Le Populaire (Limoges) : Nouvelle manifestation de soutien aux sans-papiers

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...

Le Populaire (Limoges) : Nouvelle manifestation de soutien aux sans-papiers

 

 

Une grosse trentaine d'adhérents et sympathisants du Collectif limougeaud de soutien aux sans-papiers et du Réseau Education Sans Frontières 87 ont réaffirmé, devant la préfecture à Limoges, leur demande de libération d'Ahmed Kedim, ce Limougeaud actuellement retenu en centre de rétention à Toulouse, arrêté le 10 février alors qu'il vit et travaille en France depuis 2001.

 

Autre motif de colère des manifestants, la convocation hier matin au commissariat de police de Mireille Couty, compagne et concubine d'Abdelkader Boudinar, autre sans-papiers. Nous l'avons déjà écrit, ce dernier a vu son arrêté préfectoral de reconduite à la frontière annulé par le Tribunal administratif de Toulouse (motifs encore non délivrés). Mais hier, la police a donc souhaité entendre sa compagne. « Ils m'ont dit que j'avais commis un délit, celui d'aide au séjour irrégulier », précise Mireille, qui attend les éventuelles suites judiciaires de cette affaire.

Le Collectif, lui, rappelle qu'un article du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile stipule que « le délit d'aide au séjour irrégulier d'un étranger ne peut donner lieu à des poursuites pénales lorsqu'il est le fait de la personne qui vit notoirement en situation maritale avec lui », ce qui est le cas.

Déjà mariée à un sans-papiers

Enfin, le projet de mariage de Mme Couty et de M. Boudinar reste en suspens, le TGI de Limoges ayant pris une décision dans ce sens, valable jusqu'au 26 février.

La préfecture, de son côté, rappelle que c'est l'officier d'état civil qui a émis des doutes sur la validité de ce mariage, « Mme Couty ayant déjà été mariée à un étranger sans-papiers ». Exact, confirme celle-ci : « J'ai épousé en 2004 un ressortissant algérien sans-papiers, dont j'ai divorcé en 2007. Auparavant, j'étais restée mariée à un Français durant dix-sept ans. »

Mireille Couty est comptable dans une administration. « Je suis fonctionnaire, je ne me vois donc pas contracter des mariages blancs », conclut-elle. 

Laurent Bonilla

jeudi 18 février 2010.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
  • Ce média mentionne... :
    RESF
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0