accueil RESF
DON au RESF

Nemours : Madame et monsieur Randrianaridera et leurs 2 enfants sont en danger

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 77-Seine et Marne > Communiqués et demandes de soutien
Contact

Nemours : Madame et monsieur Randrianaridera et leurs 2 enfants sont en danger

 

La famille Randrianaridera a reçu une lettre d’invitation à quitter le territoire le 14/12 en date du
30/11 et se trouve donc en situation de pouvoir être reconduite à la frontière depuis mardi 13
février.

Arrivés en France en 2003 venant de Madagascar,Monsieur et madame Randrianaridera habitent
Nemours. Leurs deux enfants, Ranjatiana et Rindratsara, 16 et 13 ans, sont scolarisés dans les
établissements de la ville ( collège Arthur Rimbaud et lycée Etienne Bézout).
Depuis 2003, monsieur et madame Randrianaridera se sont intégrés dans plusieurs associations, ils
ont de nombreux membres de leurs familles résidant en France de nationalité française.

Venus en délégation à la Préfecture le 12 février 2007 accompagnés de monsieur Christophe
Malavoy, le comité de soutien a été reçu par le directeur de cabinet du préfet.

Il a remis les 2300 pétitions et lettres de soutien accompagnées d’un courrier relatant la situation à
ce jour. Les différents représentants du comité de soutien ont pris la parole pour faire part :
- de la grande qualité d’intégration de la famille Randrianaridera,
- des liens très forts qui se sont noués entre les membres de cette famille et les différentes groupes
sociaux auxquels ils appartiennent (lycée et collège, associations sportives, centre socioculturel,
église Réformée de Fontainebleau),
- de la mobilisation des jeunes et des familles qui considèrent ce qui se passe comme une grande
injustice : une journée de grève et une manifestation dans les rues de Nemours a rassemblé plus
de 300 jeunes, des parents d’élèves et des professeurs,
- de la promesse d’embauche sûre concernant monsieur Randrianaridera,
- de la responsabilité de l’état si les droits de l’enfant étaient bafoués par une procédure de
reconduite à la frontière, très déstabilisante pour les deux enfants Randrianaridera mais aussi
pour leurs camarades,
- de la démocratie qui nous semble malmenée,
- de la difficulté d’enseigner aux jeunes les valeurs de la république au regard de ce qui se vit
actuellement en France.

Le préfet a pouvoir discrétionnaire de signer quand il le veut soit un arrêté de reconduite à la
frontière, soit une régularisation.

Nous demandons aujourd’hui à monsieur le préfet de Seine et Marne qu’ils soient régularisés pour
qu’enfin ils puissent vivre dans une sécurité affective et matérielle qu’ils sont en droit d’attendre.

Cette famille est soutenue par un comité comportant :
- des représentants de nombreuses associations ( Resf 77, Cimade, Eglise réformée, FCPE, SNESFSU,
SGEN-CFDT, Club de Hand-Ball du Loing)
- des élus ( le conseiller général et maire de Veneux-les-Sablons, M. Bénard, le maire de Nemours
M. Béranger, le sénateur Michel Billout, le conseiller régional Daniel Brunel )
- des personnalités ( le comédien Christophe Malavoy, le haut fonctionnaire Charles Napoléon )
- ainsi que des élèves, des parents d’élèves et des enseignants qui connaissent directement l’un ou
l’autre des membres de cette famille, et les apprécient tout particulièrement.

lundi 19 février 2007.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 77-Seine et Marne / Communiqués et demandes de soutien
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0