L'école Polyvalente Pajol (18ème) est occupée depuis vendredi 15 janvier 2016 pour exiger la libération de Monsieur GAO PENG17.01 : 3e jour

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 75-Paris > Communiqués Resf 75 et autres
Contact
  6 RESF - Cartouche et texte RESF seuls - 100 x 40 (pour les CP)

COMMUNIQUE DES PARENTS D’ELEVES QUI OCCUPENT L’ECOLE

L’école Polyvalente Pajol (18ème) est occupée depuis vendredi 15 janvier 2016 pour exiger la libération de Monsieur GAO PENG
17.01 : 3e jour

 

Voir l’appel à fax/mail ici

19.01 : Cour d’appel du JLD

Dimanche 17 janvier : JLD. Libération de M. Gao Peng, mais le parquet a fait appel. Voir le communiqué. L’école est toujours occupée, et un rassemblement est organisé tous les soirs à 18h devant l’école.


Signer la pétition


Voir l’appel à fax/mail


 


L’école Polyvalente Pajol située dans le 18ème arrondissement de Paris, dans le quartier de La Chapelle est occupée depuis 13h30 ce vendredi 15 janvier 2016 par des parents et des proches, pour exiger la libération de Monsieur GAO PENG, père d’une petite fille élève en grande section de maternelle.

 


Monsieur GAO PENG a été arrêté le 23 décembre 2015 et mis en rétention au CRA (Centre de Rétention Administrative) de Vincennes 3, suite à une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).


Il peut être expulsé à tout moment !


Nous, parents d’enfants scolarisés à l’école polyvalente Pajol, sommes aujourd’hui scandalisés et très inquiets de la situation de précarité économique, sociale et psychoaffective dans laquelle se trouvent désormais Mlle G. W., jeune élève très investie et très soutenue par ses parents dans son parcours scolaire – et sa mère, enceinte d’un deuxième enfant, face au risque d’expulsion imminent de Monsieur GAO PENG.


Cette famille s’est investie dans la vie de l’école, a adhéré à son projet, malgré la barrière de la langue. La femme de Monsieur GAO PENG suit des cours de français et participe à la papothèque de l’école.


La situation est urgente, en effet le Consulat de Chine peut à tout moment reconnaître Monsieur GAO PENG comme un de ses ressortissants et donner autorité au Préfet pour l’expulser de France.


Nous occupons l’école, après avoir alerté nos élus et les institutions sans aucun résultat, et faute d’avoir l’assurance que Monsieur GAO PENG pourra retrouver sa place à nos côtés et auprès de sa femme, enceinte de 2 mois, et de sa fille de 5 ans.


Nous, parents d’élèves, indignés par cette situation, resterons mobilisés jusqu’au bout pour faire vivre l’école républicaine et ses valeurs universelles marquées au fronton de notre belle institution.


Les temps actuels nécessitent plus de tolérance, plus de solidarité. 

 


Liberté pour Monsieur GAO PENG !


Liberté d’installation, de travail et de circulation !

 


Le Gouvernement se doit d’intervenir pour protéger cette famille et leur permettre de vivre sereinement sur le territoire !

vendredi 15 janvier 2016.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA à ce propos :

2e JLD de Monsieur GAO PENG

Dimanche 17 janvier 2016 10:00-21:00

Paris Descendre au métro Cité et ensuite voilà le mode d’emploi
Bd du Palais, porte pour la sainte Chapelle, même file d’attente que les
touristes (compter 20 minutes d’attente). une fois passé ce barrage, allez tout droit, passe les bungalows de chantier jaunâtres, passez la sainte Chapelle, entrez dans le palais à droite
au fond de la cour (porte Y), franchissez une porte, un couloir, une autre porte à
l’intérieur, encore tout droit.... On arrive dans un grand hall.
Prendre le grand escalier sur votre gauche. Au premier étage face à vous il
y un petit escalier. Monter jusqu’au 3e étage. Vous êtes devant un gendarme
et un portique de sécurité ? C’est le JLD !!!

Cour d’appel du JLD pour Monsieur GAO PENG

Mardi 19 janvier 2016 11:00-15:00

Paris 4° Pallais de justice
COMMENT ALLER A LA COUR D’APPEL DU JLD
Descendre au métro Cité et ensuite voilà le mode d’emploi (Bd du Palais, porte pour la sainte Chapelle, même file d’attente que les touristes (compter 20 minutes d’attente). S’il y a deux files d’attente prendre celle pour le tribunal.
Une fois passé ce barrage, aller tout droit, passer les bungalows de
chantier jaunâtres, passer la sainte Chapelle, entrer dans le palais à droite
au fond de la cour (porte Y), franchir une porte, un couloir, une autre porte à
l’intérieur, encore tout droit.... On arrive dans un grand hall
on passe devant le tribunal pour enfants, on passe devant les distributeurs à café
sur la gauche, ça ressort, on va tout de suite à droite, on passe une
première grille noire, on arrive dans une cour avec à gauche le dépôt avec
des camions de flics, on repasse une deuxième grille noire généralement ouverte,
deuxième porte à droite c’est marqué 35 bis et 35 ter, entre dans une petite salle
d’attente et la petite salle de la cour d’appel se trouve sur ta gauche,

À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 75-Paris / Communiqués Resf 75 et autres
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0