Le Républicain : Des lycéens étrangers en obligation de quitter le territoire.

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 91-Essonne ...
Contact
Medias - Le Républicain (Essonne)

Des lycéens étrangers en obligation de quitter le territoire.

 


Avec la mise à l’écart de la circulaire Valls, de nombreux lycéens étrangers risquent d’être expulsés du territoire.


Photo : Les lycéens ayant reçu une obligation de quitter le territoire ont été parrainés par des élus locaux.


Fouad, Rody, Déborah et Kalou ont tous reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF).?Vivant en France sans papiers, ces lycéens essonniens de 18 ou 19 ans étaient bénéficiaires de la circulaire Valls leur permettant d’acquérir un titre de séjour.?Cependant, les tribunaux administratifs ont décidé de revoir cette circulaire en début d’année, qu’ils jugent comme une simple orientation. Elle n’est pas non plus prise en compte par la modification de la loi sur l’immigration par le gouvernement, intervenue le 1er juillet dernier.??


Depuis, ces jeunes ont été pris en charge par de nombreux organismes, comme la CGT, le Réseau éducation sans frontières (RESF) et la Fédération syndicale unitaire, pour leur permettre de continuer leurs études en France. « Je suis arrivé en France à 17 ans, pour étudier et aider mon grand-père dans la vie quotidienne. Je fais un CAP électricien pour pouvoir travailler à la RATP », raconte Fouad.


Des actions pour les régulariser Une pétition a été lancée pour leur permettre de continuer leur scolarité, notamment auprès de leurs enseignants et des parents d’élèves. Près de 1300 signatures ont été récoltées.??


« ?Nous voulons que ces adolescents aillent au bout de ce qu’ils veulent faire.?Ils sont très assidus dans leur lycée respectif.?Les renvoyer de France les priverait d’un bel avenir et l’Etat perdrait de nombreuses richesses qu’il a formées », développe Nadia Nguyen Quang, représentante de RESF.?


Hella Kribi-Romdhane, vice-présidente de la Région, et Jérôme Guedj, conseiller départemental, ont quant à eux parrainé Fouad, Rody et deux autres jeunes, le jeudi 2 juillet, dans le lycée Gustave-Eiffel de Massy, où ils sont scolarisés, pour « les protéger », indiquent les syndicats.


Maxime Abolin


 

vendredi 10 juillet 2015.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 91-Essonne
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0