Quelques éléments d'actualités du RESF Somme au 1er février 2016

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 80-Somme ...
Contact
  1 RESF - Logo RESF petit  48x67 pour les articles

Quelques éléments d’actualités du RESF Somme au 1er février 2016

 

1) Le rassemblement-Manifestation du 30 janvier 2016 pour refuser la déchéance de la nationalité, pour sortir de l’état d’urgence, pour ne pas accepter la gouvernance de la peur, a réuni, malgré la pluie battante, plus de 200 personnes, place Gambetta de la ville d’Amiens.

Tout à tour se sont exprimés, la LDH, la CGT, l’union syndicale Solidaires, le RESF, les jeunes communistes, Ensemble 80… à l’image de ce qui s’est passé à Abbeville dans la Somme et dans plus de 70 villes de France, dont Paris .

Pour autant, le gouvernement ne semble pas vouloir écouter nos doléances, tout comme la Préfecture de la Somme qui n’a pas voulu recevoir la délégation constituée de la LDH d’Amiens de Femmes-Solidaires, de l’union locale CGT, de la Jeunesse Communiste et du Mouvement de la Paix…

Prochaine réunion de travail pour envisager la suite à donner, lundi 8 février à 18h30, Bourse du travail, local de la CGT (1er étage), 24 rue Frédéric Petit à Amiens

2) Rassemblement de soutien à Laurent GAYRAL, devant le tribunal , rue Robert de Luzarches à Amiens, vendredi 5 janvier 2016 à 8h.

Laurent GAYRAL, militant syndical de l’union syndicale « Solidaires », sera jugé, pour n’être pas resté calme face aux provocations et tutoiements
de la police qui le repoussait lors de sa participation à un rassemblement de citoyens syndicalistes et issus de la Coordination des Intermittents et Précaires, du Réseau Education Sans Frontières et militants politiques contre la politique d’austérité et sécuritaire
menée par Manuel Valls, venu le 30 juillet 2015 à Amiens, au Conseil Régional de Picardie pour signer le contrat de projet Etat-Région.

Impossible d’être à moins de 100 mètres, nous (pas plus de 40 personnes) étions relégués presque derrière le bâtiment du Cirque d’Amiens. Un dispositif impressionnant de sécurité (gardes mobiles, canon à eau, etc.) était déployé sur Amiens et la totalité des effectifs de la Brigade Anti Criminalité de la Somme avait pour mission de repousser tout ce qui s’apparentait à un « opposant » à plus de 100 mètres du Conseil Régional…

Le RESF a lu au microphone le texte « Manuel souviens-toi ! » écrit par Jean-Claude Lefort, député honoraire (voir en pièce jointe) mais le Premier Ministre ne semble ne pas l’avoir également entendu, tant nous étions « tenus » éloignés de la porte d’entrée du Conseil Régional de Picardie !…

(voir la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=keu0rAuGCq0 et voir sa lettre de demande de soutien en pièce jointe) 

3) Soutien à Adama Touré, né le 08/06/1996 en Guinée Conakry, lycéen en 2ème année de CAP maçonnerie au LP de l’Acheuléen à Amiens en 2015-2016, pour qu’il obtienne un titre de séjour pour terminer ses études et avoir un travail en France en signant en ligne http://resf.info/P3019 ou sur la pétition « papier » (voir en pièce jointe).
En effet le Préfet de la Somme veut l’expulser immédiatement alors que,
orphelin, Adama Touré est arrivé, en France, avant l’âge de 16 ans …

lundi 1er février 2016.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 80-Somme
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0