Appel à fax/mail urgent pour une famille tchétchène de Vendée a été placée en rétention au CRA de Rennes

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 85-Vendée > Actualités
Contact
Pictos - URGENT 2

Appel à fax/mail urgent pour une famille tchétchène de Vendée a été placée en rétention au CRA de Rennes

 

Dernière nouvelle : le bébé de 2 ans serait à l’hôpital (Il avait déjà été opéré du coeur). Le vol de demain serait reporté...
La Famille DZHANARALIEV, d’origine tchétchène et vivant en Vendée a été placée en rétention à Rennes avec ses 8 enfants dont un enfant de 2 ans. L’expulsion s’est déroulée avec un important dispositif policier.

Ce matin à 6 heures, un impressionnant dispositif policier a bloqué la rue de la mosquée à la Roche sur Yon. C’est sur le parking de cette mosquée que cette grande famille avait été hébergée avec l’aide de la ville depuis 2 mois. Les 50 gardes mobiles nous ont empêchés d’approcher et d’aller apporter un minimum de soutien humain à cette famille.

Cette famille est arrivée au CRA de Rennes dans la matinée.

La préfecture de Vendée et la préfecture du Bas Rhin par où ils sont d’abord passés veulent les réadmettre en Pologne.

Or la Pologne leur a déjà refusé l’asile. Un enfant y a été agressé par des inconnus non polonais. La mère de famille et ses 8 enfants sont alors retournés 7 mois en Tchétchénie, ce qui normalement les autorise à redemander l’asile dans un autre pays. Mais les nombreux documents qu’ils ont fournis n’ont pas été jugés probants !

Un recours allait être déposé devant le Conseil d’Etat, mais la préfecture de Vendée n’a pas laissé le temps. Même le maire de la ville de la Roche sur Yon, propriétaire des lieux n’a pas été prévenu.

 

6 enfants étaient scolarisés de puis la rentrée : 4 au collège Renoir, 1 à l’école primaire Victor Hugo et 1 en maternelle. Leurs cahiers joliment décorés sont restés dans le mobil home.

 

Voir la vidéo

http://www.dailymotion.com/video/xlcd1z_expulsion-de-8-enfants_news


Expulsion de 8 enfants par legrognard85

 

Demandez la libération de cette famille, car elle n’a rien à faire vers la Pologne et le père est toujours recherché en Tchétchènie comme ils ont pu s’en rendre compte et c’est ce qui a provoqué leur deuxième exil vers la France. Vous pouvez protester aussi sur la forme de cette expulsion. Les 2 élues présentes n’ont pu s’approcher que lorsque le bus emmenait la famille. Aucun des amis et des soutiens n’ont pu approcher.

 

Un avion est en partance pour la Pologne dès demain !

ECRIVONS ! SOUTENONS !

Nous demandons à chacun, chacune d'intervenir poliment et fermement auprès de :

Préfecture du Bas-Rhin qui est en charge du dossier

raphael.lemehaute@bas-rhin.pref.gouv.fr

pierre.ory@bas-rhin.pref.gouv.fr

prefecture@bas-rhin.pref.gouv.fr

 

secretaire-general@bas-rhin.pref.gouv.fr

 
par fax

03/88/21/61/ 55 (fax du secrétaire général)

03/88/21/62/ 16 (fax de la préfecture)

03/88/21/68/ 07 (fax du sous-préfet)

Quand on n’a pas de fax : http://fax-gratuit.net/tt/index

 

Préfecture de la Vendée qui a organisé cette expulsion de façon inqualifiable.

Téléphone 33 2 51 36 70 85

fax +33 2 51 05 51 38

Service des étrangers 02 51 367273

 

D’autres informations complémentaires suivront

RESF 85  06 76 12 92 79

 

mardi 27 septembre 2011.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 85-Vendée / Actualités
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0