accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 26-Drôme > Actualité
Contact
MONTELIMAR

Famille Niour : mobilisation réussie ! Et leurs 3 enfants sont à l’école...

Mais tout reste à faire pour la régularisation ! Poursuivons la mobilisation.
 
La famille Niour, accompagnée d’une délagation, a été reçue par l’assistant parlementaire de M. F Reynier député maire de Montélimar, lors du rassemblement de ce Lundi à 18 heures.
A 18 heures, ce Lundi 3 septembre, près de 200 personnes se sont rassemblées à l'appel de nombreuses organisations, dont RESF, l'ASTI, la LDH, la FSU et le Snuipp, devant la mairie de Montélimar pour dire son indignation de voir la famille Niour placée sous le coup d'une obligation de quitter le terroire français (OQTF), prenant effet depuis le 2 septembre.
Certe leurs trois enfant ont été  accueillis à l'école de leur quartier Grangeneuve. Et c'est positif.
Mais la pression et l'angoisse de l'application de l'OQTF, demeure.


Au cours du rassemblemennt, une délégation des associations a accompagné Mme et M. Niour  qui on été reçu par la ssistant parlementaire de M. Franck Reynier, député maire de Montélimar. Il s'est montré très étonné (!) de la situation de la famille Niour et s'est engagé à une intervention de M. Reynier auprès du Préfet de la Drôme pour  que  la procédure soit revue. Comme nous l'affirmons avec eux depuis de longs mois, la famille Niour remplis tou les critères de régularisation : acceptons l'augure qu'un député le fasse comprendre au préfet et à l'autorité judiciaire !
MAIS en attendant, l'obligation de quitter le territoire demeure exécutable. La famille Niour a introduit une requête d'annulation auprès du tribunal administratif de Grenoble : elle passera en audience le 16 cotobre.
Mais cette requête n'est pas suspensive de l'OQTF !

DONC LA MOBILISATION RESTE DE RIGUEUR

- Téléphonez nombreux mardi 4 entre 9 et 11 h à la préfecture de la drôme - 04 75 42 24 95 - pour dire votre indignation
- Ecrivez au préfet par voix postale - voir lettre type ci dessous
- Signez la pétition en ligne (26 Drôme - rubrique "Pétition") - et les pétitions papiers locales
- Participez au financement  des frais d'avocat de la famille Niour en vous adressant  aux organisations de soutien locales

Des projets de manifestation de soutien  courants septembre  sont en cours d'élaboration...

ET LE 16 OCTOBRE, une forte mobilisation sera nécessaire pour soutenir la famille Niour lors de l'audience au tribunal administratif Grenoble

/IMG/fckeditor/UserFiles/lettre prefet Drome(3).docmodèle de lettre au prefet de la drôme
mardi 4 septembre 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
À L'AGENDA
mercredi 30 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles