Contre la précarité, pour le respect et l'égalité des droits

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 07-Ardèche ...
Contact

Journée Internationale des Migrants : manifestons ce 18 décembre à Annonay

Contre la précarité, pour le respect et l'égalité des droits

Français et étrangers ensemble, soutenons Nika et sa famille

 

A l’appel de RESF Annonay, du GOLA, Groupement des Oeuvres Laïques d’Annonay, de l’ASTI Annonay, du DUDH, du MRAP Annonay, de la FSU, manifestonsce mercredi 18 décembre 2013, journée internationale des Migrants ; pour cette occasion et en soutien à la famille de Nika (enfant de 5 ans gravement malade) bientôt sans hébergement, un rassemblement devant le Théâtre d’Annonay aura lieu à 18h avec bougies, lampions ou lampes de poche.

Sur place, il y aura une pétition pour soutenir la famille, si vous ne pouvez pas venir au rasssemblement, vous pouvez signer la pétition sur le site RESF : http://resf.info/article48337.html

Vous pouvez bien entendu relayer l'info à tout votre carnet d'adresses.

Nous vous remercions et vous attendons nombreux le 18.

 MANIFESTATION 

Devant le Théâtre d'Annonay

Mercredi 18 décembre à 18h

Pour Nika, un petit garçon de 5 ans gravement malade, et pour sa famille, bientôt à la rue

 

Français(es) et étranger(e)s, ensemble contre la précarité,

pour le respect et l’égalité des droits

Manifestons contre une politique européenne mortifère et en faveur de profondes réformes en France

Avec lampes de poche, lampions, flambeaux, etc.

APPORTEZ VOS LUMIÈRES

Concernant la politique migratoire, le nouveau gouvernement, malgré ses promesses, reste dans la lignée excessivement répressive de ses prédécesseurs :

- aucune modification du CESEDA (Code d’Entrée et de Séjour des Etrangers et Demandeurs d’Asile) ;

- l’obtention d’une Carte de Séjour longue durée reste un véritable parcours du combattant ;

- son attribution relève de l’arbitraire total, une loterie à la tête du client ;

- la chasse aux Sans Papiers et aux Roms bat son plein ;

- toujours autant d’arrestations, de rétentions et augmentation du nombre d’expulsions.

En Drôme Ardèche la situation des migrants est à l’avenant avec très peu de régularisations et de nombreuses personnes vivant en extrême précarité et dans la peur.

• Nous refusons cette politique de l’immigration qui fait de la France et de l’Europe une forteresse soi-disant assiégée, laissant à ses portes des milliers de morts (cf les naufrages de Lampedusa).

• Nous refusons que la notion même de Droit d’Asile soit bafouée.

• Nous refusons cette politique qui crée des clandestins contraints de se cacher et qui fournit au patronat une main d’oeuvre surexploitée.

• Nous refusons cette politique raciste qui détourne la colère des injustices et des inégalités et qui fait le lit de l’extrême droite.

Pour ce changement de regard sur l'immigration et pour ces réformes urgentes, nous exigeons la scolarisation sereine des enfants ; le droit au travail ; le droit à un logement ; le droit à la santé ; la ratification par la France de la convention adoptée le 18 décembre 1990 par l'Assemblée Générale des Nations Unies sur les droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles ; le réexamen du Code de Séjour des étrangers et des demandeurs d'asile (CESEDA) ; la pleine restauration du droit d'asile .

Il y a urgence :

- urgence de promouvoir un changement du regard porté sur les étrangers vivant parmi nous dans un souci de justice, d'égalité et de fraternité.

- urgence de transformer les relations sociales, de construire une société hospitalière et la possibilité d'un « vivre ensemble » porteur d'espoir pour tous les habitants de ce pays.

- urgence de transcrire dès maintenant ces valeurs dans des mesures concrètes concernant les migrants pour assurer le respect des droits humains, la justice et la solidarité.

vendredi 13 décembre 2013.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 07-Ardèche
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0