accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 51-Marne > Communiqués et informations
Contact

Le bon sens l’a emporté : ils peuvent rester

 
Nous avons appris Lundi 19 mars que la situation de la famille Omarova tait favorablement rgle. RESF Reims salue cette dcision : le bon sens l’a emport. RESF Reims remercie tout ceux qui, d’une faon ou d’une autre, se sont mobiliss. Le rassemblement de Mardi 20 devant l’hotel de ville de Reims est l'occasion de partager le soulagement de la famille et la joie de Mariyat : le prix qu’elle recevra prendra une dimension nouvelle et une valeur affective forte. La situation scolaire et les preuves d’intgration ont sans doute favoris une prise de conscience et une mdiatisation qui ont permis que la famille soit rgularise rapidement. Mais pour le rseau Education Sans Frontire, tous les enfants qui sont en France ont le droit d’y rester ; tous les enfants, avec de bons ou de moins bons rsultats scolaires, ont le droit l’Education. Insister sur les bons rsultats d’lves menacs d’expulsion n’a qu’un but et qu’un sens : mettre en vidence que les discours sur les "conditions d’intgration" et sur "l’immigration choisie" ne sont pas tenables, parce qu’il n’est pas possible de dfinir objectivement un niveau scolaire suffisant pour tre rgularis. Ce serait faire des enfants les coupables de la reconduite la frontire alors qu’ils en sont les victimes. Nous demandons la rgularisation de tous les enfants scolariss et de leurs parents.
mardi 20 mars 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW