Mohamed LAZRAK, venu aider son père handicapé, en danger d'expulsionExpulsé le 7/05

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 84-Vaucluse > pétitions
Contact

P1551 - Mohamed LAZRAK, venu aider son père handicapé, en danger d’expulsionExpulsé le 7/05

 

 

 

L’Isle sur la Sorgue : Mohamed LAZRAK, venu aider son père handicapé, en danger d’expulsion !

Des assistantes sociales de l’Association des Paralysés de France de l’Isle sur la Sorgues nous ont alerté sur la situation de M. Mohamed LAZRAK, actuellement enfermé au Centre de Rétention de Marseille, et dont l’expulsion vers le Maroc est prévue ce vendredi 7 mai par bateau au départ de Sète.
En effet, l'absence de Mohamed remet d’ores et déjà en cause le maintien au domicile de son père, lourdement handicapé.

 

Le père de Mohamed, Ahmed LAZRAK, 61 ans, est un ancien ouvrier saisonnier agricole.
Entré légalement en France en 1982, il a travaillé pendant 25 ans dans le Vaucluse, participant à la vie économique et sociale du pays. Actuellement en possession d’une carte de séjour de 10 ans, il a toujours vécu en France en toute légalité.

 

Victime d’un accident vasculaire cérébral en septembre 2007, il est resté lourdement handicapé et ne peut subvenir seul à ses besoins.
Suite à cet accident, sa femme est venu le rejoindre à l’Isle sur la Sorgue et a obtenu une carte de séjour de 1 an ; elle l’aide dans certains actes de la vie quotidienne, mais elle ne parle pas français.

 

La présence de son fils, Mohamed, 32 ans, est indispensable car c'est lui qui s’occupe de gérer le quotidien du foyer, c’est lui qui effectue toutes les démarches administratives nécessaires, et c’est lui qui est le lien indispensable avec les différents travailleurs médico-sociaux qui se relaient à son chevet : médecin, infirmiers, kinésithérapeute, assistantes sociales…

 

Venu à son tour en France régulièrement avec des contrats de travail saisonnier à partir de 2003, Mohamed LAZRAK s'est maintenu sur le territoire après l'accident de son père et il a effectué, avec l’aide de son avocat, toutes les démarches juridiques pour l’obtention d’un titre de séjour, en vain.
Il se trouve depuis le 21 avril au centre de rétention de Marseille. Son expulsion est prévue vendredi 7 mai.

 

Il demande à M. le Préfet une régularisation à titre humanitaire pour continuer son devoir de fils. Si celle-ci ne peut lui être accordée, il demande alors à rentrer chez lui préparer ses affaires, et surtout revoir son père une dernière fois avant son départ, pour lui dire au-revoir, sinon adieu : « Mon père, il est si malade, il est diabétique, cardiaque… je ne sais pas quand je le reverrai. Je ne dors plus la nuit. » Voici ce qu’il nous a confié aujourd’hui, lors d’une conversation téléphonique.

 

Nous demandons à M. le Préfet du Vaucluse de bien vouloir accorder à Mohamed LAZRAK un titre de séjour à titre humanitaire afin que son père, lourdement handicapé, puisse être maintenu à domicile grâce à la solidarité familiale, ce qui permettrait ainsi d’éviter une hospitalisation en long séjour, coûteuse en termes financiers, et dont le coût humain serait inestimable.

 

 

 

Fax gratuit : http://fax-gratuit.net/

Préfecture du Vaucluse :
contact@vaucluse.pref.gouv.fr
fax : 04 90 86 20 76
Préfet du Vaucluse :
francois.burdeyron@vaucluse.pref.gouv.fr
Secrétariat du Préfet : 04 88 17 80 20
fax : 04 90 85 03 00
Chef du bureau des étrangers :
myriel.porteous@vaucluse.pref.gouv.fr
Adjointe au chef de bureau :
frederique.lovera@vaucluse.pref.gouv.fr
Secrétaire générale de la préfecture :
agnes.pinault@vaucluse.pref.gouv.fr

Ministre de l’immigration
Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00  Standard 01 77 72 61 00
Secrétaire général secretariat.general@iminidco.gouv.fr
Secrétaire général : stephane.fratacci@iminidco.gouv.fr
fax :  01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 
Ministre eric.besson@iminidco.gouv.fr
Matignon : http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire  
Et là où se prennent les décisions  
Elysée fax : 01 47 42 24 65
http://www.elysee.fr/ecrire/index.html
Maxime Tandonnet (conseiller immigration) maxime.tandonnet@elysee.fr

Modèle de lettre :
 
Monsieur le Préfet,
 
Alerté par des assistantes sociales de l’Association des Paralysés de France de l’Isle sur la Sorgues, je me permets de vous demander de libérer M. Mohamed LAZRAK, actuellement enfermé au Centre de Rétention de Marseille, et dont l’expulsion vers le Maroc est prévue ce vendredi 7 mai, et de lui accorder un titre de séjour afin qu’il puisse continuer à s’occuper de son père, lourdement handicapé. Son absence remet d’ors et déjà en cause le maintien à domicile de ce dernier.
 
Le père de Mohamed, Ahmed LAZRAK, 61 ans, est un ancien ouvrier saisonnier agricole.
Entré légalement en France en 1982, il a travaillé pendant 25 ans dans le Vaucluse, payant cotisations sociales et impôts, participant à la vie économique et sociale du pays. Actuellement en possession d’une carte de séjour de 10 ans, il a toujours vécu en France en toute légalité.
 
Victime d’un accident vasculaire cérébral en septembre 2007, il est resté lourdement handicapé et ne peut subvenir seul à ses besoins.
Suite à cet accident, sa femme a quitté le Maroc pour le rejoindre à l’Isle sur la Sorgue.
Sa femme a obtenu une carte de séjour de 1 an ; elle l’aide dans certains actes de la vie quotidienne, mais elle ne parle pas français, ayant commencé depuis peu à l’apprendre.
 
C’est donc son fils Mohamed qui s’occupe de gérer le quotidien du foyer, c’est lui qui effectue toutes les démarches administratives nécessaires, et c’est lui qui est le lien indispensable avec les différents travailleurs médico-sociaux qui se relaient à son chevet : médecin, infirmiers, kinésithérapeute, assistantes sociales…
 
Venu à son tour en France régulièrement avec des contrats de travail saisonnier à partir de 2003, Mohamed LAZRAK s'est maintenu sur le territoire après l'accident de son père et il a effectué, avec l’aide de son avocat, toutes les démarches juridiques pour l’obtention d’un titre de séjour, en vain.
Il se trouve depuis le 21 avril au centre de rétention de Marseille. Son expulsion est prévue vendredi 7 mai.
 
Il vous demande une régularisation à titre humanitaire. Si celle-ci ne peut lui être accordée, il demande alors à rentrer chez lui préparer ses affaires, et surtout revoir son père une dernière fois avant son départ, pour lui dire au-revoir, sinon adieu : « Mon père, il est si malade, il est diabétique, cardiaque… je ne sais pas quand je le reverrai. Je ne dors plus la nuit. » a-t-il confié hier soir, lors d’une conversation téléphonique.
 
C’est pourquoi je vous demande de bien vouloir accorder à Mohamed LAZRAK un titre de séjour à titre humanitaire afin que son père, lourdement handicapé, puisse être maintenu à domicile grâce à la solidarité familiale, ce qui permettrait ainsi d’éviter une hospitalisation en long séjour, coûteuse en termes financiers, et dont le coût humain serait inestimable.
 
Vous remerciant pour l’attention que vous porterez à ce courrier, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Préfet, mes respectueuses salutations.
 
signature

 

URGENT : Merci de téléphoner et d’écrire (fax, mail) au préfet et autres responsables (adresses en fin de mail).
Et faites suivre largement sur vos contacts +++ (expulsion prévue ce vendredi, par bateau au départ de Sète !)
 

Expulsé vendredi 7 mai par bateau à Sète 
 
 
jeudi 6 mai 2010.

298 signatures en ligne La pétition est close
Faire connaître cette pétition

À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 84-Vaucluse / pétitions
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0