accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Famille Musanovic
Contact

Lettres de Sabina et Saldina

 

Traduction de la lettre de Sabina, envoyée du centre de rétention d'Oissel et parvenue à l'école Coteau Jouvent de Montbéliard le 13 septembre 2007

Voir article du Pays

Mesdames, Messieurs,


Je voudrais tout d'abord vous remercier pour votre aide et votre soutien. Nous vous remercions de tout coeur pour votre soutien et pour vos lettres. Saldina a été très heureuse de ces courriers et nous avons tous pleuré de tristesse.


Ici, nous sommes comme en prison et nous ne savons pas pourquoi. Nous ne savons pas pourquoi nous devons souffrir ainsi avec les enfants. Nous ne savons pas pour combien de temps encore, pour 7 jours, ou pour 7 mois.


Le pire, c'est Saldina qui demande sans arrêt quand nous rentrons à la maison à Montbéliard. Elle s'était préparée pour l'école, avait acheté un nouveau cartable. Elle a tout amené ici et demande sans arrêt quand nous serons libres et quand elle pourra retourner à l'école. C'est tellement difficile d'entendre un enfant dire cela.

Nous espérons, grâce à votre soutien et à celui d'autres personnes être bientôt à la maison et ne plus souffrir ainsi avec nos enfants. Nous n'avons fait de mal à personne, pourquoi nous fait-on souffrir ici ?

Nous vous remercions encore une fois pour votre soutien, votre générosité.


Meilleures salutations, particulièrement de la part de ma fille Saldina à ses amis et à tous les enfants.


Merci beaucoup.


Famille Musanovic

 


 

Lettre de Saldina :

jeudi 13 septembre 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles