URGENTISSIME La famille MATEVOSIAN sur le point d'être expulsée. Réagissez très vite

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Actions urgentes
Contact
  5 RESF - Heeeeelp! 100 x 42 avec texte "resf"

A Monsieur le Préfet du Doubs, célèbre expulseur (1), qui profite des congés de Noël pour effectuer ses basses besognes

P3005 -
URGENTISSIME La famille MATEVOSIAN sur le point d'être expulsée. Réagissez très vite

Monsieur le Préfet, cessez de vous acharner sur la famille MATEVOSIAN !!! Après avoir vécu 5 ans de galère et d'angoisse dans notre pays, elle doit être régularisée !!!

 

Il y a un an, une campagne de pétitions (plus de 600 signatures) sur papier et sur le net : http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article52218
demandait déjà la régularisation de cette famille en soulignant sa volonté
d’intégration.
Des militants RESF ont alors été reçus par des responsables de la Préfecture. Ceux ci leur ont affirmé que le cas de cette famille allait être examiné et qu’un
contrat de travail serait le bienvenu.
Obtenir un contrat de travail quand on est sans papiers et sans autorisation de travail est une prouesse.
Hovhannes a trouvé une entreprise des environs de Besançon, qui après entretien et évaluation de celui-ci, a interrogé la préfecture par mail le 19 novembre 2015 pour l’informer de sa volonté de l’embaucher. Et cette entreprise a établi une promesse d’embauche en contrat CDI à temps complet, promesse assortie de tous les documents requis qui a été jointe à la demande de régularisation du 9 décembre 2015 pour Hovhannes et son épouse. L’espoir renaissait pour cette famille.
Hasard ou pas, vos services ont émis peu après une nouvelle OQTF (arrêté d’expulsion) contestable dans les 48 heures, avec une nouvelle assignation à
résidence (Ils ont déjà subi cette dure procédure pendant 180 jours, alors que cette famille est bien localisée dans un hébergement d’urgence avec ses trois enfants à Besançon) et une interdiction du territoire de 3 ans. Comme si ces personnes étaient de dangereux malfrats. Hovhannes et Tatevik sont anéantis. Quel acharnement !!!!!


Monsieur le Préfet, autorisez cette famille à rester en France !!! Elle a monté toute sa volonté d’intégration durant ces 5 années passées à Besançon dans des conditions très difficiles : bénévolat, apprentissage du français bien maîtrisé à l’heure actuelle, une fille scolarisée en deuxième année de maternelle, contrat d’embauche en CDI à plein temps. 



Cette famille est intégrée.
Elle le montre. Elle a droit à un titre de séjour



L’expulser serait
inhumain !!!



Signez la pétition en ligne



(1) Une vingtaine d’arrêtés d’expulsion en moyenne par semaine dans le Doubs.



Très
urgent


Il est urgent en plus d’envoyer une lettre au préfet et à ses collaborateurs, avec copies à l’Elysée, à Matignon et au Ministère de l’intérieur.


Voir lettre type ci dessous que vous pouvez copier- coller .


Vous pouvez également la modifier, tout en restant corrects, pour éviter les plaintes en justice, qui mangent nos énergies bien utiles ailleurs.



Les adresses courrier, fax mails, sont en fin de texte. Utiliser la technique copié- collé.



Monsieur le Préfet du Doubs,



Nous disons « non à l’expulsion » qui semble imminente, de la famille MATEVOSIAN.



Arrêtez de faire souffrir la famille MATEVOSIAN Hovhannes
et Tatevik !!!



Après avoir vécu 5 ans de galère dans notre pays, elle doit être régularisée !!!



Il y a un an, une campagne de pétitions (plus de 600 signatures) sur
papier et sur le net demandait déjà la régularisation de cette famille en soulignant sa volonté d’intégration.



Des militants RESF ont alors été reçus par des responsables de la Préfecture. Ceux ci leur ont affirmé que le cas de cette famille allait être examiné et qu’un contrat de travail serait le bienvenu.



Obtenir un contrat de travail quand on est sans papiers et sans autorisation de travail est une prouesse.



Hovhannes a trouvé une entreprise des environs de Besançon, qui après entretien et évaluation de celui-ci, a interrogé la préfecture par mail le 19 novembre 2015 pour l’informer de sa volonté de l’embaucher. Et cette entreprise a établi un contrat CDI temps complet pour Hovhannes. L’espoir renaissait pour cette famille.



Hasard ou pas, vos services ont émis peu après une nouvelle OQTF (arrêté d’expulsion) contestable dans les 48 heures, avec une nouvelle assignation à résidence (Ils ont déjà subi cette dure procédure pendant 180 jours, alors que cette famille est bien localisée dans un hébergement d’urgence avec ses trois enfants à Besançon) et une
interdiction du territoire de 03 ans. Comme si ces personnes étaient
de dangereux malfrats. Hovhannes et Tatevik sont anéantis. Quel
acharnement !!!!!



Monsieur le Préfet, arrêtez de faire souffrir cette famille, qui pendant les 5 ans qu’elle a vécu en France, dans des conditions très difficiles, a montré toute sa volonté d’intégration : bénévolat, apprentissage du français bien maîtrisé à l’heure actuelle, trois enfants nés en France
dont un en scolarisé en deuxième année en maternelle, contrat d’embauche en CDI à plein temps. 



Cette famille est intégrée.
Elle le montre. Elle a droit à un titre de séjour



L’expulser serait
inhumain !!!



Nous vous envoyons, Monsieur
le Préfet, nos salutations citoyennes.



Nom :
Prénom :


Ville, département :


Préfet de Franche Comté, préfet du Doubs : Raphaël BARTOLT :
raphael.bartolt@doubs.gouv.fr


fax : 03 81 83 21 82


Secrétaire Général : Jean Philippe SETBON : [jean-philippe.setbon@doubs.gouv.fr->mailto:jean-philippe.setbon@doubs.gouv.fr]


Directrice Service Immigration et Intégration : Marie France BARRAUX  :
 
[marie-france.barraux@doubs.gouv.fr->mailto:marie-france.barraux@doubs.gouv.fr]


fax : 03 81 25 11 42


Chef de Service Bureau des Nationalités :
Dominique JON :
[dominique.jon@doubs.gouv.fr->mailto:dominique.jon@doubs.gouv.fr]


 Adresse postale pour tous  :
 Préfecture du Doubs 8, bis rue Charles Nodier 25000 BESANCON


Elysée :


Secrétaire général : [jean-pierre.jouyet@elysee.fr->mailto:jean-pierre.jouyet@elysee.fr]


Directeur de cabinet : [thierry.lataste@elysee.fr->mailto:thierry.lataste@elysee.fr]


Secrétaire général adjoint : [boris.vallaud@elysee.fr->mailto:boris.vallaud@elysee.fr]


Matignon : [premier-ministre@pm.gouv.fr->mailto:premier-ministre@pm.gouv.fr]


Chef de Cabinet [sebastien.gros@pm.gouv.fr->mailto:sebastien.gros@pm.gouv.fr]


Conseiller relations société civile [guillaume.weisberg@pm.gouv.fr->mailto:guillaume.weisberg@pm.gouv.fr] 


Ministère de l’Intérieur :


Dircab adjoint : [thomas.campeaux@interieur.gouv.fr->mailto:thomas.campeaux@interieur.gouv.fr]


Conseiller immigration : [raphael.sodini@interieur.gouv.fr->mailto:raphael.sodini@interieur.gouv.fr]


mailto:[thierry.lataste@intérieur.gouv.fr->mailto:thierry.lataste@int%C3%A9rieur.gouv.fr]
 

samedi 19 décembre 2015.

Je signe cette pétition...  Que mettre ici ?
Que mettre ici ?

Comment ça marche ?
Comment signer en 3 étapes :
1. [Maintenant !] Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur « Valider ». Aussitôt, le site va automatiquement vous envoyer un email (courriel) pour s’assurer de votre existence et que ce n’est pas une plaisanterie douteuse mais que vous avez bien l’intention de signer

2. [Dans 5 minutes] Vous allez recevoir cet email (courriel) de confirmation automatique.

3. [Dès réception !] Cliquez sur le lien contenu dans le mail de confirmation, ou bien, si le lien est inactif, copiez le dans votre navigateur internet favori (Firefox, Safari, Mozilla, Netscape, Opera, Explorer...).
N’attendez pas ! Faites le dès réception du message. Merci !
- Oui, vous pouvez confirmer plusieurs jours après, mais pourquoi attendre et risque d’oublier ?! -
La signature apparaîtra une heure plus tard environ dans la liste des signataires.

En cas de problème, répondez au message, sans rien effacer, et en expliquant au mieux ce qui se passe... Un humain(!) vous répondra.

Identifiants personnels
email_adress :
email_confirm:


  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS
    Entrez votre adresse email sous sa forme simple, par exemple mdubois@erenis.fr ou marie.dubois@papiers.org

    SVP n’allez pas plus loin si vous n’êtes pas sûr(e) de votre adresse courriel (email) ou si votre boîte email est pleine et ne peut plus recevoir de messages :
    Comme expliqué ci-dessus, cette adresse courriel est obligatoire pour la validation : un message automatique doit y être envoyé.
    Ce message contiendra un lien internet avec un code de confirmation personnel et unique.
    Après signature, surveillez votre boîte email !
    . Assurez-vous que votre boite email n’est pas pleine et peut recevoir des messages,
    . Assurez vous que personne d’autre n’a accès à vos messages,
    . Si vous utilisez un système anti-spam (bien !), vérifiez que ce mail ne soit pas bloqué, ou surveillez ceux qui ont déjà été bloqués pour voir s’il n’y est pas !
    ... sinon votre confirmation de signature ne pourra jamais aboutir !
    Il suffira de cliquer sur le lien qui sera indiqué dans le mail pour confirmer votre engagement.

    En cas de problème, si votre adresse email est refusée, ou si vous n’avez pas reçu d’email après plusieurs heures, etc. : contactez resf.appel@gmail.com ... Un humain(!) vous répondra.

    NB : Une adresse courriel ne peut pas être réutilisée pour une seconde signature.

    Les adresses courriel collectées ne sont pas rendues publiques, ni dans la liste des signataires, ni autrement.

  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?


    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse : Nom : nom et prénom du signataire (évitez les pseudos : celui qui signe s’engage personnellement) suivi autant que possible d’une indication qui peut lui donner du poids et/ou du sens : métier, fonction ...
    Entrez votre nom comme par exemple « Marie Dubois »
    (prénom nom, et autres précisions que vous jugerez utiles : Ville, Fonction, Mandat, Appartenance...). Nous protégeons strictement votre adresse email ; Nous faisons le maximum pour que les autres informations ne soient pas archivées sur internet et consultables quand on y fait une recherche. Mais votre nom et les autres indications que vous y joignez sont visibles à la consultation des dernières signatures.
    Évitez donc d’indiquer dans cette zone "votre nom" une adresse email ou postale, protégez-vous !
    . Risque légal : La plupart des pétitions ne comportent pas ce risque (délit de solidarité"). si vous ne souhaitez pas assumer ce risque, vous avez le choix de ne pas signer, ou de signer avec un pseudonyme mais ce dernier recours ôte de la crédibilité à la pétition toute entière.
    Vous pouvez exprimer votre soutien de bien d’autres façons : faire un don, aider le collectif le plus proche de vous, etc.


    En cas de problème, si vos noms ou qualités comportent une erreur, si vous souhaitez les changer, si vous souhaitez qu’un(e) proche signe avec votre adresse email, etc. : contactez appel@resf.info si possible en répondant au message reçu de façon à conserver toutes les informations décrivant la pétition et votre signature, et avec la même adresse email que celle utilisée pour la signature ... Un humain(!) vous répondra.


    NB : Nous nous reservons la possibilité de rejeter les signatures comportant des noms ou autres indications à caractère injurieux ou infamants.

Un message, un commentaire ?
  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse.
    Votre commentaire doit être lié à l’objet de la pétition et donner une note plus personnelle à la signature.
    Éviter les formules stéréotypés et passe-partout ainsi que les commentaires agressifs et offensants, pratiquer la "litote" : dire moins pour suggérer davantage.
    Vos commentaires pourront peut-être être utilisés par les initiateurs de la pétition pour ajouter des arguments ou des formulations utiles à la défense de la cause objet de la pétition.

    Si vous voulez adresser une question ou un commentaire à RESF il faut s’adresser au contact indiqué pour cette pétition
    ou à : appel@resf.info

    Si, après avoir signé, vous voulez apporter une correction à votre commentaire, vous ne pourrez pas le faire vous-même
    ... mais vous pouvez vous adresser à appel@resf.info

Lien hypertexte :
  • [pas d'aide sur : web]

Déjà signé?
506 signatures en ligne

Dernières signatures
506 signatures en ligne
Faire connaître cette pétition

FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 25-Doubs / Actions urgentes
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0