URGENT !! Appel à fax/mail et intervention à Roissy pour empêcher l'expulsion de Christian Kabengele, prévue jeudi 31 juillet à 11h Roissy 2C

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 45-Loiret > Actions, Evènements, Rassemblements - URGENCE : Appels à mails/fax
Contact

URGENT !! Appel à fax/mail et intervention à Roissy pour empêcher l’expulsion de Christian Kabengele, prévue jeudi 31 juillet à 11h Roissy 2C

 

Monsieur Christian Kabengele, né en 1975 à Kinshasa, de nationalité congolaise (RDC), conjoint d’une Française et père d’un fils français va être expulsé. Son vol pour Kinshasa est affiché pour le jeudi 31 juillet à 11h à Roissy terminal 2 C. 

C'est sa 3ème arrestation en 3 mois. Un arrêté de reconduite à la frontière lui a été signifié par le préfet du Val-de-Marne le 7 mars 2008. Il est au Centre de rétention du Mesnil Amelot (Seine-et-Marne) depuis le 17 juillet.


Monsieur Christian Kabengele réside à AMILLY dans le Loiret. Il s’y est marié récemment avec une Française avec qui il a précédemment vécu et qui a un fils de 12 ans, dont il s'occupe depuis des années. Cet enfant sera scolarisé à la rentrée en 6ème à Amilly. Il est, par ailleurs, père d’un enfant, né en 2005 d’une mère Française et qu’il a reconnu. Cet enfant sera scolarisé à la rentrée.
 

Demandons aux différents préfets impliqués dans ce dossier…  

Monsieur le préfet du Val-de-Marne signataire de l’APRF,  

Monsieur le préfet du Loiret, garant, en tant que représentant de la République, des droits de notre concitoyenne française et de son fils français âgé de douze ans, dont le droit à une vie familiale, 

Monsieur le préfet du Pas-de-Calais, garant, en tant que représentant de la République, des droits de notre concitoyenne française et de son fils français âgé de trois ans, dont le droit à une vie familiale, 

Monsieur le préfet de Seine-et-Marne dont dépend le centre de rétention du Mesnil Amelot, 

… de mettre tout en œuvre pour que Monsieur Christian Kabengele continue sa vie en France où il s’est intégré et où le retiennent et le réclament d’une part son épouse française et le fils de celle-ci, d’autre part, l’enfant français né d’une union sans suite avec une autre de nos concitoyennes.  
 

Signons la pétition urgente sur le site du RESF

http://www.educationsansfrontieres.org/?article14865#sp14865  

Envoyons massivement mails et fax aux préfets du Val-de-Marne, du Loiret, de Seine-et-Marne et du Pas-de-Calais : voir modèles et coordonnées ci-après 

Intervenons le 31 juillet à partir de 8 h auprès des passagers, agents d’escale et personnels navigants du vol de 11 h vers Kinshasa à Roissy terminal 2 C

 

Fax Mail Préfecture du Loiret 45 

Fax 02 38 53 32 48  

Préfet jean-michel.berard@loiret.pref.gouv.fr 

Directeur de cabinet frederic.pothier@loiret.pref.gouv.fr  

Monsieur le Préfet,  

Monsieur Christian Kabengele,  né le 7 mars 1975 à Kinshasa, de nationalité congolaise (RDC) est entré en France en novembre 2002 (N° étranger 4503021082). Sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière pris par le préfet du Val-de-Marne le 7 mars 2008, il est menacé d’expulsion. Le consulat lui a délivré un laissez-passer. Son vol pour Kinshasa est affiché pour le jeudi 31 juillet.   

Monsieur Christian Kabengele réside à AMILLY dans votre juridiction. Il s’y est marié récemment à une Française avec qui il avait précédemment vécu et qui a un fils de 12 ans, dont il s'occupe depuis des années. Cet enfant sera scolarisé à la rentrée en 6ème à Amilly. Il est, par ailleurs, père d’un enfant, né en 2005 d’une mère Française et qu’il a reconnu. Cet enfant sera aussi scolarisé à la rentrée. 

Je vous demande de tout mettre en œuvre pour que la décision d’éloignement du territoire ne soit pas exécutée et que Monsieur Christian Kabengele puisse continuer à vivre, travailler, cotiser et payer des impôts en France où il s’est intégré, où il n’a commis d’autre infraction que de vouloir y rester, où le retiennent et le réclament d’une part son épouse française et le fils de celle-ci, d’autre part, l’enfant français né d’une union sans suite avec une autre de nos concitoyennes.  

Représentant de l’Etat, vous êtes le garant des droits de nos deux concitoyens d’AMILLY, un mineur et sa mère, droits parmi lesquels est affirmé celui à une vie familiale. 

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma confiance dans la défense des valeurs universelles qui fondent la République et que doit faire respecter tout citoyen, au premier rang desquels nos élus et les représentants de l’Etat.  

Signature 
 

 

Fax Mail Préfecture du Val-de-Marne 94 

prefet@val-de-marne.pref.gouv.fr  
bernard.tomasini@val-de-marne.pref.gouv.fr 

Fax : 01 48 99 38 04 – 01 49 56 60 13  – 01 49 46 64 10 
 

Monsieur le Préfet,  

Monsieur Christian Kabengele,  né le 7 mars 1975 à Kinshasa, de nationalité congolaise (RDC) est entré en France en novembre 2002 (N° étranger 4503021082). Sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière que vous avez pris le 7 mars 2008, il est menacé d’expulsion. Le consulat a délivré son laissez-passer aux autorités. Son vol pour Kinshasa est affiché pour le jeudi 31 juillet. 

 
Monsieur Christian Kabengele réside à AMILLY dans le Loiret. Il s’y est marié récemment à une Française avec qui il avait précédemment vécu et qui a un fils de 12 ans, dont il s'occupe depuis des années. Cet enfant sera scolarisé à la rentrée en 6ème à Amilly. Il est, par ailleurs, père d’un enfant, né en 2005 d’une mère Française et qu’il a reconnu. Cet enfant sera aussi scolarisé à la rentrée.
 

Je vous demande de tout mettre en œuvre pour que votre décision d’éloignement du territoire ne soit pas exécutée et que Monsieur Christian Kabengele puisse continuer à vivre, travailler, cotiser et payer des impôts en France où il s’est intégré, où il n’a commis d’autre infraction que de vouloir y rester, où le retiennent et le réclament d’une part son épouse française et le fils de celle-ci, d’autre part, l’enfant français né d’une union sans suite avec une autre de nos concitoyennes.  

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma confiance dans la défense des valeurs universelles qui fondent la République et que doit faire respecter tout citoyen, au premier rang desquels nos élus et les représentants de l’Etat.  

Signature

 

Fax Mail Préfecture du Pas-de-Calais 62  

Préfet remi.caron@pas-de-calais.pref.gouv.fr  

Directrice de cabinet maite.dorville@pas-de-calais.pref.gouv

         

etrangers@pas-de-calais.pref.gouv.fr 

Fax 03 21 21 23 39 (chef du bureau des reconduites)

       03 21 21 23 05 (bureau des reconduites) 

Annexe de Lens 
Fax 03.21.42.93.45
 
 

Monsieur le Préfet,  

Monsieur Christian Kabengele,  né le 7 mars 1975 à Kinshasa, de nationalité congolaise (RDC) est entré en France en novembre 2002 (N° étranger 4503021082). Sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière pris par le préfet du Val-de-Marne le 7 mars 2008, il est menacé d’expulsion. Le consulat a délivré son laissez-passer aux autorités. Son vol pour Kinshasa est affiché pour le jeudi 31 juillet. 

 
Monsieur Christian Kabengele réside à AMILLY dans le Loiret. Il s’y est marié récemment à une Française avec qui il avait précédemment vécu et qui a un fils de 12 ans, dont il s'occupe depuis des années. Cet enfant sera scolarisé à la rentrée en 6ème à Amilly. Il est, par ailleurs, père d’un enfant français, né en 2005 d’une mère Française et qu’il a reconnu. Cet enfant sera aussi scolarisé à la rentrée.
 

Je vous demande de tout mettre en œuvre pour que la décision d’éloignement du territoire ne soit pas exécutée et que Monsieur Christian Kabengele puisse continuer à vivre, travailler, cotiser et payer des impôts en France où il s’est intégré, où il n’a commis d’autre infraction que de vouloir y rester, où le retiennent et le réclament d’une part son épouse française et le fils de celle-ci, d’autre part, l’enfant français né en 2005 d’une union sans suite avec une autre de nos concitoyennes.  

Cet enfant français et sa mère vivent à LENS, dans votre département. Il y sera scolarisé à la rentrée. Représentant de l’Etat, vous êtes le garant des droits de nos deux concitoyens de LENS, dont celui à une vie familiale, dont le droit pour l’enfant à avoir et voir son père. 

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma confiance dans la défense des valeurs universelles qui fondent la République et que doit faire respecter tout citoyen, au premier rang desquels nos élus et les représentants de l’Etat.  

Signature

 

Fax Mail Préfecture de Seine-et-Marne - 77 

Préfet : michel.guillot@seine-et-marne.pref.gouv.fr  

Fax cabinet préfet: 01 64 37 10 35

Fax : 01 48 99 38 04 / 01 49 56 60 13 / 01 49 56 64 10 
 

Monsieur le Préfet,  

Au centre de rétention du Mesnil Amelot, dans votre juridiction administrative, est retenu depuis le 17 juillet Monsieur Christian Kabengele,  né le 7 mars 1975 à Kinshasa, de nationalité congolaise (RDC), entré en France en novembre 2002 (N° étranger 4503021082). Sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière pris par le préfet du Val-de-Marne le 7 mars 2008, il est menacé d’expulsion. Le consulat a délivré son laissez-passer. Son vol pour Kinshasa est affiché pour le jeudi 31 juillet. 

 
Monsieur Christian Kabengele réside à AMILLY dans le Loiret. Il s’y est marié récemment à une Française avec qui il avait précédemment vécu et qui a un fils de 12 ans, dont il s'occupe depuis des années. Cet enfant sera scolarisé à la rentrée en 6ème à Amilly. Il est, par ailleurs, père d’un enfant, né en 2005 d’une mère Française et qu’il a reconnu. Cet enfant sera aussi scolarisé à la rentrée.
 

Je vous demande de tout mettre en œuvre pour que la décision d’éloignement du territoire ne soit pas exécutée et que Monsieur Christian Kabengele puisse continuer à vivre, travailler, cotiser et payer des impôts en France où il s’est intégré, où il n’a commis d’autre infraction que de vouloir y rester, où le retiennent et le réclament d’une part son épouse française et le fils de celle-ci, d’autre part, l’enfant français né d’une union sans suite avec une autre de nos concitoyennes.  

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma confiance dans la défense des valeurs universelles qui fondent la République et que doit faire respecter tout citoyen, au premier rang desquels nos élus et les représentants de l’Etat.  

Signature 
 
mercredi 30 juillet 2008.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 45-Loiret / Actions, Evènements, Rassemblements - URGENCE: Appels à mails/fax
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0