accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 71-Saône et Loire > Medias ...
Contact

P266 - Pas de chaise vide à l’école des Bruyères ! Otiko doit y retrouver sa place.

 
La Famille Bérichvili, avec 2 enfants en bas âge, a été arrêtée le mercredi 5 septembre, lendemain de la rentrée des classes, puis transportée au centre de rétention de Toulouse, afin  d’être reconduite en Géorgie.


L’épreuve a été très dure pour eux. Ils ont été libérés par décision du tribunal administratif et sont rentrés à Gueugnon le 8 septembre. Otiko a repris sa scolarité entamée il y a 3 ans et doit pouvoir la poursuivre.  Mme Bérichvili, à cause de son origine osséte et des vives tensions interethniques en Géorgie, a déjà été agressée à l’arme blanche et sa vie ne peut être mise à nouveau en danger. M Bérichvili est atteint d’une maladie pour laquelle il est reconnu que les soins indispensables ne sont pas disponibles en Géorgie.


Nous demandons donc un nouvel examen de leur dossier pour tenir compte de ces éléments humanitaires. Il n’est pas possible de soumettre deux fois ces enfants à une arrestation et à une rétention aussi traumatisantes.

dimanche 16 septembre 2007.

Faire connaître cette pétition

Partager  

147 signatures en ligne
La pétition est close
Si vous vous demandez « Ai-je signé cette pétition ? Ai-je confirmé ma signature ? », cliquez ici










Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW