accueil RESF
DON au RESF

22eme anniversaire des droits de l'enfant

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 35-Ille-et-Vilaine > Pétitions et Actions
Contact

22eme anniversaire des droits de l'enfant

un tract à diffuser

 

Le 20 novembre est la journée mondiale de défense et de promotion des droits de l’enfant. Elle marque le 22e anniversaire de la CIDE (Convention Internationale des Droits de l’Enfant), adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1989 et ratifiée par la France en 1990.

En 1989, la CIDE a soulevé de grands espoirs et des promesses ont été faites aux enfants du monde. 20 ans plus tard, il reste beaucoup à faire pour que ces droits soient effectifs et on constate une régression de certains droits fondamentaux notamment en France. La pauvreté en est la principale cause, elle touche 2 millions d’enfants avec ses conséquences désastreuses sur la scolarité, l’accès à la santé et au logement. La politique d’immigration menée au bulldozer par le gouvernement a largement contribué à accentuer ce phénomène.

Rennes n’est pas épargné et les premières victimes sont les enfants étrangers :

22 enfants, âgés de 6 mois à 17 ans, ont été enfermés au Centre de Rétention Administrative de Rennes/Saint Jacques depuis le 29/07/11.

Le nombre de mineurs étrangers privés de liberté en raison de leur situation administrative - ou de celle de leurs parents - ne cesse d’augmenter. Des enfants, nés pour certains d’entre eux en France et scolarisés, sont arrêtés brutalement, leurs parents menottés, rudoyés, humiliés sous leurs yeux. Placés en rétention, ils subissent les espoirs et déceptions que soulèvent les décisions de justice. Libérés, ils se retrouvent à la rue avec leurs parents.

45 enfants, âgés de 2 mois à 15 ans, seraient condamnés à l’errance s’ils n’étaient pas actuellement hébergés avec leurs parents dans 11 squats du DAL 35 sur Rennes Métropole dans des conditions très précaires.

La situation des mineurs étrangers isolés est également très préoccupante à Rennes puisque Jean-Louis Tourenne, président du Conseil général d’Ille- et-Vilaine, a annoncé son intention de cesser leur prise en charge.

Depuis plusieurs années, la Ville de Rennes participe à la célébration de la CIDE en organisant des manifestations autour des droits de l’enfant. Les partenaires locaux ont choisi cette année d’insister sur l’article 31 de la CIDE, qui met en avant le droit au repos, aux loisirs et celui de participer librement à la vie culturelle et artistique dans des conditions d’égalité.

Comme tous les droits de l’enfant , ce droit doit être respecté. Mais pendant que des enfants seront accueillis avec chaleur à l’Opéra de Rennes le 25 novembre, d’autres resteront dans la rue, suspendus au 115 dans l’espoir d’un toit pour la nuit...

L’article 31 de la CIDE mentionne que "Les États parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge » : Est-ce à cet article que nous devons l’espace famille du CRA de Rennes avec son jeu à bascule solidement arrimé au béton dans l’enceinte grillagée réservée aux enfants et surveillée par des hommes armés ?

Dans ce contexte local et national, il est important de rappeler que les enfants étrangers sont des enfants avant d’être des étrangers et que l’intérêt supérieur de l’enfant doit primer sur toute autre considération.

RESF 35 / DAL 35

mardi 22 novembre 2011.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 35-Ille-et-Vilaine / Pétitions et Actions
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0