accueil RESF
DON au RESF

ROMANS : Les HAMRI menacés D'EXPULSION !

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 26-Drôme > Actualité
Contact

ROMANS : Les HAMRI menacés D’EXPULSION !

 

Pas de chaise vide dans les écoles de Romans : Imane, Achraf et Haïder Hamri doivent rester dans leurs écoles (Paul Langevin, Jules Verne et Jules Nadi)
Donc leurs parents Noureddine et Fatma Hamri doivent être régularisés !

Affirmons notre solidarité avec Noureddine Hamri et sa famille

Le 15 septembre 2006, nous étions plus d’une centaine à manifester devant l’école Paul Langevin de Romans-sur-Isère pour demander la régularisation de Noureddine Hamri  et de sa famille. En effet,  la Préfecture refusait de les faire bénéficier de la circulaire « Sarkozy » de Juin 2006, bien qu’ils répondent à l’ensemble des conditions exigées.

Noureddine et Fatima HAMRI sont arrivés en France depuis 6 ans. Ils ont  4 enfants.
Imane  a 10 ans ; elle est scolarisée à l'école Paul Langevin. Ses frères Achraf et Haïder, 4 et 6 ans, nés en France, sont scolarisés à Jules Verne et Jules Nadi. Un petit dernier est né en 2006.                       
Une grande partie de la famille de Noureddine vit en France avec une carte de résident : ses parents, des frères et sœurs, des oncles et tantes…

A la suite de cette manifestation, L’AstiRomans et le RESF avaient été reçus par des représentants du préfet, sans que le dossier n’avance. Nous espérions cependant, au fil du temps, arracher une décision favorable , compte tenu des éléments très positifs du dossier.
Mais, le  10 Septembre 2007, à la  suite d’un contrôle routier, Noureddine a été arrêté par la gendarmerie de Pélussin (Loire) et s’est vu notifier par la Préfecture de ce département une Obligation de Quitter le Territoire Français.
Il  a aussitôt fait appel auprès du Tribunal Administratif de  Lyon, dont dépend son affaire.
Cet appel le « protège » pendant un mois, jusqu’au  12 Octobre.
Mais il faut savoir que, passé ce délai d’un mois, la Préfecture peut demander l’envoi en centre de rétention  de Noureddine et de sa famille afin qu’ils soient expulsés, même si le Tribunal Administratif ne s’est pas encore prononcé (la décision est alors prise dans les 72 heures par un juge unique).

Il nous faut donc organiser une mobilisation aussi rapide que massive pour dissuader la préfecture d’user de ce droit. Soyons très nombreux pour soutenir les Hamri et affirmer leur droit à vivre parmi nous dans la paix et la dignité.


Rassemblement et conférence de presse

MARDI 16 Octobre à partir de 16h30

à la sortie de l'école Paul Langevin, à la Monnaie
(entre la mairie annexe sur la Place du marché et le Centre social de la Monnaie)
vendredi 5 octobre 2007.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 26-Drôme / Actualité
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0