accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > ACTUS générales > La France, vue d'ailleurs

Camer : France : Claude Guéant demande aux étudiants étrangers de rentrer chez eux

 
source : Camer

Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur français a décidé de durcir les conditions d’insertion professionnelles des étudiants étrangers formés dans les meilleurs établissements du Pays. Pour deux candidats de compétences égales  postulant pour un même emploi, la priorité est désormais explicitement réservée au candidat de nationalité Française. La circulaire de Claude Guéant, en date du 31 mai demande  aux préfets de ‘’donner la priorité  à l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi  déjà présents sur le marché du travail français.’’

Pour Claude Guéant, il faut impérativement baisser de manière significative  le nombre de Changements de statut accordés  aux étudiants étrangers. Nul ne doute que les  principaux concernés par cette circulaire sont les étudiants africains.

Depuis le mois de juin, des centaines d’étudiants qui avaient un emploi en France se sont vu refuser l’autorisation d’y rester. Certains d’entre eux sont pourtant diplômés des plus grandes écoles françaises : Centrale, polytechnique, Sciences-Po, GEM, HEC….

En juillet, la liste des trente métiers jugés « en tension » (accessibles aux ressortissants non-communautaires) a été  réduite à Quatorze. Avec l’augmentation constatée du nombre de chômeurs en France, les étudiants africains sont implicitement priés de rentrer développer leur continent et de laisser la priorité de l’emploi aux étudiants de nationalité française. Car «  Moins de travailleurs étrangers, moins de chômage ».

Claude Guéant a décidé de lutter contre l’immigration fût-elle légale. Il affirmait encore au micro d’Europe1 que «Contrairement à une légende, il est inexact que nous ayons besoin de talents, de compétences [issus de l’immigration, ndlr]. Il y a de l’ordre de 2 000 personnes qui viennent à ce titre. Mais on n’a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurants. Il y a en France de la ressource parmi les Français.»

Pour Guéant, si les Français souffrent, c’est à cause du «communautarisme» et de «l’échec de l’intégration». «Contrairement à ce qu’on dit, l’intégration ne va pas si bien que ça, considère-t-il. Le quart des étrangers qui ne sont pas d’origine européenne sont au chômage, les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec d’enfants d’immigrés.» D’où la solution préconisée par le ministre : faire passer de 200 000 à 180 000 le nombre d’immigrés légaux.

Le même Guéant annonçait récemment avec fierté qu’il compte battre le record de reconduites aux Frontières. " Avant 2001, la France ne reconduisait dans leur pays d'origine que 8 000 à 9 000 personnes" par an, alors qu'"aujourd'hui, c'est environ 30 000". Alors que l'objectif fixé pour 2011 est de "28 000 reconduites à la frontière", le ministre de l'intérieur explique au Figaro Magazine : "Très franchement, j'espère que nous ferons plus."

Pour nous joindre
Contact : wakeupafrica1@yahoo.fr
Wake Up Africa !

mercredi 2 novembre 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles