Marche du 1e mai 2016 à Amiens

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 80-Somme ...
Contact
  RESF - Logo RESF petit  (48x67) pour les articles

Marche du 1e mai 2016 à Amiens

 


Fête du travail, le 1er mai 2016, parc de la Hôtoie à Amiens,


Départ à 10h30 pour la marche avec les travailleurs à l’appel des syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL…



 En solidarité avec les travailleurs et les jeunes pour refuser la précarité dans notre « gagne-pain » et demander le retrait de la Loi gouvernementale sur le code du travail, le RESF (dans le cadre de sa campagne nationale du « printemps des migrants » de 2016), appelle à être solidaire des sans papiers pour leur régularisation, pour un toit, pour une formation et pour l’égalité des droits … En effet, la majorité d’entre nous a un toit.


 


 Pour la plupart des demandeurs d’asile, ils l’ont perdu. Ils ont tout perdu. Ça a été nous en d’autres temps, ça pourrait être nous un jour prochain.


 Ce qui restait de leur vie tenait dans une valise, une petite valise. Alors ils l’y ont mis et ils ont marché, roulé, navigué, se sont faits flouer, exploiter, se sont cachés, se sont épuisés.


 


 Ils sont partis pour venir reconstruire leur toit ici, en France, terre de liberté, de justice à leurs yeux. Et au bout de ces milliers de kilomètres d’épreuves, que trouvent-ils ? Pour quelques réfugiés, un accueil digne de ce nom. Mais pour 75% d’entre eux, le rejet, définitif.


 


 Commence alors un long calvaire dans un labyrinthe administratif. Ils sont ballotés de situations invivables en conditions intolérables dans un système de précarité organisée par le gouvernement. Sans ressources et sans avoir le droit d’en avoir (puisqu’ils n’ont pas le droit de travailler), ils survivent. Plus le droit de vivre. Le toit rêvé pour soi, ses enfants, sa famille est loin maintenant.


 


 Pour beaucoup leur seul espoir est de vivoter suffisamment longtemps, parfois dans l’illégalité, pour faire valoir 10 ans de présence en France et obtenir alors enfin le droit de vivre parmi nous. 10 ans de vie perdue ! Pour les familles 5 années de présence sont nécessaires et si les enfants sont scolarisés pendant 3 ans (la crèche ne compte pas !). C’est ainsi plus de 5 années de misère qu’on impose à ces enfants.


 


 C’est le prix demandé pour rester en France… Scandaleux !


 


 Ce système est organisé par des lois et circulaires gouvernementales. Ceci est fait en notre nom.


 


Ne nous laissons pas faire, il faut abolir ce système ubuesque…


 


Battons-nous pour que les demandeurs d’asile puissent revivre.


 


 


Pour la marche, venons avec une valise… Ensuite, nous mangerons ensemble et tiendrons un stand RESF avec les autres associations (Femmes Solidaires, FAKIR, Nuits-Debout, Coordination des Intermittents et Précaires de Picardie, Good-Year, CGT, Solidaires…)


 


Bien à vous,


Pour le RESF de la Somme, Martine Tekaya, Sibylle Luperce, Mireille Hanin, Suzanne Cardon, Florence Grimout, Danièle Bouty, Dikanaïna Harrivel, Claire Bizet, Christophe Collafarina, Christophe Clavet, Didier Cottrelle, Paul Doublet, Bertille et Marcel Dekervel


 


Contacts : tel 07 88 99 64 67, E-mail : resfsomme@gmail.com, Site : www.educationsansfrontieres.org



Réseau Education Sans fFontières de la Somme, avec le soutien de : Ligue des Droits de l’Homme, SUD-Education, FCPE, Léo-Lagrange, Entraide Protestante, FSU, CGT-Education, SGEN-CFDT, UNSA-Education, Union CGT80, Union syndicale "Solidaires", UNEF, l’ASMA, l’Union pour la Dignité des Chômeurs, ATTAC, Confédération Paysanne, Ligue de l’Enseignement, Mouvement de la Paix, Compagnie de théâtre « Charnière », Femmes Solidaires, Association « Vie Brisée », Association de lutte contre l’illettrisme« CARDAN », Espéranto 80, Femmes en Mouvement, Compagnie de théâtre « Les BEN’ARTS », Coordination des Intermittents et Précaires de Picardie, les CEMEA de Picardie, Etudiants Musulmans de France, Fédération Syndicale Etudiante, Journal « ch’Fakir », la CIMADE, SUD-Santé Sociaux, Association d’Ethno-Psychanalyse, Association « Faites de la Résistance », Nouvelle Afrique, Association Générale des Etudiants de Picardie, Théâtre « La Roue Libre », Association « Culture, Animation, Prévention, Sports », Association « Défense-Enfants-International », Association CAP-VERT d’Amiens, Association « Bulles de Théâtre », Groupe Musical « Bordel de Mel et Boris-PELOSOF-TRIO », Association de Solidarité aux Arméniens « ARATTA », Association « Boite Sans Projet », Association de Solidarité aux Yézides « Mala-Ezdîye-Amiens ou la Maison des Yézidis d’Amiens », Association des Russophones « Bouledeneige », Chorale « Bande à Rosa » …


 

jeudi 28 avril 2016.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA à ce propos :

Marche du 1e mai 2016

Dimanche 1er mai 2016 10:30-17:00

Amiens (80) parc de la Hôtoie

À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 80-Somme
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0