Comme une grande...

Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
 RESF - logo cartouche et texte (pour les CP)

Communiqué de presse

Comme une grande...

 

Fanta D, petite Ivoirienne de trois ans et demi a été libérée de la zone d’attente de Roissy après 5 jours de prison toute seule comme une grande. Ce n’est bien sûr pas une décision humanitaire du ministère de l’Intérieur ni de l’Élysée et encore moins de Matignon. Elle a été libérée par le JLD du TGI de Bobigny devant lequel elle a comparu, toute seule comme une grande. 

Originaire d’une région où l’excision des filles est fréquente, Fanta y était promise à court terme. Pour qu’elle y échappe, ses parents ont décidé de la faire venir en Europe. Son père, Ivoirien résidant en situation régulière en Italie, est allé la chercher. L’enfant n’ayant pas de passeport ni de carte de circulation, il a utilisé la carte de circulation d’une autre jeune enfant. Une illégalité évidemment. Mais qui n’aurait pas fait comme lui dans la même situation, sachant que l’obtention des documents pour faire venir Fanta aurait pris des années, à supposer que cela ait finalement été possible ?

Mais rien, ou presque, n’échappe à la police de Monsieur Cazeneuve. A Roissy, le pot aux roses a été découvert. Fanta, délinquante supposée de trois ans et demi, a été placée en Zone d’attente, l’endroit où sont confinés les étrangers soupçonnés de vouloir pénétrer irrégulièrement en France. Toute seule, comme une grande.

Elle y a passé cinq jours. Cinq jours de prison à trois ans et demi ! Le quinquennat de Hollande est celui de la jeunesse, la preuve !

Le cabinet du ministre de l’Intérieur, Claude Cazeneuve a été informé. Pierre-Antoine Molina, directeur-adjoint du cabinet chargé des basses œuvres et premier secrétaire de la fédération du parti socialiste de la Drôme joint par téléphone s’est courageusement défilé en renvoyant vers Raphaël Sodini, exécutant des mêmes œuvres du cabinet qui lui même était évidemment en réunion comme à chaque fois... 

Fanta a donc échappé à l’excision. Elle est libre, elle a retrouvé ses parents. Un minimum pour une enfant de son âge. Mais c’est contre la volonté, dans l’ordre protocolaire de Messieurs Hollande, Valls, Cazeneuve, Molina et Sodini et de quelques autres. Pas fier pour eux.

jeudi 11 juin 2015.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / COMMUNIQUÉS RESF
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0