accueil RESF
DON au RESF

La famille Ajredinovski / Todorova et leurs enfants Élisée et Ronaldo et Adam, a failli être dispersée ce matin, 19 décembre 2011 Bonne nouvelle : le couple Ajredinovski et leurs 3 enfants viennent d'être relâchés ce matin, 29 décembre 2011. Ils étaient retenus depuis le 6 décembre au CRA de Saint-Exupéry.

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 69-Rhône > Centre de rétention
Contact
  RESF - Logo RESF petit  (48x67) pour les articles

CRD des visites au CRA et plus bas résumé de la situation de cette famille

La famille Ajredinovski / Todorova et leurs enfants Élisée et Ronaldo et Adam, a failli être dispersée ce matin, 19 décembre 2011 Bonne nouvelle : le couple Ajredinovski et leurs 3 enfants viennent d'être relâchés ce matin, 29 décembre 2011. Ils étaient retenus depuis le 6 décembre au CRA de Saint-Exupéry.

 

Relachés, ils doivent prendre rapidement contact avec la Cimade de Grenoble ; ils ont un document qui les protège 8 jours.
La famille a été mise à la navette de 12h qui partait sur Grenoble. Ils n’ont pas de papier sur eux mais apparemment pas de risque car en cas d’interpellation, la PAF sera contactée.
La famille semblait en forme à l’idée de retrouver Grenoble.
L’essentiel est qu’ils soient libres.

CRD des visites au CRA et plus bas résumé de la situation de cette famille

 

26 décembre 2011
Je suis donc allée voir la famille cet aprem ; ils semblaient très émus d'avoir autant de visites et toujours très inquiets pour le Tribunal du 31 décembre.
J'avais emmené qques jeux de société, on a joué au Memory avec Elisée et les parents, pendant que Ronaldo tentait de faire un puzzle. J'avais aussi emmené un jeu de dames, Adam et Ronaldo ont commencé à comprendre les règles.
Je leur avais fait une copie de l'article du Progrès ; Adam s'est plié de bonne grâce à un exercice de lecture, que j'ai achevé en résumant.
Comme il n'y avait rien de nouveau sur leur situation, j'ai plutôt essayé de leur faire passer un bon moment afin d'oublier la monotonie et l'angoisse de l'attente. On a partagé aussi des chocolats et gâteaux que j'avais apportés. J’avais aussi des cigarettes pour le papa.
Je les ai quittés au bout de 40 mn, avec toujours ce petit pincement au cœur quand on quitte les parloirs...
 
25 décembre 2011.
Nous  sommes allées voir la famille .Ajredinovski/Todorava. A  14 h, peu de voitures, en attente ; on a pu entrer tout de suite.On a eu de la chance : c'était Noël, on a pu rester 40 minutes et des patisseries  non emballées ont passé
On a rencontré une famille simple, soudée,  les parents inquiets (le 31 c’est le tribunal.) mais contents de voir du monde. Les enfants étaient détendus et très ouverts. Ils nous ont beaucoup parlé. Ainsi on apprend qu'il y a en ce moment 43 personnes au CRA mais une seule femme ... et seulement ces trois enfants. Ils se plaignent du bruit, des cris et des bagarres entre les autres détenus  
On apprend aussi que Monsieur.Ajredinovski est maçon qu'il avait en Macédoine une petite maison qu'il a vendue pour venir en France. Ils nous ont redit la situation en Macédoine
Les enfants ont beaucoup de BD apportées par les visiteurs, aussi on n'en a laissé que deux. On a apporté aussi des chaussettes et  des chaussures de randonnée pour Élysée, pull et chemise chaude pour le père, des lacets ; mais pas de cigarettes, on a oublié.Adam dit que ses baskets, ça va... il chausse du 40. Ils disent que au CRA, il ne fait pas froid ; ils disposent de deux chambres Ils sont heureux des visites, de parler, mais  c'est important pour nous aussi  de les rencontrer.
Peut-être que je pourrai y aller le 30, mais ce n'est pas sûr…
 
Visite hier 24 décembre 2011 après midi à la famille Ajredinovski / Todorova. Pas d’attente à l’extérieur... Ce qui laisse  entendre qu’il y avait peu de visite en ce 24 décembre. On a pu apporter des baskets, des pulls, BD, des clémentines et cigarettes. On a pu voir la famille dans le grand parloir “on vous met là, vous serez mieux “ ...C’était pas le moment de dire que la famille serait mieux dehors ... Mais bon.....on nous a laissé tranquille et largement plus de 20 min.
Beaucoup d’émotion, le plus grand des garçons, Adam, 13 ans, s’est caché dans ses mains pour pleurer, suivi du père et de la mère. Ils sont tous très contents de voir du monde et très touchés par notre présence régulière. Ils nous ont parlé de bagarres au CRA, non pas à leur égard mais entre retenus....  ça doit être tendu. Elisé, le garçon de 9 ans, nous a dit que la nourriture n’était pas bien. Le père nous a expliqué qu’en Macédoine il y avait beaucoup de discrimination à l’égard de sa femme Bulgare. Les enfants allaient un peu à l’école, mais pas tout le temps, “la maitresse me tapait” ne nous a dit Elisé en faisant le geste sur sa figure. “C’est parce qu’on est rom” a expliqué le père. Les 3 enfants parlent assez bien français et traduisent, surtout Ronaldo qui a 11 ans. Les parents  ont très envie de parler avec les quelques mots de français qu’ils ont... De fait entre leur français à eux et la traduction des enfants ont arrive pas trop mal à échanger. On leur a réexpliqué que normalement ils ne devraient plus y avoir de tentative d’expulsion en séparant la famille ... Et qu’on faisait ce qu’on pouvait pour essayer qu’ils puissent rester ensemble en France... Mais que rien n’était sur pour l’instant. La maman nous a demandé comment c’était Lyon, nous a parlé un peu de Grenoble... de fil en aiguille à causer de choses et d’autres, Elise à même fini par rire en parlant de Paris “c’est comme Paris” ... Ils ne connaissent pas mais ont vu à la télé .... Un peu de rêve est passé par leurs yeux l’espace d’une minute.
 
 Au risque de le répéter, c’est vraiment important qu’il y a ait du monde qui passe au quotidien, et pour l’instant personne n’est inscrit entre le 27 et le 31 décembre.
 Merci à ceux qui le peuvent de s’inscrire sur le doble : http://www.doodle.com/78g94yzyzf2zusxa

La famille Ajredinovski / Todorova et leurs enfants Élisée et Ronaldo et Adam, a failli être dispersée ce matin, 19 décembre 2011.

Les policiers sont venus chercher le père et les trois enfants, Élisée, Ronaldo et Adam pour les expulser vers le danemark, bien qu'ils soient macédoniens. Dublin II vous dit-on.

La compagne du père Madame Todorova, a reçu une réponse négative à sa demande d'asile faite en rétention. Elle peut donc être expulsée mais vers la Bulgarie.

Ce matin l'avion n'est pas parti, problèmes techniques ou grève à l'aéroport, le père et les trois enfants sont de nouveau au CRA.

La famille Ajredinovski / Todorova doit être libérée au plus vite. Ils sont en rétention depuis le 6 décembre.
Elle doit être régularisée pour que cesse enfin son errance, et que les enfants puissent retrouver leur école à la rentrée dans un cadre apaisé auquel ils ont droit. 
 
Devant cette situation humainement insupportable, nous vous appelons à protester auprès de la préfecture de l'Isère en
-       l'appelant au 04 76 60 49 58 ou

-        en lui envoyant des messages à l'adresse

etrangers-public@isere.pref.gouv.fr<mailto:etrangers-public@isere.pref.gouv.fr>eric.ledouaron@isere.gouv.fr<mailto:eric.ledouaron@isere.gouv.fr>pref-secretariat-prefet@isere.gouv.fr<mailto:pref-secretariat-prefet@isere.gouv.fr>

Au préfet Eric LE DOUARON 
 
A son secrétariat 
 
-       En faxant au  : 04 76 44 68 00
 
mercredi 28 décembre 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 69-Rhône / Centre de rétention
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0