accueil RESF
DON au RESF

YLIÈS VA REVENIR !

Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
 RESF - Heeeeelp!

Communiqué de presse

YLIÈS VA REVENIR !

 

Contacts : Richard Moyon 06 12 17 63 81
Montceau les Mines : Pacha Ferrier 06 16 37 00 89

11 novembre 2011

Ilyès, 18 ans, élève de première au lycée Parriat de Montceau-les-Mines avait été arrêté le 2 novembre au matin –le jour de la rentrée !-- et expulsé à Alger à 13 heures ! Un kidnapping suivi d’une expulsion. Ses parents sont en situation régulière, son jeune frère est Français. La disparition d’Ilyès et ses circonstances ont révolté ses camarades et ses enseignants. Depuis lors, les manifestations de600 à 700 lycéens se sont succédées, le 3 novembre, le6 novembre, le 9 novembre avec le soutiens d’élus tandis que l’affaire commençait à être médiatisée et que se faisaient entendre les premières protestations de syndicats d’enseignants (FSU et CGT Educ’action) et de parents d’élèves (FCPE).

Une affaire mal engagée pour le préfet de Saône et Loire, d’autant que parallèlement, les manifestations de solidarité avec Distéphano, lycéen malgache lui aussi menacé d’expulsion se développent à Chalon. Mesurant le risque d’une extension du mouvement, M. Guéant a jugé de son intérêt de reculer.

Le 10 novembre, (veille du WE prolongé du 11 novembre, un hasard ?), la préfecture adressait un mail au JSL (Journal de Saône et Loire qui édite le site Montceau News). Justifiant sans surprise l’expulsion d’Ilyès, la préfecture ajoutait ; « Au vu des derniers éléments recueillis sur sa situation, M. Claude GUEANT, ministre de l’intérieur, des collectivités territoriales et de l’immigration a demandé, à titre exceptionnel et humanitaire, aux autorités consulaires d’inviter M. Ilyes BENYOUCEF à déposer une demande de visa long séjour. »

C’est une première victoire, incontestable, des lycéens, du personnel et des parents du lycée Henri Perriat et de tous ceux qui les ont soutenus. Ilyès reviendra… si la pression continue sur le ministère de l’Intérieur et l’Elysée. Les consulats ne sont absolument pas obligés de délivrer les visas qu’on leur demande. Il faut que M. Guéant prenne l’engagement public qu’un visa sera délivré à Ilyès relayé ensuite par un titre de séjour Vie privée et familiale. Et sans délai. Elève de 1ere S, il a une scolarité à reprendre, en urgence. Il doit être en classe lundi 14 novembre. Il faut enfin, naturellement, que le ministère prenne en charge les frais de retour d’Ilyès. Autant dépenser l’argent public pour faire revenir ce garçon plutôt que pour expulser stupidement quelqu’un d’autre qu’il faudra peut-être faire revenir quelques jours plus tard.

* * *

Sur le site Montceau News, une lectrice, « Fourmi » réagit à ce qui s’est passé :

1. Quelle joie pour Ilyes et pour sa famille. Quelle leçon de tolérance et d’humanisme nous ont donné ce père et cette mère, effondrés mais respectueux et dignes et quelle leçon de maturité et d’engagement nous ont donné les jeunes qui se sont battus pour son retour. Je suis fière des lycéens de Parriat, fière de leurs parents, fière des CPE, assistants d’éducation ou pédagogiques, secrétaires, professeurs…et personnels de ce lycée, fière de toutes ces personnes indignées, fière des citoyens de RESF et de leur lutte. La loi ne vaut que lorsqu’elle est juste et qu’elle représente les valeurs de la République française. Aujourd’hui « liberté, égalité, fraternité » sont fêtées à Montceau-les-Mines, n’en déplaise à tous ceux qui ne savent que prôner l’exclusion, le racisme et l’autoritarisme.

Commentaire écrit le 10 novembre 2011 à 19 h 03 min


voir aussi :

 

vendredi 11 novembre 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / COMMUNIQUÉS RESF
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0