Toulon : des militants d'extrême droite ont tenté d'interrompre le Cercle de silence mensuel

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 83-Var
Contact

Toulon: des militants d’extrême droite ont tenté d’interrompre le Cercle de silence mensuel

 


Un groupe de plusieurs dizaines de militants d’extrême droite a tenté d’interrompre le Cercle de silence mensuel qui se déroulait hier soir à Toulon, sur la place de la Liberté. Arrivés par surprise, ils ont scandé leurs slogans xénophobes dans un vacarme assourdissant. Mais, comme en mars 2009 et en septembre 2010, le cercle ne s’est pas brisé et a poursuivi sa présence silencieuse jusqu’à son terme.


Christophe Baconin, coordinateur du “Cercle de silence”, avouait se sentir atterré « par la méthode, qui laisse imaginer ce que ferait le FN au pouvoir » (Var Matin, le 27 février 2016). La section de Toulon de la LDH a réagi par le communiqué ci-dessous.


Communiqué de la section de Toulon de la LDH


L’incitation à la haine n’est pas tolérable



78e Cercle de Silence[1], place de la Liberté. Une heure de protestation silencieuse contre l’enfermement de personnes au seul fait d’être entrées en France pour fuir des situations de pauvreté, de famine, de guerre ou pour sauver leur vie, un rassemblement pacifique pour dénoncer les conditions de détention de celles et ceux qui, sans papiers, sont conduits dans ces centres de rétention, le silence comme seule arme pour alerter sur les conditions d’accueil faites actuellement aux migrants qui fuient la misère et la guerre et tentent de se réfugier en Europe.
Et dans le dos des personnes formant le Cercle de silence, des représentants du Front national, certains arborant l’écharpe de l’élu, armés d’une sirène et d’un mégaphone dans lequel ils hurlaient leur haine de l’étranger, tempêtant contre notre rassemblement, nous enveloppant de fumigènes avant de quitter la Place en chantant la Marseillaise. ?Si le ridicule de la scène n’échappe à personne, les propos tenus sont eux, inacceptables.
Hier soir, leurs vociférations visant à diviser, à « mettre dehors » ceux qu’ils nomment « les étrangers » et à inciter au rejet d’autres êtres humains, étaient intolérables.
« User de la peur et de la déception afin d’atteindre le pouvoir, comme le fait le FN, ne représente en rien une force idéologique ou démocratique […] Le programme du Front National n’est autre que le repli sur soi, la surveillance des libertés et l’animation de la peur de l’autre. » [2]
Notre silence leur répond : taisez-vous !
Toulon, le 27 février 2016 ?
[1] Le premier Cercle de silence à Toulon s’est déroulé le 30 octobre 2008. ?[2] Communiqué du 7 décembre 2015 de l’Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme.


mercredi 2 mars 2016.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 83-Var
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0