accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 57-Moselle ...
Contact

P2046 - Narek et Sophia doivent rester en France !

 
Pétition réactivée ce lundi 14 avril 2014 car URGENCE

Arrivés en France en février 2009, Arman et Lusine n'ont toujours pas réussi à être régularisés.

Les deux enfants ne connaissent qu'une minuscule chambre d'hôtel en guise de logement : tous deux sont nés en France.

Narek est scolarisé depuis deux ans, sa petite soeur vient d'avoir 3 ans et va donc aller à l'école en septembre prochain.

Leur papa a tenté de trouver du travail sans succès car uniquement par le biais de compatriotes pas crédibles ou en créant une auto entreprise jugée non viable. 

Une nouvelle OQTF vient donc de tomber, avec le conseil de la préfecture : bénéficier de l'aide au retour pour retourner en Arménie ! 

Merci de faire à nouveau tourner cette pétition : ces enfants ne connaissent que la France, nous pouvons accompagner Arman pour qu'il trouve du travail. Cette famille ne veut pas retrouver les problèmes qui les ont fait fuir, en retournant en Arménie !

 

" Il a eu peur pour la sécurité de son enfant à naître..... Après une violente  et ènième agression au sortir d'un magasin de vêtements de grossesse en Russie."

Lui, nous l'appellerons Armand, il a 32 ans, elle, nous l'appellerons Marguerite, elle en a 27.

Narek est donc né en France le 16 mai 2009, trois mois après la fuite de ses parents d'Arménie . La petite Sophia est venue rejoindre son frère, elle a aujourd'hui 8 mois.


Contrôles continuels, emprisonnement, racket, menaces, agressions verbales et physiques...ce fut le lot de ce jeune couple réfugié en Russie.

Lui de nationalité arménienne, elle azérie de par sa mère. Déjà toute son enfance, elle l'a passée en Russie avec ses parents qui ne pouvaient se maintenir en sécurité en Arménie. La Russie les a tolérés, mais avec de telles mesures de discriminations que cette jeune femme n'a pas pu jouir d'une éducation scolaire et n'a connu que les menaces et agressions subies à nouveau par sa famille.

Quant à son époux il a dû fuir l'Arménie après avoir été accusé à tort et donc déserté l'armée.

Ils ont pourtant cru pouvoir, une fois mariés, tourner la page des faits subis par leurs parents. Mais l' Origine colle à la peau … et leur demande de régularisation n'a jamais abouti, d'où une nouvelle Fuite après avoir reçu l'Ordre de Quitter le Territoire Russe.


Pour aller où ???

ils y étaient venus se Réfugier, comment donc pouvoir retourner dans leur pays sans aucun Espoir de Sortir de l'histoire familiale liée à leur origine ?

 

Leur choix fut donc pour la France. Mais le pays dans lequel il espéraient enfin pouvoir souffler n'a entendu ni leurs craintes ni le désespoir profond qui résultent d'une enfance et d'une jeunesse perdue.


A Metz où ils se terrent dans un hôtel, ils ne comprennent pas ce nouvel  Ordre de Quitter  ..... cette fois le Territoire Français ! Certes, les gendarmes venus repérer les lieux dans l'hôtel faisaient « leur travail ». Mais pour renvoyer ces jeunes et leurs enfants vers quel avenir ?

« Considérant que tout enfant, en raison de son manque de maturité physique et intellectuelle, a droit à une protection spéciale.... » ainsi énoncé dans les différentes Déclarations Universelles ratifiées par la France,

Considérant « qu' il doit pouvoir jouir de tous les droits cités dans ces textes, sans distinction ou discrimination fondée sur la race.... la religion..... l'origine nationale ou sociale... »....

 

Nous demandons expressément à Monsieur le Préfet de la Région Lorraine de renoncer à son intention de renvoyer cette famille dans un pays où leur sécurité n'a jamais pu être assurée, dans un pays où ils n'auront aucun droit lié à la nationalité arménienne.

Nous demandons que Narek, Sophia et leurs parents Mr et Mme Simonian, puissent s'établir durablement sur le territoire français et y construire sereinement leur avenir.

 

jeudi 17 novembre 2011.

Je signe cette pétition...  Comment a marche ?
Comment a marche ?
Comment signer en 3 étapes :
1. [Maintenant!] Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur «Valider». Aussitôt, le site va automatiquement vous envoyer un email (courriel) pour s'assurer de votre existence et que ce n'est pas une plaisanterie douteuse mais que vous avez bien l'intention de signer

2. [Dans 5 minutes] Vous allez recevoir cet email (courriel) de confirmation automatique.

3. [Dès réception!] Cliquez sur le lien contenu dans le mail de confirmation, ou bien, si le lien est inactif, copiez le dans votre navigateur internet favori (Firefox, Safari, Mozilla, Netscape, Opera, Explorer...).
N'attendez pas ! Faites le dès réception du message. Merci!
- Oui, vous pouvez confirmer plusieurs jours aprs, mais pourquoi attendre et risque d'oublier ?! -
La signature apparaîtra une heure plus tard environ dans la liste des signataires.

En cas de problème, rpondez au message, sans rien effacer, et en expliquant au mieux ce qui se passe... Un humain(!) vous rpondra.
Descriptif : URGENT ! Nés en France, Narek et Sophia doivent rester parmi nous
Identifiants personnels




  AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS

AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS
Entrez votre adresse email sous sa forme simple, par exemple mdubois@erenis.fr ou marie.dubois@papiers.org

SVP n'allez pas plus loin si vous n'êtes pas sûr(e) de votre adresse courriel (email) ou si votre boîte email est pleine et ne peut plus recevoir de message :
Comme expliqué ci-dessus, cette adresse courriel est obligatoire pour la validation : un message automatique doit y être envoyé.
Ce message contiendra un lien internet avec un code de confirmation personnel et unique.
Après signature, surveillez votre boîte email !
. Assurez-vous que votre boîte email n'est pas pleine et peut recevoir des messages,
. Assurez vous que personne d'autre n'a accès à vos messages,
. Si vous utilisez un système anti-spam (bien!), vérifiez que ce mail ne soit pas bloqué, ou surveillez ceux qui ont déjà été bloqués pour voir s'il n'y est pas!
... sinon votre confirmation de signature ne pourra jamais aboutir!
Pour confirmer votre signature, il suffira de cliquer sur le lien qui sera indiqué dans le mail.
Il se peut que votre anti-virus (ou celui de votre hébergeur) vous empêche de cliquer.
Dans ce cas il faut copier / coller toute l'adresse dans votre navigateur web.

En cas de problème, si votre adresse email est refusée, si vous souhaitez faire signer d'autres membres de votre entourage avec la même adresse email, ou si vous n'avez pas reu d'email après plusieurs heures, etc. : contactez
resf.appel@gmail.com
... Un humain(!) vous répondra.

Notes :
1) Une adresse courriel ne peut pas être réutilisée pour une seconde signature.
Pour les cas particuliers, contacter svp resf.appel@gmail.com

2) Les adresses courriel collectées ne sont pas rendues publiques, ni dans la liste des signataires, ni autrement.

3) Nous nous réservons la possibilité de bloquer les adresses email qui auraient adressés des messages à caractère raciste, hostile, ou sans rapport aucun avec la pétition (spam, etc.)

 Que mettre ici ?

Que mettre ici ?
Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu'elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse : Nom : nom et prénom du signataire (évitez les pseudos : celui qui signe s'engage personnellement) suivi autant que possible d'une indication qui peut lui donner du poids et/ou du sens : métier, fonction ...
Entrez votre nom comme par exemple « Marie Dubois »
(prénom nom, et autres précisions que vous jugerez utiles : Ville, Fonction, Mandat, Appartenance...). Nous protégeons strictement votre adresse email ; Nous faisons le maximum pour que les autres informations ne soient pas archivées sur internet et consultables quand on y fait une recherche. Mais votre nom et les autres indications que vous y joignez sont visibles à la consultation des dernières signatures.
Évitez donc d'indiquer dans cette zone "votre nom" une adresse email ou postale, protégez-vous!
. Risque légal : La plupart des pétitions ne comportent pas ce risque (dlit de solidarité"). si vous ne souhaitez pas assumer ce risque, vous avez le choix de ne pas signer, ou de signer avec un pseudonyme mais ce dernier recours ôte de la crédibilité à la pétition toute entière.
Vous pouvez exprimer votre soutien de bien d'autres faons : faire un don, aider le collectif le plus proche de vous, etc.
En cas de problème, si vos noms ou qualités comportent une erreur, si vous souhaitez les changer, si vous souhaitez qu'un(e) proche signe avec votre adresse email, etc. : contactez appel@resf.info si possible en répondant au message reu de faon à conserver toutes les informations décrivant la pétition et votre signature, et avec la mme adresse email que celle utilisée pour la signature ... Un humain(!) vous répondra.

NB: Nous nous reservons la possibilité de rejeter les signatures comportant des noms ou autres indications à caractère injurieux ou infamants.

Un message, un commentaire ?

 Que mettre ici ?

Que mettre ici ?
Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu'elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse.
Votre commentaire doit être lié à l'objet de la pétition et donner une note plus personnelle à la signature.
Éviter les formules stéréotypés et passe-partout ainsi que les commentaires agressifs et offensants, pratiquer la "litote" : dire moins pour suggérer davantage.
Vos commentaires pourront peut-être être utilisés par les initiateurs de la pétition pour ajouter des arguments ou des formulations utiles à la défense de la cause objet de la pétition.
Si vous voulez adresser une question ou un commentaire à RESF il faut s'adresser au contact indiqué pour cette pétition
ou à : appel@resf.info
Si, après avoir signé, vous voulez apporter une correction à votre commentaire, vous ne pourrez pas le faire vous-même
... mais vous pouvez vous adresser à appel@resf.info

Faire connaître cette pétition

Partager  

835 signatures en ligne
Si vous vous demandez « Ai-je signé cette pétition ? Ai-je confirmé ma signature ? », cliquez ici










Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles