accueil RESF
DON au RESF

AIN. Bilan de l'été 2007. Accélération ? Durcissement ?

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 01-Ain > Actualités

AIN. Bilan de l'été 2007. Accélération ? Durcissement ?

Chronique d'une mort lente.

 

Dans l'Ain, après avoir connu l'arrestation dans les locaux de la préfecture d'un jeune sans-papiers et d'un membre de RESF, l'expulsion de la famille Gashi qui aurait dû se faire en catimini, des menaces d'expulsion des foyers des déboutés, l'été fut calme.

 

A notre connaissance nulle rafle, nulle arrestation, pas d'enfants en centre de rétention, toutes les familles sont encore dans les foyers, dans l'attente.....Quelle attente ?.....cette attente faite de petites et de grandes humiliations, de peur, d'espoirs déçus… Et attendre quoi ? La loi ne leur garantit que l'expulsion.

 

Pour les  Varossian, c'est vivre l'arrestation en août à Lyon du fils majeur sans papier gardé à vue 24H puis relaché, mais peu après soumis à une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).

Pour la famille Bajramov, en France depuis 2003, déplacée de foyer en foyer, c'est encaisser une nouvelle fois début août le refus du préfet de leur délivrer un titre avec des petites phrases assassines.

Pour Anita, c'est voir avec angoisse arriver ses 18 ans qui lui ouvrent les portes d'une vie de hors la loi.

Pour les Gashi, expulsés en février, visités au Kosovo cet été, c'est une vie d'exclus sans espoir. La possibilité d'un retour que le préfet avait laissé entendre « que.... si .....alors... » semble être compromise.

 

Pour les personnes qui les soutiennent, c'est parfois la honte de ne pas pouvoir faire plus, honte d'être citoyen d'une France qui glisse dans le jeu dangereux de la  xénophobie se jouant des droits fondamentaux de l'homme et des enfants, du droit d'asile. Mais c'est aussi la lutte pour ne pas y sombrer, se mobiliser et se réjouir des petites victoires arrachées: maintien dans les foyers, obtention d'une aide au logement, des allocations, tickets de cantine, titre de séjour, parrainages. Petites victoires arrachées à une administration qui ne garantit plus ni droit ni dignité: gestion au cas par cas et clientélisme? 

 

Durcissement de l'inertie dans l'Ain pour mieux asphyxier les familles et ceux qui les soutiennent, une autre manière de procéder?.....

 

B.P.


 

dimanche 9 septembre 2007.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 01-Ain / Actualités
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0