accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 67-Bas Rhin > Communiqués
Contact

STRASBOURG : Une adolescente, sa mère et des membres de RESF 67 en garde à vue

 

Une adolescente de 15 ans et sa mère arrêtées !!

Deux membres du RESF en garde à vue pour aide au séjour irrégulier !!

Fatou Ndiouck et sa fille Khadidatou Sarr  sont arrivées en France au bénéfice d’un regroupement familial il y a presque quatre ans.
 
Victime de violence conjugale, Fatou avait préféré quitter son époux pour protéger sa fille.

Malgré une vie difficile, la précarité, la perte du titre de séjour, elles ont tenté de continuer à vivre avec l’espoir de pouvoir construire un avenir en France
 
Dans le cadre de la campagne de cet été du RESF Khadidatou a été prise sous la protection de membres du réseau qui l’ont parrainés. Sa scolarité a repris, toujours de qualité et elle a même été élue conseillère au conseil municipal des jeunes de Strasbourg.
 
Malgré de bonnes marques d’intégration, le dossier circulaire a été rejeté. Cette décision fait l’objet d’un recours hiérarchique.
 
Le cas de Khadi fait partie des cinq situations que retiens la CIMADE nationale pour  illustrer un rapport sur les conditions d’application de la circulaire Sarkozy qui sera rendu public aujourd’hui
 
Hier, jeudi 8 mars, Khadi et  sa maman ont été interpellée et placée en garde à vue. Une enfant de 15 ans à peine est donc détenue.
 
Un membre du RESF 67 qui avait servi de boîte postale à la famille à l’époque des procédures de l’été a été placé en garde à vue quelques heures hier, et son domicile a été vérifié. Ce matin, une autre marraine de la famille, qui aura conservé des affaires de Khadi à son domicile, était convoquée à la police de l’air et des frontières. Les protecteurs sont à leur tour inquiétés ?
 
Nous demandons à la préfecture de tout faire pour que ces actions soient suspendues et le ministère à prendre en considération le rapport qui lui est communiqué pour statuer positivement sur le cas de Fatou et sa fille.
vendredi 9 mars 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles