accueil RESF
DON au RESF

CSP59 : GRAND MERCI AUX POPULATIONS DU NORD-PAS-DE-CALAIS !

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 59/62-Nord / Pas de Calais > Divers >
======== ...
Contact

CSP59 : GRAND MERCI AUX POPULATIONS DU NORD-PAS-DE-CALAIS !

 

La solidarité croissante que vous avez exprimé au quotidien fait que les désespérés sans papiers grévistes de la faim ne désespèrent pas du pays berceau des droits de l’homme.

A chaque fois que la répression préfectorale les a jeté à la rue, vous étiez là toujours plus nombreux pour leur apporter des couvertures, du thé, de l’eau, du sucre, du sel. Vous étiez là aussi pour protester contre les pratiques intolérables de la police et de certains hôpitaux d’où étaient jetés les sans papiers grévistes ....
Le CSP59 vous invite à continuer la mobilisation pour mettre sous surveillance le préfet CANEPA qui s’est engagé à un « réexamen bienveillant des dossiers des grévistes sur la base des critères de l’accord Delarue » avec nos partenaires de la Ldh et du Mrap. Pour cela vous êtes conviés, tous les mercredis à 18h, Place de la République à Lille, à manifester avec les sans papiers et ex-grévistes.

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos- Lille- 59800- tél : 06.80.57.50.61- fax : 03.20.74.16.68/03.20.52.76.92. – e-mail : csp59@wanadoo.fr- La grève de la faim imposée par le Préfet est suspendue au 75éme jour : GRAND MERCI AUX POPULATIONS DU NORD-PAS-DE-CALAIS ! Durant 75 jours, surtout depuis la rafle du 1er août 07 de la Bourse du Travail, un acharnement répressif préfectoral a été abattu sur les grévistes de la faim qui ont été baladés des commissariats aux hôpitaux et à la rue jetés par terre. L’avalanche des « communiqués du préfet » et des « conférences du préfet » aidés par une certaine presse ouvertement anti-CSP59 et inféodée à la propagande du préfet CANEPA est le signe que la bataille de l’opinion était un enjeu important dans le conflit social opposant les sans papiers grévistes et le préfet CANEPA. L’enjeu est révélé aussi par le besoin qu’a eu le préfet CANEPA de mentir en présentant faussement 2 grévistes comme étant de vulgaires délinquants dangereux relevant du judiciaire pour les exclure de son engagement « de réexamen avec bienveillance ». Contre les médiamensonges du préfet CANEPA, vous vous êtes faits vous mêmes votre propre idée en rencontrant les sans papiers grévistes de la faim pour vous faire par vous même une opinion personnelle concrète. La solidarité croissante que vous avez exprimé au quotidien fait que les désespérés sans papiers grévistes de la faim ne désespèrent pas du pays berceau des droits de l’homme. A chaque fois que la répression préfectorale les a jeté à la rue, vous étiez là toujours plus nombreux pour leur apporter des couvertures, du thé, de l’eau, du sucre, du sel. Vous étiez là aussi pour protester contre les pratiques intolérables de la police et de certains hôpitaux d’où étaient jetés les sans papiers grévistes . C’est le cas à Lille au CHR, aux hôpitaux Saint Vincent, Saint Philibert, à l’hôpital de Seclin, à l’hôpital de Roubaix et Tourcoing. Quand voulant les séparer en les rendant invisibles le Préfet CANEPA a transféré les sans papiers grévistes de la faim à l’hôpital de Valenciennes, puis de Maubeuge ou encore de Hazebrouck, vous vous êtes mobilisé – prêtres dans les églises invitant les fidèles à la solidarité humaine, syndicalistes, associatifs, militants de base de partis politiques, immigré(e)s réguliers, citoyens, habitants – pour apporter aux grévistes de la faim sans papiers l’humanité encore présente au sein de la société et condamnant de fait ainsi les actes répréhensibles, inhumains et irresponsables du représentant de l’Etat. C’est ainsi que face à la solidarité grandissante de la Flandre, très vite l’ordre a été donné par le préfet CANEPA de retirer les 6 grévistes de la faim de l’hôpital et de la rue d’Hazebrouck pour les ramener à Lille dans certains hôpitaux avant de les rejeter à la rue à nouveau. Dans vos actes de fraternité humaine et de solidarité citoyenne, certains d’entre vous se demandent quelle différence y a t-il entre « clandestin » et « sans papiers » ? Le « clandestin », c’est l’étranger qui accepte de vivre cacher, inconnu des Préfectures. Le sans papiers, c’est l’étranger qui n’accepte pas l’inexistence légale, qui cherche à vivre et à travailler légalement., qui même si l’Etat lui impose l’illégalité refuse d’être hors la loi. Vous demandez aussi « est-il possible que toute la misère du monde soit accueillie en France » ? Il s’agit là d’une tromperie des politiciens qui instrumentalisent électoralement le fantasme de « l’invasion » pour faire peur et opposer ainsi français(e)s et immigré(e)s. L’immigration, c’est pas la déferlante des hordes nazies qui ont occupé la France en 1940. Sur 250 millions d’immigré(e)s dans le monde, à peine 1% sont dans les pays développés d’Europe, des Etats Unis et du Japon. La part de l’immigration dans la population française est restée stable, 7%, tout le long du 20ème et en ce début du 21ème siècle. Vous demandez aussi « quelle utilité à le Ministère de l’Identité Nationale et de l’Immigration » ? En fait ce ministère mal nommé devrait être appelé « Ministère de l’identité raciste(MIR) », car la nation française comme toute nation est une catégorie historique évolutive et non définitivement fixée une fois pour toute. A partir des années 45 pour la reconstruction de l’après guerre et puis pour faire face aux besoins de main d’œuvre jusqu’en 1974, la France a fait venir des centaines de milliers d’immigrés des anciennes colonies d’Afrique notamment. Les regroupements familiaux se sont opérés, des enfants sont nés et ont grandi dans les quartiers populaires. Ils, elles s’appellent Mohamed, Fatima, Moussa, Fatou, etc. Ils, elles sont français, sont musulmans, ont en partie la culture de leur papa et maman pour la majorité. Ils, elles parlent le français et parfois les langues de papa et de maman. Ils, elles font partie de l‘identité évolutive de la nation française. C’est ce que les partisans du « Ministère de l’identité nationale », en réalité de l’indignité ou de l’opprobre nationale veulent détruire en opposant les populations les unes aux autres. Vous demandez aussi « que veut dire le Préfet quand il parle de liste de 12% non crédible » ? C’est là un prétexte mensonger du Préfet lequel est d’une mauvaise foi lorsqu’il refuse de répondre aux questions suivantes que nous lui avons posé : Comment explique t-il que toutes les listes de nos commissions juridiques (CSP59, Ldh, Mrap, Cimade) aient été « crédibles » de 2004 jusqu’à la dite liste de 12% ? Pourquoi le Préfet refuse t-il de dire qui dans la liste de 12% est inéligible à la régularisation et pourquoi ? Par contre le préfet n’a pas hésité à jeter en pâture à la presse deux grévistes : l’un est un parent d’enfant français inexpulsable qui a purgé sa peine et qui a été convoqué pour réexamen récemment par les services de la préfecture, le second a sauvé la vie à quelqu’un par une « tentative d’homicide involontaire » jugée en correctionnel pour lequel il a eu un « non lieu ». Voilà les « super délinquants dangereux » du pauvre préfet M. CANEPA. C’est affligeant ! Le CSP59 vous invite à continuer la mobilisation pour mettre sous surveillance le préfet CANEPA qui s’est engagé à un « réexamen bienveillant des dossiers des grévistes sur la base des critères de l’accord Delarue » avec nos partenaires de la Ldh et du Mrap. Pour cela vous êtes conviés, tous les mercredis à 18h, Place de la République à Lille, à manifester avec les sans papiers et ex-grévistes. Le CSP59 vous exprime sa gratitude et sa confiance dans la victoire d’une société du vivre ensemble dans l’égalité et la fraternité. Fait à Lille le 31/08/07 Tous les mercredis à 18h, Manifestation, place de la République à Lille dimache 9 septembre 07, Concert de solidarité à partir de 14h place de la République à Lille
lundi 3 septembre 2007.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 59/62-Nord / Pas de Calais / Divers / ========
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0