accueil RESF
DON au RESF

Ma ville : Poitiers (86) - Pour que la préfecture dise « oui » à Andy

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...

Ma ville: Poitiers (86) - Pour que la préfecture dise « oui » à Andy

 

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées hier devant la préfecture en soutien au jeune Andy, un collégien de 11 ans menacé d’expulsion.

source : Ma ville

Jean-Michel Gouin  la Nouvelle République

Depuis début novembre. Andy, un jeune Congolais de 12 ans, vit avec sa mère et sa sœur sous la menace d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Son frère aîné, majeur, est pour sa part autorisé à rester en France.
Cette décision révolte aujourd’hui parents d’élèves et enseignants de Camille-Guérin qui ont lancé une pétition de soutien à Andy. Jean-Yves Ferjoux, ancien éducateur de football d’Andy, a fait de même ainsi que le réseau éducation sans frontières (Resf).
Au total, quelque 1.500 signatures papier et 500 électroniques ont été recueillies. Elles ont été remises hier après-midi à Poitiers à un représentant du préfet.

“ Aujourd’hui,
la préfecture
fabrique des sans-papiers ”

Une délégation des associations présentes hier devant la préfecture a reçu la promesse d’être à nouveau reçue avant 8 jours pour évoquer le cas du jeune Andy et de sa mère. « Sous prétexte qu’elle ne s’est pas conformée à une précédente OQTF, datée de 2007, on refuse de la régulariser, dénoncent la Cimade ou encore le collectif contre les expulsions, on lui a cependant délivré des récépissés de 3 mois renouvelables avec autorisation de travailler. La préfecture est incohérente ! »
Les associations rappellent par ailleurs que la famille Bahoumina est parfaitement insérée, que les enfants sont bien évidemment scolarisés et renouvellent leur appel pour qu’on lui délivre un titre de séjour « vie privée et familiale».
« On est là pour elle mais aussi pour pas mal d’autres personnes dans le même cas actuellement, enchaîne la Cimade, le problème aujourd’hui, c’est qu’on a des personnes qui avaient un titre de séjour et qui le perdent.
La préfecture fait du chiffre et veut accélérer les procédures d’expulsion. Elle fabrique des sans-papiers. C’est clair ! » 


voir aussi :

 RESF - Logo RESF avec texte "resf"SIGNER LA PETITION EN LIGNE - Non à l’expulsion de Lydie et des ses trois enfants !
jeudi 1er décembre 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
  • Ce média mentionne... :
    RESF
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0