URGENTISSIME !!! APPEL A SOUTIEN - Envoi de mails/fax pour la levée de l'assignation à résidence en vue d'une expulsion très prochaine de la famille SELAJ

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 56-Morbihan ...
Contact
Pictos - URGENT

URGENTISSIME !!! APPEL A SOUTIEN - Envoi de mails/fax pour la levée de l'assignation à résidence en vue d'une expulsion très prochaine de la famille SELAJ

 

Une famille albanaise, sous la loi du Kanun (vendetta albanaise mortelle), assignée à résidence, risque l’expulsion.


NE LAISSONS PAS FAIRE !

La famille Selaj est arrivée en France depuis bientôt 4 ans. Il ne lui manque que quelques mois pour entrer dans les critères de la circulaire Valls.

Parfaitement intégrée, la famille a fait de multiples démarches pour obtenir sa régularisation. Mais rien n'y a fait. Actuellement plusieurs recours sont en cours auprès de la Préfecture du Morbihan et du Ministère de l'Intérieur, sans réponse à ce jour hormis la brutale décision de les placer en assignation à résidence avant "éloignement".

Pourtant M Selaj, bon artisan menuisier, a produit une promesse d'embauche et peut travailler dans un "métier en tension du secteur du Bois". Il est de plus un bénévole actif au sein des "restau du coeur" de Vannes. Ses enfants suivent une bonne scolarité: Aïda, qui a appris le français en 2009 a obtenu son bac en juin 2012 et va entrer en 2ème année de BTS Commerce International au lycée Lesage de Vannes, Abdulla est premier de sa promotion en Bac Pro Mécanique Auto et va entrer en terminale au LP J. Guéhenno de Vannes, Erion vient d'obtenir son Brevet des Collèges et entre en Seconde Bac pro Vente.

A la veille de la rentrée des classes, alors qu'ils s'apprêtent pour deux d'entre eux à finir leur cursus et à obtenir un diplôme professionnalisant, la Préfecture décide d'un retour en Albanie, pays "déclaré non sûr".

Le retour pourtant peut s'avérer catastrophique pour la famille car ils ont tout perdu là-bas et ils sont sous le coup de la loi du Kanun, la terrible vendetta albanaise.

Adressez vos lettres de soutien sur le modèle ci-dessous ou en vous en inspirant, mais restez courtois!

à l'attention de Jean François Savy, Préfet du Morbihan, Stéphane Daguin, Sous Préfet du Morbihan,

prefecture@morbihan.gouv.fr

- Fax: 02 97 42 59 45

Et vous pouvez aussi faire copie au député de la circonscription h.pellois@assemblee-nationale.fr

Lundi matin à 11h, François Hollande reçoit Manuel Valls. Demandons lui d'intercéder en la faveur de la famille Selaj.

ENVOYONS le plus possible de lettres de soutien à la famille Selaj sur la boîte mèl de l'Elysée!!!!

- aller sur le lien http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/
- renseigner le questionnaire
- copier/coller la lettre en indiquant éventuellement vos "titres":association, syndicat, profession, parti politique etc...
- cliquer sur le thème "autre"
- modifier le courrier avec Monsieur le Président et rajouter "Je vous demande instamment d'intervenir auprès de Manuel Valls ministre de l'Intérieur"

-------------------------------

 

Modèle

Nom prénom
adresse
date…..

Monsieur le Préfet du Morbihan,

Depuis bientôt 4 ans, les enfants suivent une bonne scolarité. Ils ont tous trois acquis un très bon niveau en français. Aïda a obtenus son bac ES en juin 2012 et elle entre en deuxième année de BTS Commerce International au Lycée Lesage de Vannes. Abdulla obtient de très bons résultats en Bac pro Mécanique Auto et entre en Terminale, Erion a obtenu son Brevet des Collèges et entre en Seconde Bac pro vente, tous deux sont au Lycée professionnel J. Guéhenno de Vannes.

De plus, M Selaj, bon artisan menuisier, peut sans problème faire vivre sa famille puisqu’il peut obtenir une embauche dans « les métiers en tension du secteur du Bois ».

C’est pourquoi, Monsieur le Préfet, j’intercède en leur faveur afin que vous revoyiez la situation de cette famille.

Aïda, Abdulla et Erion doivent pouvoir poursuivre sereinement leur scolarité en France. Le retour en Albanie, pays déclaré « non sûr », serait catastrophique pour eux qui ont tout perdu dans leur pays. Ils seraient de plus menacés de vivre « reclus » et sous la menace constante d’un crime d’honneur.

Je vous demande instamment, Monsieur Le Préfet, de réexaminer le refus de régularisation de la famille Selaj et de surseoir à toute mesure d’expulsion.

Veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, mes salutations les plus respectueuses.

Signature

dimanche 1er septembre 2013.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 56-Morbihan
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0