accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 68-Haut-Rhin ...
Contact

P2031 - Mobilisation contre l’exclusion et l’expulsion des jeunes primo-arrivants du Lycée Stoessel à Mulhouse
2013 : la totalité des jeunes - sauf 1 - a été régularisée

 

CONTRE TOUTE ATTENTE,
PÉTITION MALHEUREUSEMENT TOUJOURS UTILE EN SEPTEMBRE 2012

 

PETITION

Comité de soutien aux élèves primo-arrivants du Lycée Stoessel - Mulhouse
Lycée Stoessel
1, rue du Fil
68200 MULHOUSE

Appel à mobilisation contre l'exclusion et l'expulsion des jeunes primo-arrivants du Lycée Stoessel Jeudi 3 novembre 2011 à 10h

Nous, professeurs, élèves, parents d'élève du Lycée Stoessel et autres membres du comité de soutien, manifesterons, le jeudi 3 novembre à 10h devant le lycée Stoessel, notre indignation et notre refus de la situation matérielle et administrative vécue par les élèves primo-arrivants du Lycée Stoessel.

Nous avons appris avec stupeur, avant les vacances de Toussaint, que 2 élèves, 2 jeunes d'à peine 18 ans, se sont retrouvés à la rue et ont dû composer le numéro d'urgence le 115 pour trouver un endroit pour dormir.

Comment est-ce possible?

Abdumalik Faizi, élève en 1ière technicien d'usinage, s'est retrouvé à la rue pendant 10 jours au mois d'octobre. Il est quasi sans ressource. Son contrat jeune majeur ne lui a toujours pas été accordé, alors qu'il a été félicité pour son sérieux, son exemplarité par Mme Le recteur en janvier 2011. En France depuis 2 ans, Abdumalik maîtrise le français et a participé au prix littéraire des Lycées de Mulhouse en mai 2011. Tous les samedis matins, il a aussi aidé bénévolement l'association humanitaire «Le Partage» à Mulhouse.

. Le 31 octobre, Alberto Paizio, élève en 2nde technicien d'usinage, originaire d'Angola, ne sera plus hébergé dans son foyers et se retrouvera à la rue. Il sera obligé de faire le 115 pour trouver un endroit où passer la nuit. Il est sans ressource. Son contrat jeune majeur ne lui a pas été accordé, alors qu'il vient d'entamer avec sérieux et détermination une formation en bac professionnel de 3 ans.

Ces 2 élèves ne sont pas des cas isolés!

Environ 20 autres élèves majeurs et mineurs risquent prochainement de subir le même sort. Ils sont aussi originaires des pays Kosovo, Angola, Congo, Afghanistan...

En plus, de n'avoir peu ou pas de ressource, ces élèves sont menacés d'expulsion vers leur pays d'origine qu'ils ont fui.

Comment peut-on étudier correctement dans ces conditions?

Pourquoi sont-ils si mal traités?

Alors qu'ils apprennent vite la langue française, que leurs résultats scolaires sont excellents, qu'ils sont parfaitement intégrés dans les classes, qu'ils font preuve d’une grande assiduité, qu'ils sont respectueux des règles de vie et témoignent toujours d'une profonde citoyenneté.

Pourquoi sont-ils si mal traités?

Alors que ce sont des élèves exemplaires, qu'ils ont été accueillis dans un dispositif spécial. Ce dispositif fait la fierté de notre lycée et est cité en modèle par Mme Le Recteur d'Académie, lors de sa visite en janvier 2011.

Pourquoi sont-ils si mal traités?

Alors qu'ils sont appréciés par l'ensemble des tuteurs lors des stages professionnels en entreprise, alors que ces élèves suivent une formation très appréciée par les entreprises de la région qui souffrent d'un manque cruel de main d’œuvre.

Nous, professeurs du Lycée Stoessel et membres du comité de soutien, nous demanderons publiquement au département du Haut Rhin que ces élèves primo-arrivants soient pris en charge financièrement par l'ASE (Aide Sociale à l'Enfance) et qu'ils soient logés dans des conditions décentes.

Nous demanderons publiquement à la préfecture du Haut Rhin qu'ils soient régularisés ou aient au minimum une autorisation égale à la durée de formation du bac professionnel, et ce sous condition d'assiduité scolaire.

Nous remercierons encore une fois, Hervé Guesquière, journaliste ancien otage en Afghanistan, de parrainer notre Lycée et nous demanderons publiquement à Madame Le Recteur son soutien.


Des professeurs, des élèves et des parents d'élèves du lycée Stoessel se mobilisent. RESF 68 également. Car, ce n’est pas de gaieté de cœur que l’on fuit son pays, ses origines et ses attaches…
Ils ont quitté leur chez-soi pour fuir les menaces et les agressions répétées.
Aujourd’hui ils sont confrontés à de nouveaux déchirements, parce que la France leur refuse le droit de continuer à vivre dans notre pays ou les traite de manière indigne.

C'est leur dramatique réalité! Nous avons besoin de vous!
Une action médiatique aura lieu
en présence des journalistes de la presse locale, journaux et télévision

le jeudi 3 novembre à 10h
devant le Lycée Stoessel

1 rue du Fil 68200 Mulhouse

C’est pourquoi nous vous invitons à manifester votre soutien aux jeunes primo-arrivants du Lycée Stoessel.


plan d'accès au lycée

PETITION : à l'adresse de Monsieur le Préfet du Haut-Rhin

Contre l'exclusion et l'expulsion des jeunes primo-arrivants du Lycée Stoessel - Mulhouse

Des élèves primo-arrivants sont scolarisés au Lycée Stoessel pour suivre et réussir une formation professionnelle.

Depuis plus d'un an, les équipes pédagogiques attestent qu'ils apprennent vite la langue française, que leurs résultats scolaires sont souvent excellents, qu'ils sont parfaitement intégrés dans les classes, qu'ils font preuve d’une grande assiduité, qu'ils sont respectueux des règles de vie et témoignent toujours d'une profonde citoyenneté.

Ce sont des élèves exemplaires qui ont été accueillis dans un dispositif spécial. Ce dispositif fait la fierté du Lycée Stoessel et a été cité en exemple par Mme Le Recteur d'Académie, lors de sa visite en janvier 2011.

Nous, signataires, demandons à Monsieur le Préfet du Haut Rhin, de régulariser les élèves primo-arrivants scolarisés au Lycée Stoessel ou de leur accorder au minimum une autorisation de séjour égale à la durée de formation du bac professionnel, et ce sous condition d'assiduité scolaire.

Les professeurs, élèves, parents d'élève du Lycée Stoessel et autres membres du comité de soutien.


pétition, version papier, à imprimer, faire signer - format pdf

adresse de cet article : http://resf.info/P2031

pour le comité de soutien : Olivier Larue


 

collectif RESF du Haut-Rhin

SOMMAIRE RESF 68 | liste de diffusion RESF 68
 
lire, distribuer, imprimer, afficher, infos RESF 68 :

abonnez-vous au flux RSS du site RESF abonnez-vous à la liste de diffusion RESF news

 

lundi 24 octobre 2011.

Faire connaître cette pétition

Partager  

710 signatures en ligne
20 signatures sur papier
730 signatures au total
La pétition est close
Si vous vous demandez « Ai-je signé cette pétition ? Ai-je confirmé ma signature ? », cliquez ici










Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW