accueil RESF
DON au RESF

Infos Chalon : OPINION : Une famille chalonnaise en danger ! Le Réseau Education sans Frontières de Chalon accuse

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...

Infos Chalon: OPINION : Une famille chalonnaise en danger ! Le Réseau Education sans Frontières de Chalon accuse

 

Salima a un an, elle est née à Chalon sur Saône. Son frère Azamat a cinq ans, il est né en Ingouchie. Il était scolarisé à l’école Romain Rolland à Chalon sur Saône.

source : Infos Chalon

En 2007, en Ingouchie, leur père Magomet a été violemment agressé par la police ingouche qui l’accusait de faire partie des troupes rebelles. Quelques temps avant il avait été torturé par les troupes rebelles qui l’accusaient de collaborer avec la police. Parce qu’en Ingouchie, province russe coincée entre la Russie et la Tchétchénie, les comptes se règlent dans une violence inouïe.
Quatre doigts coupés au couteau pour l’obliger à signer un document, ce fut le résultat de ce règlement de compte.
Alors Magomet, sa femme Madina et leur fils ont pris le chemin de l’exil en laissant tout derrière eux.
Arrivés en novembre 2008 à Chalon, ils n’ont eu de cesse de demander l’asile. « Pas assez de preuves !» fut la réponse à toutes leurs demandes, comme si la mutilation était accessoire !
Le Réseau Education sans Frontières a suivi leur dossier et a permis à cette famille de vivre au minimum malgré le manque d’argent, l’impossibilité de travailler, de conduire, de vivre normalement.
Cette famille s’intégrait à la vie chalonnaise en apprenant le français, en envoyant Azamat à l’école, en donnant des coups de main chaque fois qu’ ils pouvaient.
Mais voilà, la Préfecture et ses chefs ont décidé que cette famille comme bien d’autres n’avait rien à faire ici !
Pendant les vacances de la Toussaint un représentant de la Préfecture et un représentant de l’OFII (office français pour l’immigration et l’ « intégration » est venu leur faire un chantage odieux : « vous acceptez les 7000 € que l’on vous donne pour retourner au pays ou c’est la police qui vient vous chercher pour vous conduire manu-militari à l’aéroport » « vous avez sept jours pour décider » !
Quelle décision ont-ils prise ?
Rentrer au pays c’était subir une mort certaine ; rester, c’était se cacher et cacher femme et enfant !
Alors Magomet a décidé de refaire son baluchon et de repartir sur les routes avec sa famille.
Il va chercher un endroit, ailleurs, en Europe où poser ses valises.
Parce que Magomet ne peut pas imaginer que partout en Europe il sera rattrapé, il pense encore que quelque part, sa famille pourra vivre en paix. Mais partout où il va passer, il lui sera impossible de déposer une nouvelle demande d’asile. L’Europe s’est organisée pour faire barrage à ces gens-là : flicage, fichage à grande échelle : cette Europe là fonctionne très bien ! Des moyens policiers de surveillance et de recherche démentiels sont mis au service de la chasse aux migrants.
Lui et sa famille n’échapperont pas aux griffes de ce système abominable !
Alors nous RESF Chalon sur Saône disons haut et fort que la préfecture de Saône et Loire, sous les ordres de son ministère des expulsions a pris une décision criminelle. Nous la tenons pour responsable du sort de cette famille ! Et nous nous en souviendrons !
Une autre famille chalonnaise a reçu les mêmes propositions pour un retour en Arménie.
Protégeons-la !


voir aussi :

Le Journal de Saône et Loire : chalon. De peur d’être reconduite dans son pays, une famille russe sans papiers a choisi la fuite. Ils ont préféré se cacher

Le Journal de Saône et Loire : 5 500 euros pour quitter la France
mardi 22 novembre 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
  • Ce média mentionne... :
    RESF
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0