accueil RESF
DON au RESF

Expulsion de familles roms : campagne de mails au préfet

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Actions urgentes
Contact
Pictos - Paul-Gendrot-Enfants-en-retention

Expulsion de familles roms : campagne de mails au préfet

 

Pour protester contre l'expulsion en cours des familles Roms de Roumanie arrêtées hier,
ci-dessous, modèle de courrier à adresser par mail au Préfet et à ses subordonnés :
ne rien préciser dans l'objet du mail (ou sujet), car risque de rejet par tri sélectif, se contenter de dire : demande urgente, par exemple.

Préfet : christian.decharriere@doubs.pref.gouv.fr
                prefet@doubs.pref.gouv.fr
SG : pierre.clavreuil@doubs.pref.gouv.fr
Dir Cab : herve.tourmente@doubs.pref.gouv.fr
Directrice Immigration et Intégration : marie-france.barraux@doubs.pref.gouv.fr
Bureau des Nationalités (service des Etrangers) dominique.jon@doubs.pref.gouv.fr

Monsieur le Préfet de Région, Préfet du Doubs,

Huit enfants sont internés depuis ce jeudi 15 décembre au Centre de Rétention Administrative d’Oissel à côté de Rouen, bien loin de leur foyer du Centre d’hébergement le Forum de Besançon. Ils n’ont pu retrouver ce matin leurs camarades d’école et leurs enseignants, puisqu'ils ont été embarqués avec leurs parents pour Oissel.

Cueillis à 6 heures du matin par la Police de l'Air et des Frontières, ce sont donc 8 enfants de 4 familles Roms de Roumanie (7 adultes), que vous avez décidé d’éloigner de Besançon pour les renvoyer dans leur village ou leur quartier en Roumanie, là où ils ne retrouveront ni école, ni logement décent.

L’un d’eux est parti sans son père, seule sa mère faisant partie du voyage. Oissel, il connaît déjà puisqu’en septembre il avait été obligé de suivre sa mère lors d’une précédente tentative d’éloignement. Les 7 autres accompagnent maman et papa - on ne sépare pas les familles, on est humain ! - dans cette galère de l’éloignement que nous préférons appeler l’EXPULSION, ce mot cinglant parlant mieux à nos oreilles.

Ces 4 familles faisaient partie des Roms de Roumanie pris en charge par les services sociaux de la Ville de Besançon, enfants scolarisés, parents suivis dans le cadre d’une politique d’insertion menée par les travailleurs sociaux, pour trouver du travail et, pour certains d’entre eux, se soigner des maux de l’errance et de la galère.

Mais vous en avez décidé autrement, faisant fi de tout ce travail, de la santé de ces familles, de la scolarité de leurs enfants !

Monsieur le Préfet,


avec RESF, je vous demande instamment


- de faire libérer ces familles du CRA de Oissel et de les ramener à Besançon
- de leur fournir un hébergement décent et durable
- de ne pas interrompre la scolarisation des enfants
- et de donner à leurs parents l'autorisation de travail nécessaire à l'exercice d'un emploi.

Soyez assuré, Monsieur le Préfet, de notre détermination à tout faire pour défendre dans notre pays les valeurs de liberté de circulation et d'installation que contient la "fraternité" inscrite aux frontons de la République.

signature,
RESF 25 

Merci de signer aussi la pétition sur site national RESF : http://resf.info/P2087
vendredi 16 décembre 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 25-Doubs / Actions urgentes
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0