06.04.08 Violences au CRA

Accueil > RESF > LA VIE DU RÉSEAU > Centres de rétention administrative (CRA) -> > Communiqués divers
Contact

06.04.08 Violences au CRA

 

07.04

Contact avec un retenu du CRA 1 ce matin :
Il m’a cité pour exemple comme quoi leur vie ne
vaut rien, un évènement d’hier ou d’avant hier matin : il a trouvé un
retenu inconscient dans la salle de bain, il a appelé les flics, les
flics ont dit que l’infirmerie était fermée et n’ont pas appelé de
medecin, et selon ses mots ils l’ont pris comme un "mouton" (j’imagine
qu’il voulait dire trainé) ils n’ont pratiqué aucun geste de secourisme
malgré l’insistance des retenus, puis ils l’ont mis en cellule et
expulsé quelques heures après...
Ils ont essayé ce matin de s’opposer aux expulsions d’aujourd’hui (une
dizaine) en manifestant et notamment en déchirant leur carte mais il y a
eu une réaction très forte de la part de la police, les flics ont
sortis matraque et gazeuse et ils n’ont rien pu faire.

Pendant la présence de manifestants au centre samedi, les flics sont venus les
intimider, et leur dire de ne pas toucher ni aux portes, ni aux
grillages ..."

Aujourd'hui 6 avril 2008.

Encore des violences policières au Centre de rétention de Vincennes

Une fois de plus. Une fois de trop

Au moment même où, à Joinville-le-Pont, se rendait l'hommage à Monsieur
Baba Traoré, sans-papiers mort en tentant d'échapper à la police, nous
apprenions qu'à quelques mètres de là, au CRA de Vincennes, soixante
personnes en grève de la faim depuis hier, subissaient une répression
incroyablement brutale.

Ce soir, la police a décidé de faire cesser la grève de la faim de force.
Les grévistes ont été sortis de force de leurs chambres, pour être
conduits au réfectoire, et empêchés de sortir dans la cour, et de regagner
leurs chambres. Comme il protestaient, les policiers les ont copieusement
matraqués. Deux personnes d'origine egyptienne ont été menottées et
reconduites ailleurs. Une personne qui se trouvait encore par terre –
apparemment victime d'une crise cardiaque – a été transportée à l'hôpital.
Trois ont été envoyées à l'infirmerie. L'un aurait le bras cassé. Nombreux
ont des bleus, y compris des cocards aux yeux. Etc.

De nouveaux renforts policiers, CRS ou garde-mobiles, casqués, sont
arrivés sur les lieux, afin de poursuivre la répression.

Nous dénonçons cette répression et appelons à la solidarité avec les
détenus dans les camps de rétention.

9ème Collectif des sans-papiers
9emecollectif.net
dimanche 6 avril 2008.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / LA VIE DU RÉSEAU / Centres de rétention administrative (CRA) -> / Communiqués divers
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0