accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > ACTUS générales > La France, vue d'ailleurs

Journal de Bangui : France : Un jeune footballeur centrafricain menacé d’expulsion

 
Le collectif des sans-papiers de sa municipalité demande la régularisation d’Ousmane Tanko

Selon la ladepeche.fr qui rapporte les faits, Ousmane est un jeune centrafricain, qui est arrivé en France en 2007-2008 pour échapper à des menaces et des traques de sa famille en République Centrafricaine. Il est très actif de part son statut de footballeur. Il a joué au niveau national, dans son pays. Dans la municipalité de Fonsorbes qui l’a accueilli, il s'est très vite intégré dans le club Avenir fonsorbais football de la localité en tant que gardien. Cependant, il n’a pas perdu de vue son intégration entière dans la société d’accueil. Il a réalisé la chance qui lui était donnée par la France et s’est pleinement décidé à s'investir dans son nouveau pays. Proche des enfants, il a décidé de passé son brevet d’animateur et a très vite décroché son BaFa. Aves ces résultats, la municipalité de la ville de Fonsorbes et la Fédération Léo Lagrange l'ont employé au centre de loisirs.

C’est en allant renouveler son titre de séjour que la situation s’est compliquée. En lieu et place d’un nouveau titre, c’est dans un processus d’expulsion vers son pays d’origine, la Centrafrique, qu’il s’est retrouvé embarqué. Le collectif des sans-papiers de Fonsorbes, s’est donc mobiliser derrière le jeune homme de 23 ans et garde espoir. On le présente comme quelqu’un de travailleur et apprécié de tous, et le refus de renouvellement de son titre de séjour est jugé comme l'iniquité de la répression gouvernementale à l'égard des sans-papiers qui souvent crée de la clandestinité là où il n'y en avait pas En effet selon le Collectif, Ousman Tanko est salarié et animateur au centre de loisirs de Fonsorbes, Ousmane a un emploi qui l'attend martèle-t-on! Récemment, une pétition a été adressée au Préfet de Haute Garonne pour soutenir et demander la régularisation du jeune animateur salarié. Et c'est devant l'école de La Béouzo qu'il s'est rassemblé pour obtenir sa régularisation administrative. Cette action est soutenue par: le collectif des sans papiers de Fonsorb.


voir aussi :

Medias - La Dépêche - La Dépêche du Midi - La Depeche du Midi Fonsorbes. Le collectif des sans-papiers demande la régularisation d’Ousmane
jeudi 27 octobre 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles