel@gmail.com
... Un humain(!) vous répondra.

Notes :
1) Une adresse courriel ne peut pas être réutilisée pour une seconde signature.
Pour les cas particuliers, contacter svp resf.appel@gmail.com

2) Les adresses courriel collectées ne sont pas rendues publiques, ni dans la liste des signataires, ni autrement.

3) Nous nous réservons la possibilité de bloquer les adresses email qui auraient adressés des messages à caractère raciste, hostile, ou sans rapport aucun avec la pétition (spam, etc.)

 Que mettre ici ?

Que mettre ici ?
Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu'elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse : Nom : nom et prénom du signataire (évitez les pseudos : celui qui signe s'engage personnellement) suivi autant que possible d'une indication qui peut lui donner du poids et/ou du sens : métier, fonction ...
Entrez votre nom comme par exemple « Marie Dubois »
(prénom nom, et autres précisions que vous jugerez utiles : Ville, Fonction, Mandat, Appartenance...). Nous protégeons strictement votre adresse email ; Nous faisons le maximum pour que les autres informations ne soient pas archivées sur internet et consultables quand on y fait une recherche. Mais votre nom et les autres indications que vous y joignez sont visibles à la consultation des dernières signatures.
Évitez donc d'indiquer dans cette zone "votre nom" une adresse email ou postale, protégez-vous!
. Risque légal : La plupart des pétitions ne comportent pas ce risque (dlit de solidarité"). si vous ne souhaitez pas assumer ce risque, vous avez le choix de ne pas signer, ou de signer avec un pseudonyme mais ce dernier recours ôte de la crédibilité à la pétition toute entière.
Vous pouvez exprimer votre soutien de bien d'autres faons : faire un don, aider le collectif le plus proche de vous, etc.
En cas de problème, si vos noms ou qualités comportent une erreur, si vous souhaitez les changer, si vous souhaitez qu'un(e) proche signe avec votre adresse email, etc. : contactez appel@resf.info si possible en répondant au message reu de faon à conserver toutes les informations décrivant la pétition et votre signature, et avec la mme adresse email que celle utilisée pour la signature ... Un humain(!) vous répondra.

NB: Nous nous reservons la possibilité de rejeter les signatures comportant des noms ou autres indications à caractère injurieux ou infamants.

Un message, un commentaire ?

 Que mettre ici ?

Que mettre ici ?
Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu'elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse.
Votre commentaire doit être lié à l'objet de la pétition et donner une note plus personnelle à la signature.
Éviter les formules stéréotypés et passe-partout ainsi que les commentaires agressifs et offensants, pratiquer la "litote" : dire moins pour suggérer davantage.
Vos commentaires pourront peut-être être utilisés par les initiateurs de la pétition pour ajouter des arguments ou des formulations utiles à la défense de la cause objet de la pétition.
Si vous voulez adresser une question ou un commentaire à RESF il faut s'adresser au contact indiqué pour cette pétition
ou à : appel@resf.info
Si, après avoir signé, vous voulez apporter une correction à votre commentaire, vous ne pourrez pas le faire vous-même
... mais vous pouvez vous adresser à appel@resf.info

Faire connaître cette pétition

Partager  

568 signatures en ligne
Si vous vous demandez « Ai-je signé cette pétition ? Ai-je confirmé ma signature ? », cliquez ici










À L'AGENDA
jeudi 24 / 04vendredi 25 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles