URGENCES !!! La machine à expulser s'est emballée !Après avoir refusé d'embarquer pour l'Albanie une première fois vendredi 14 avril, un père et ses fils K. (23 ans) et L. (20 ans) ont été expulsés ce 21 avril matin, par avion spécial.....

Accueil > RESF > Resf.info > Resf.info 2017
Contact
 RESF - Heeeeelp!

URGENCES !!! La machine à expulser s’est emballée !
Après avoir refusé d'embarquer pour l'Albanie une première fois vendredi 14 avril, un père et ses fils K. (23 ans) et L. (20 ans) ont été expulsés ce 21 avril matin, par avion spécial.....

 

21 avril :
Monsieur S. et ses fils K.(23 ans) et L. (20 ans) ont été expulsés ce matin par avion spécial. Sa femme reste seule en France avec son fils de 12 ans.
20 avril :
Il faut sauver la famille ! Deuxième tentative d’expulsion prévue pour l’Albanie vendredi 21 avril semble t-il à 7 h du matin

Hier 19 avril, Monsieur S. et ses deux fils de 23 ans, et 21 ans, celui-ci scolarisé au Lycée Louis Blériot de Suresnes, ont été maintenus en rétention lors de leur deuxième passage devant un juge de la Liberté et de la détention.
L’exécution de leur expulsion a été programmée dans les 48 heures : le vol est programmé pour le vendredi 21 avril

Le 14 avril, ils ont pu refuser leur embarquement, c’était la première tentative.
Les tentatives suivantes, ce fut le cas pour Brahima Tounkara, père malien dans une situation identique en mars 2017, sont nettement plus musclées : menottée, la personne est ligotée et bâillonnée, montée comme un paquet dans l’avion. Souvent tabassée. Des pratiques inacceptables.
- http://www.gettingthevoiceout.org/videos-dexpulsions-par-avions-de-personnes-dites-sans-papiers/
Ne laissons pas faire. Ce gouvernement est dans ses cartons, et vit ses derniers jours.
Il faut provoquer un sursaut d’humanité et de conscience morale chez ceux qui décident et appliquent cette politique odieuse. Il faut empêcher l’expulsion de cette famille..

18 avril : Deuxième audience devant le Juge des Libertés, L son frère Ket leur père , toujours en rétention au CRA du Mesnil-Amelot, toujours et encore davantage menacés d’expulsion, la deuxième tentative étant souvent très violente.
Aujourd’hui, jour de rentrée scolaire, tractage et signature de pétition devant le L. Louis Blériot, à Suresnes, lycée de L.. Bon accueil de ses camarades, la majorité des élèves et des profs découvrent la situation, marquent leur intéret, plusieurs prennent des tracts à distribuer ou une pétition à faire signer.
700 signatures de la pétition en ligne seront remises demain au tribunal, continuons à diffuser .
Plus que jamais, la famille a besoin la mobilisation de tous

Vendredi 14 : Appel à la PAF à l’instant : ils ont refusé d’embarquer sur le vol pour Tirana. Ils retournent au CRA du Mesnil-Amelot, d’où ils peuvent à tout moment être conduits à l’avion, de force cette fois. Ils passeront devant le juge des libertés et de la détention mercredi 19 avril, s’ils n’ont pas été expulsés avant !.Importantissime de continuer la pression sur le ministère !!!!!

Prefecture de police de Paris, Préfet Michel Cadot
Fax direction de la police générale : 01 53 71 57 10
Prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

Pour faire savoir ce qu’on pense là où se prennent les décisions :
jean-pierre.jouyet@elysee.fr Secrétaire général Elysée
premier-ministre@pm.gouv.fr Matignon
patrick.strzoda@pm.gouv.fr Dircab Matignon Ex-Dircab Intérieur
julie.burguburu@pm.gouv.fr Dircab adjointe Matignon, ex-Dircab adjointe Intérieur
magali.charbonneau@pm.gouv.fr Conseillère Matignon ex-conseillère immigration Intérieur
jean-luc.nevache@interieur.gouv.fr Dircab Intérieur
emmanuel.cayron@interieur.gouv.fr Conseiller immigration
sec.immigration@interieur.gouv.fr
sec.dircabadj@interieur.gouv.fr
contact.ministre@interieur.gouv.fr

Il faut empêcher l’expulsion de cette famille !! Signez, faxez, mailez !


Elda MATWALA BISEWA, jeune congolaise (RDC) de 19 ans, en rétention depuis le 4 mars 2017, libérée ce matin 13 avril du CRA du Mesnil Amelot, par la cour d’appel du Juge des libertés.

La forte mobilisation autour de la situation d’Elda a certainement pesé sur la décision du ministère de ne pas la conduire au vol pour Kinshasa programmé pour ce matin. Elle a donc été amenée au tribunal de Melun. Amenée à l’hôpital le plus proche à la suite d’un malaise, c’est là qu’elle a appris que la cour d’appel l’avait libérée. Elda est en route pour retrouver ses proches, elle fera sa rentrée dans une semaine. Il faut maintenant obtenir l’annulation de l’OQTF qui pèse toujours sur elle et sa régularisation.

mardi 18 avril 2017.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / Resf.info / Resf.info 2017
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0