accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF > LA VIE DU RÉSEAU ...
Contact

UN PAPA MUSICIEN ROM EXPULSÉ LE JOUR DE LA FÊTE DE LA MUSIQUE !!!

 

Vendredi 16 juin, nous avons assist l’examen par le juge du Tribunal Administratif de Nantes de la situation de M. Covaci, papa de deux enfants scolariss depuis janvier 2004 l’cole maternelle Gustave Roch de Nantes.

Voici le commentaire que nous avait alors inspir cette situation :

Cet aprs-midi, malgr la prsence dans la salle des enseignantes de ses enfants, de parents d’lves amis, de membres du Collectif et de plusieurs journalistes de la presse locale, la juge du Tribunal Administratif a rejet l’appel du papa roumain de Ferdinand et Mattei scolariss l’cole Gustave Roch de Nantes.

Arrt mardi 13 juin et plac en rtention depuis, ce papa rom que beaucoup de nantais connaissent sans doute pour l’avoir entendugayer de sa musique aux accents tziganes certaines places et scnes de Nantes, est descendu, menott, d’un panier salade qu’il a regagn une heure et demi plus tard, escort comme doit l’tre un dangereux musicien pre de deux enfants rgulirement scolariss dans une cole de Nantes.

Ce soir, une fois encore, je ne comprends plus rien.

Pourquoi, aprs le dferlement mdiatique qu’avait gnr il ya une dizaine de jours la ’toute petite annonce ’ du Ministre de l’Intrieur la circulaire transmise le 13 juin aux Prfets susceptible, quant elle, de permettre la rgularisation d’un grand nombre de familles avant la fin de l’t ..., pourquoi donc cette circulaire mystrieuse n’a-t-elle pas encore fait plus de bruit dans les mdias, ni dans le cabinet de l’avocate qui officiait aujourd’hui sans jamais y faire allusion dans sa plaidoirie, ni dans le bureau du fonctionnaire de Prfecture prpos l’expulsion ???

Pourquoi, pourquoi ? Il y a quelque chose qui m’chappe !

Une chose est sre, ce soir M. Covaci dormira (s’il y parvient) en centre de rtention ... et sa femme comme ses enfants vivront dans l’angoisse de son prochain dpart.

A suivre !!!

Ce matin, 19 juin, nous avons appris que M. Covaci devra quitter le centre de rtention de Nantes mercredi 21 juin au matin ..., sans doute pour tre expuls. Dj, autour de l’cole Gustave Roch et du Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires, la mobilisation s’organise. Hier, en prsence de Jack Lang et des nombreux artistes runis autour de lui pour ddier la prochaine fte de la musique tous les enfants actuellement menacs d’expulsion au-del de la date fatidique du 30 juin 2006, nous avons pu lancer un appel en faveur du musicien rom expulsable le jour de la fte de la musique.

Par ce message, nous invitons tous les rseaux et tous les citoyens destinataires de cet appel faire pression sur le Prfet de Loire Atlantique, en exprimant leur indignation quant cette situation et exiger le maintien sur le sol franais de M. Covaci dont voici un portrait plus dtaill :

Matei Covaci, n le 20 fvrier 1955 Sevis en Roumanie, comme tant d’autres de ses congnres , a d fuir les perscutions qui, dans son pays sont infliges aux roms et est entr en voiture avec un passeur en France en mai 2002. En 2005, il est retourn en Roumanie pour refaire un passeport, ce qui lui aura sans doute port prjudice lors de l’examen de son appel vendredi 16 juin au Tribunal Administratif de Nantes. Ses enfants, Ferdinando Matei (n le 27 juin 1999) et Matei Andrei (n le 19 fvrier 2001) en Roumanie, sont depuis janvier 2004 rgulirement scolariss l’cole maternelle Gustave Roch de Nantes. Le 13 juin dernier, M. Covaci a t interpell par la Police de l’Air et des Frontire et plac en centre de rtention Nantes o il sjourne encore aujourd’hui, dans des conditions que je laisse chacun le soin d’imaginer. Le 16 juin 2006, devant le Tribunal Administratif de Nante, son appel de l’Arrte de Reconduite la Frontire prononc son encontre par le Prfet de Loire-Atlantique a t rejet. Le 21 juin, il risque donc d’tre tout simplement expuls laissant derrire lui sa femme et ses deux enfants.

Pour faire part de votre soutien M. Covaci, n’hsitez pas adresser un courrier lectronique au Prfet de Loire-Atlantique, en le priant, vu la criculare du 13 juin qu’il aura forcment reu de son Ministre de tutelle, de surseoir cette mesure d’expulsion d’un papa qui, quelque jour plus tard aurait sans doute pu bnficier de cette nouvelle mesure.

Voici deux adresses :
- Etrangers@loire-atlantique.pref.gou...
- Communication@loire-atlantique.pref...

Pour le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires de Nantes

Frdric CHERKI
Parent d’lves scolarises l’cole Louise Michel de Nantes
Membre du Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires (RESF 44)
http://enfantsetrangers.hautetfort.com
Contact : 06 72 47 04 33

lundi 19 juin 2006.

Faire connaître cet article

Partager  
À L'AGENDA
mercredi 23 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles