accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 67-Bas Rhin > La revue de presse > Année 2007
Contact
A VOIR ABSOLUMENT !

Le préfet du Bas-Rhin reçoit une femme après son interpellation par la PAF

 
http://videojts.francetv.fr/publicite/ jt-asx.php ?chaine=3-alsace&url=http://88.191.44.172/ interne/horsgv/regions/alsace/ HD_1850_strasbourg_locale_060207.wmv&WMCache=0

Une Franaise d’origine camerounaise a t reue et rconforte mardi Strasbourg par le prfet du Bas-Rhin aprs avoir t contrle par la Police aux frontires (PAF) dans des conditions qu’elle juge humiliantes. "Le prfet m’a dit qu’il avait t choqu et pein par ce qui m’tait arriv, et a m’a fait du bien", a indiqu l’AFP Jeannette, 51 ans, aprs sa rencontre en tte tte avec lui.

"Je peux nouveau me sentir Franaise", a-t-elle ajout. La prfecture a confirm cette rencontre. Jeudi dernier 06H30, cette femme vivant en France depuis 18 ans et naturalise Franaise en 1992 tait contrle la sortie du tram qui l’amne chaque jour dans le centre pour handicaps o elle donne des soins. Elle prsente divers papiers mais elle n’a pas de carte d’identit sur elle. Les policiers consultent le fichier national et pensent qu’il s’agit d’une personne dont le titre de sjour est prim depuis huit ans. Ils la menottent et la conduisent au poste, raconte-t-elle.

"J’ai pouss des cris de terreur, car j’tais menotte devant tout le monde et surtout je devais donner des mdicaments aux pensionnaires une demi-heure plus tard". Conduite au poste, elle est menotte un banc et se voit refuser le droit de tlphoner. Soumise une fouille au corps, elle affirme qu’elle a d se dvtir entirement devant une femme policier.

Un peu plus tard, un reponsable de la PAF appellera son employeur et on lui prsentera comme une faveur le fait qu’un quipage la conduise son travail, raconte-t-elle. Le directeur dpartemental de la PAF, Patrick Vieux, affirme que la procdure s’appliquant aux personnes dont le titre de sjour est prim a t respecte, mais qu’il comprend que la quinquagnaire ait pu "mal vivre la situation". Jeannette a t reue par le prfet aprs l’intervention d’un dput socialiste du Bas-Rhin.

mercredi 7 février 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles