Ma Chaîne étudiante : Sans-papiers : la grogne des lycéens à l'occasion des « samedis de papiers » monte d'un cran

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...

Ma Chaîne étudiante: Sans-papiers : la grogne des lycéens à l'occasion des « samedis de papiers » monte d'un cran

 


Trop c’est trop : un nouveau mouvement lycéen qui lutte contre les expulsions d’élèves scolarisés a connu un premier temps fort parisien le week-end dernier avec un rassemblement place de la Sorbonne samedi après-midi

Leur statut est des plus inconfortables : les lycéens sans papiers sont nombreux a être scolarisés en France mais bénéficient guère plus que d’un sursis concernant la durée de leur séjour dans l’hexagone. Ils s’appellent Khatchik, Sefo ou encore Idriss, et ont tous été frappés par une procédure d’expulsion dans les 6 mois.

Pour tenter de mettre un coup d’arrêt à la multiplication de telles collantes, RESF, l’UNL et la FIDL lancent les « samedis de papiers » qui donnent rendez-vous chaque week-end à leurs soutiens pour essayer de faire bouger les lignes de ce côté-là.

Une série de regroupements en défaveur de la circulaire Valls de novembre 2012

Date est prise : tous les samedis, à l’heure du goûter entre 16h30 et 18h00 devant la Sorbonne historique, se dérouleront les « samedis de papiers », ces discussions collectives mobilisant élèves, personnels et enseignants autour de l’évolution de la législation relative aux lycéens majeurs scolarisés. Car depuis novembre 2012 et la promulgation de la circulaire Valls, l’établissement des nouveaux critères pour se voir délivrer un titre de séjour fait que 90% des élèves concernés en sont exclus explique Réseau Education Sans Frontières au Parisien.

Samedi 3 mai dernier ils ont battu le pavé de la place de la Sorbonne : plus ponctuellement et dans toute la France, la grogne monte spontanément des populations des lycées indignées contre le peu de soin réservé par les autorités aux élèves ayant le malheur se trouvant dans une situation irrégulière, comme fin avril du côté de la place du Peuple à Saint-Etienne.

Collectif lycéen embryonnaire cherche people pour de meilleures retombées

Avec en ligne de mire la tenue « d’Assise régionales du lycéen sans papiers » qui présenteront leurs conclusions le 27 juin prochain au Conseil Régional d’Ile de France, les organisateurs appellent les personnalité issues du monde des médias et de la culture à rejoindre leur combat, de façon à ce que leur tribune prenne suffisamment d’ampleur.

Par ce temps printanier, de nombreux jeunes et adultes avaient répondu à l’appel samedi dernier, brandissant des portraits de lycéens ayant subi des procédures d’expulsion ces dernières années et scandant des slogans comme « Résistance » pour marquer leur indignation vis-à-vis de l’actuelle rigidité législative, incompatible selon eux avec les valeurs de la République.

lundi 5 mai 2014.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0