accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 71-Saône et Loire > Medias ...
Contact

Le Journal de Saône et Loire : Chalon sur Saône (71) - Mariée avec un Chalonnais d’origine marocaine, Nadia (1) raconte son calvaire. « De l’esclavage moderne »r

 
Nadia, Marocaine, a épousé un Français d’origine marocaine en 2006. À son arrivée en France, elle a vite déchanté.

Je devais assurer toutes les tâches ménagères et quand on considérait que c’était mal fait, c’était l’explosion. Je n’avais droit à aucune reconnaissance. On m’empêchait également de sortir, d’aller voir ma famille. » C’est une jeune femme terriblement abattue qui s’exprime difficilement entre deux crises de larmes. À 33 ans, Nadia a le visage marqué et le regard perdu. Très perturbée, elle peine à trouver les mots en français, langue dont elle maîtrise pourtant les rudiments.

Nadia rencontre son futur mari en 2006 au Maroc, par l’intermédiaire d’un ami de la famille. C’est un mariage arrangé. Mais, pressée de fonder une famille, la jeune femme s’y résout. « Ça me convenait », explique-t-elle, soutenant qu’il ne s’agissait pas, pour elle, d’un « mariage bidon ». Après des noces en grande pompe, le mari retourne en France, à Chalon, où il vit avec sa mère. Les parents de Nadia résident également à Chalon. Ils ont obtenu la nationalité française, le papa étant arrivé en France en 1973 et ayant pu, plusieurs années plus tard, bénéficier d’un regroupement familial afin de faire venir sa femme et sa plus jeune fille.

Servante

Mais Nadia attendra de longs mois avant de pouvoir rejoindre son mari. Et lorsqu’elle arrive à Chalon deux ans plus tard, elle est confrontée à l’indifférence de son époux et à la sévérité de sa belle-mère. « Elle est devenue la servante de sa belle-mère, c’est une forme d’esclavage moderne » commente Marie Termeulen, de l’Asti (Association de soutien aux travailleurs immigrés) qui, avec la Ligue des droits de l’homme et RESF épaule la jeune femme. Privée de liberté, elle dit avoir subi brimades et humiliations pendant plus d’un an. « On l’a privée également de ses papiers et les démarches pour faire régulariser sa situation n’ont pas eu le temps d’aboutir » précise encore l’Asti. Il aurait fallu justifier de deux ans de vie commune pour que Nadia obtienne, d’office, un titre de séjour.

Qu’importe. Nadia ne tient plus. En grande détresse, elle réussit à alerter son père qui parvient à l’extraire de sa prison. Sans ses affaires, sans ses papiers qu’elle ne parviendra pas à récupérer, malgré l’intervention de la police. Nadia trouve du réconfort auprès de ses parents et entame une procédure de divorce.

Sans papiers

Mais, dès 2010, Nadia se retrouve en situation irrégulière. Le premier courrier lui intimant de quitter la France arrive en 2010. Il fait l’objet de recours. En vain. En décembre dernier, Nadia est interpellée suite à un contrôle d’identité. Elle passera plus de trois heures dans les locaux de la police avant d’être relâchée, munie d’une deuxième « obligation de quitter le territoire français ». Cette fois, la jeune femme est assignée à résidence et doit pointer tous les matins au commissariat de Chalon.

« Elle ne peut pas retourner au Maroc », s’insurge Marie Termeulen, « sa famille est ici et ses frères et sœurs qui sont restés au Maroc sont dans des situations précaires. Si elle y retourne, elle sera considérée comme une femme salie. C’est une double injustice, une double peine, la victime se retrouvant encore une fois victime. Sa situation est grave, psychologiquement, elle ne va pas tenir le coup. »

Du côté de la préfecture de Saône-et-Loire, on temporise : « Son assignation à résidence est mise à profit pour reprendre tout le dossier de cette jeune femme. Le préfet va tout réexaminer. »

La jeune femme a perdu toute confiance en elle, mais elle espère encore pouvoir rester en France, reprendre son métier de couturière et s’occuper de ses parents, malades.

(1) Prénom d’emprunt

samedi 21 janvier 2012.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
  • Ce média mentionne... :
    RESF
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles