La famille Kouzonov libérée !

Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
  6 RESF - Cartouche et texte RESF seuls - 100 x 40 (pour les CP)

La famille Kouzonov libérée !

 


Jeudi soir 23 octobre, Aïcha 15 mois, vous avez bien lu, un bébé de 15 mois, a été libérée de son enfermement. Ici en France, au centre de rétention administrative (CRA) de Toulouse, un des 23 CRA existant en France, on enferme derrière des grilles des enfants de 15 mois. Pas tout seuls, avec leurs parents, et dans un bâtiment prévu « familles ». Et puis, ils sont étrangers, ils ont demandé l’asile et il leur a été refusé comme à 85% des demandeurs d’asile.


 Il a fallu 9 jours pour que la famille soit finalement libérée. 


- Parce que des gens nombreux, des élus, des personnalités, même s’ils sont peu entendus, se sont battus et ont protesté, ont écrit, téléphoné dans des ministères où on leur dit que le ministère est au courant, qu’on les écoute et qu’on transmettra.


- Parce que la CEDH (Cour européenne des Droits de l’Homme) saisie de la situation a demandé à la France de suspendre l’expulsion en attendant l’examen de la requête au fond (d’ici un mois ou deux !). Pour mémoire la CEDH a condamné la France (arrêt Popov de janvier 2012, caractérisant la rétention et la privation de liberté comme «  facteur d’angoisse, de perturbation psychologique et de dégradation de l’image parentale pour les enfants ».


Et qu’il s’est encore passé près de trois jours après cet arrêt, pour que la libération ait lieu tandis que ne cessaient d’arriver des messages de protestation aux différentes autorités responsables de cet enfermement. La famille est aujourd’hui assignée à résidence.


OUI, on continue jusqu’à la régularisation définitive de cette famille. Et on continue pour d’autres.


- Pour Ali ALTUNTAS, maçon de nationalité turque, qui a refusé l’expulsion le 23 octobre soutenu par la solidarité des passagers du vol de Marseille pour la Turquie. Père d’une enfant de 8 ans né en France, scolarisé en Avignon, et dont la femme est titulaire d’une carte de résident, et toute la famille en France en situation régulière


- Pour les quatre enfants Kazakhs et de nationalité russe, âgés de 5 ans, 8 ans, 10 ans et 11 ans enfermés avec leurs parents au Mesnil-Amelot depuis le 22 octobre. Une famille demandeuse d’asile, et qui elle aussi a refusé l’embarquement.


Contact : Cercle des Voisins Cornebarrieu Michèle Cremoux 07 86 80 47 20 RESF : Armelle Gardien 06 89 49 48 47

vendredi 24 octobre 2014.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / COMMUNIQUÉS RESF
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0