EXIGEONS LA LIBERATION ET LA REGULARISATION DE DJERGII KOCIBELLI !

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 45-Loiret > Actions, Evènements, Rassemblements - URGENCE : Appels à mails/fax
Contact

EXIGEONS LA LIBERATION ET LA REGULARISATION DE DJERGII KOCIBELLI!

 
M KOCIBELLI a été arrêté, mercredi 15 octobre,  lors d’un contrôle autoroutier puis mis en garde à vue au commissariat d'Orléans. Un APRF lui a été notifié pour une expulsion vers l’Albanie. En Albanie il sera emprisonné dès son retour et même sa vie est en danger, compte tenu des menaces dont il a déjà été l’objet. (détails plus loin)

Il a été, jeudi 16 octobre, placé en rétention au local de Cercotte près d’Orléans. Il est logé, avec sa famille, à l'hôtel Abrasid de St Jean de Braye.. La police est venue dès jeudi matin, à l'aube, chercher à l'hôtel le reste de la famille (sa femme et ses 2 filles). Il n'y avait personne.

Vendredi 17 octobre, le JLD a prolongé sa rétention de 15 jours et il a été envoyé au CRA de Oissel (près de Rouen).

L’APRF est contesté devant le TA d’Orléans et celui-ci aura donc à se prononcer dans les heures qui viennent.

La mobilisation et le soutien sont lancés autours de cette famille. A la fois dans le collège et l’école où sont scolarisées les 2 filles, sur St Jean de Braye et autours de l’hôtel où existe un comité de soutien des familles qui y sont logées (comité Abrasid) et par le RESF45. Un rassemblement a déjà eu lieu jeudi devant l’hôtel et un autre devant la préfecture vendredi.

Tous ces soutiens appellent et contribuent à une mobilisation urgente la plus large possible et demandent de continuer à faxer et mailer à la préfecture du Loiret (voir plus bas)


infos complémentaires

   " La famille Kocibelli est arrivée en France en janvier 2005. Gjergii Kocibelli a fui son pays car des menaces de mort lui étaient adressées ainsi qu’à sa femme et à leurs deux filles à la suite d’accusations du parti Démocratique Albanais. Celui-ci l’accusait de fraudes électorales  démenties par plusieurs témoignages certifiés , documents remis lors des différentes demandes d’asile. En fait c’est lui qui avait relevé et dénoncé des fraudes !

 Depuis plusieurs mois il subissait des intimidations et avait été arrêté et battu plusieurs fois.
Sa vie était en danger.
Les menaces de mort contre lui et sa famille l’ont donc amené à  prendre la décision de fuir l’Albanie.

    Depuis janvier 2005, la famille Kocibelli a déposé plusieurs demandes à l’OFPRA : demandes d’asile politique, réexamen de demandes  .Toutes ont été jusque-là refusées. En août 2008 , à la suite de la réception (d’Albanie )de nouveaux documents confirmant les dangers de mort pesant sur lui en Albanie et confirmant aussi les fausses accusations portées contre lui, une nouvelle demande d’asile politique avait été déposée. Si cette nouvelle demande été rejetée il y a quelques jours, un rendez vous avec un avocat parisien est fixé lundi prochain 20 octobre pour faire un recours.


    Un comité de soutien  avec l’aide de la FCPE et des enseignants s'est créé dès juin 2006 pour aider cette famille autour de l’école du Plissay d’Olivet où était scolarisée à l’époque une des 2 filles et un parrainage républicain des deux filles a été organisé à la mairie de la Ferté St Aubin le 1er juillet 2006.
    Des campagnes de pétition ont eu lieu aux abords des établissements scolaires de St jean de Braye au cours de l’année scolaire 2007/2008 et ont recueilli un nombre important de signatures, les parents d’élèves étant dans leur grande majorité sensibles à la situation de cette famille.
    Malgré leur volonté de s’intégrer à la société française en multipliant les cours d’apprentissage de la langue, le suivi scolaire attentif de leurs filles,une promesse d’embauche pour le papa,  ils avaient reçu en septembre 2007  une OQTF. OQTF aujourd’hui caduque d’où l’APRF pris aujourd’hui par la préfecture du Loiret .

    Les deux filles âgées de11ans et de 14 ans sont scolarisées une au CM2 de l’école Jean Zay de St Jean de Braye, l’autre au collège St Exupéry « en 3ème.
Leurs cursus scolaire est très satisfaisant  et leurs résultats et assiduité également.

Contact RESF45 sur ce dossier : François : 06 72 37 41 00

téléphonez, faxez et mailez à tous ces N° de la préfecture du Loiret :

Télécopieur général : 02.38.53.32.48

Courriel : internet@loiret.pref.gouv.fr

Préfet : (encore pour quelques jours)
jean-michel.berard@loiret.pref.gouv.fr
 
Directeur de cabinet :
frederic.potier@loiret.pref.gouv.fr
Fax : 02.38.81.40.22
 
Chef du Bureau du Cabinet :
M. Denis BIRON
Fax : 02.38.81.40.19
 
Secrétaire Général :
michel.bergue@loiret.pref.gouv.fr
Fax : 02.38.81.42.47
 
Directrice DRRU :
sylvie.gonzalez@loiret.pref.gouv.fr
Fax : 02.38.81.41.70
Bureau des Nationalités :
Chef de bureau : M. Jacques NOEL
Chef de section Eloignement : Mme Christelle CHAZAUX
Fax: 02.38.81.41.70
samedi 18 octobre 2008.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 45-Loiret / Actions, Evènements, Rassemblements - URGENCE: Appels à mails/fax
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0