accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 08-Ardennes > Dans les médias
Contact
nouvelObs.com

RESF s’inquiète du sort d’un Belarus sans-papiers expulsable de France

AP - Mardi 2 octobre, 19h37
 

PARIS - RESF s'inquiète du sort d'un ressortissant bélarusse sans-papiers, Viktor Brel, expulsable de France et en rétention à Lille, selon un communiqué diffusé mardi par le collectif. Selon le Réseau éducation sans frontières (RESF) Viktor Brel est "certain d'être exécuté", dans son pays s'il est expulsé du territoire français.

Selon RESF, Viktor Brel est membre du parti d'opposition au président belarusse Alexandre Loukachenko depuis 1998, et est arrivé en France en 2005 quelques mois après son épouse et sa fille, après avoir été "battu, insulté, menacé de mort par des individus masqués".

Selon RESF, de nombreuses photos de Viktor Brel le montrant dans des manifestations contre Alexandre Loukachenko, et participant à des meetings en tant qu'élu de l'opposition, figurent dans son dossier de demandeur d'asile.

"Il a présenté à l'Office français pour la protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), puis à la Commission de recours des réfugiés (CRR) de nombreux documents prouvant son engagement politique (...) ainsi que de nombreux certificats médicaux et convocation en justice prouvant les coups et les poursuites dont il a été victime", assure RESF.

"Ces deux instances ont rejeté les demandes de Viktor Brel et de sa femme", poursuit le communiqué. Selon RESF, la fille de Viktor Brel, aujourd'hui âgée de 4 ans "ne va plus à l'école" et est cachée "quelque part en France", depuis l'interpellation de son père.

Le RESF indique qu'il va lancer une "action auprès de la Commission européenne qui a des chances d'aboutir, compte tenue de l'état du dossier". AP

 

god/sb

jeudi 4 octobre 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW