TRES URGENT Appel à fax-mail pour empêcher l'expulsion de M.B.B.A, père de famille.20 oct. LIBERE au 25e jour de rétention

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 75-Paris > Actions - Evénements > Appels à soutien ...
Contact
  5 RESF - Heeeeelp! 100 x 42 avec texte "resf"

TRES URGENT Appel à fax-mail pour empêcher l'expulsion de M.B.B.A, père de famille.
20 oct. LIBERE au 25e jour de rétention

 

M. B.B.A. sa femme et leurs trois enfants remercient toutes celles et tous ceux qui les ont soutenus pendant ces trois semaines d’épreuves et d’enfermement forcé. L’Obligation de quitter le territoire français qui vise monsieur B.B.A. est valable jusqu’au 24 septembre 2017 donc cette famille aura certainement encore besoin de votre soutien. Un grand merci à toutes et à tous.

LIBERATION M. BBA papa de 3 enfants - au 25e jour de rétention lors du JLD des 25jours
Le consulat d’Algérie n’a pas signé le laissez-passer et le juge du JLD a refusé de laisser M. BBA 20 jours de plus en rétention.

La cour d’appel du JLD était ce matin 3 octobre et M. B.B.A a perdu son dernier recours.

Tous les recours sont épuisés et il doit voir le consul d’Algérie ce mercredi 5 octobre pour la signature du laissez-passer.

Signer aussi la pétition


Exemple de texte à envoyer

A l’intention du préfet de police M. Michel Cadot
 
Monsieur le préfet de police de Paris, par une OQTF prise le 23 septembre 2016, vous avez décidé d’obliger M. B.B.A. (numéro d’étranger 75 03 95 58 68) né le 30/08/1988 en Algérie à quitter le territoire français. 
Vous n’êtes pas sans savoir que M. B.B.A. réside en France depuis 2014, où il est venu rejoindre sa femme (Mme N. A., numéro d’étranger 75 03 89 74 83), arrivée en France en 2013, avec lequel il s’était marié religieusement en Algérie. Ils ont fait une déclaration de concubinage à la mairie du 18e. Le couple a une petite fille, âgée de 3 mois, née à Paris le 13/06/2016.
En obligeant M. B.B.A. à quitter la France non seulement vous voulez délibérément séparer un père de sa fille et de sa femme, mais aussi un beau-père des deux autres enfants de Mme N.A. âgés respectivement de 12 ans et 9 ans, scolarisés en France depuis plus de trois ans et très attachés à M. B.B.A.. 
Vous n’êtes pas sans savoir que M. B.B.A. a perdu tous ses recours devant le TA et le JLD MAIS que vous avez la possibilité de revenir sur votre décision et de procéder à une libération humanitaire afin que ce papa retrouve sa fille, sa femme et les deux autres enfants dont il a la charge matérielle et familiale. Et que cette famille puisse vivre en sécurité en France avec une carte de séjour.
A vous d’examiner votre conscience : est-il juste de démembrer une famille, de la fragiliser et de la plonger dans la détresse matérielle et morale ?
A vous d’interroger votre conscience et de nous dire si les traités internationaux qu’a signés la France (Convention européenne des droits de l’homme, Convention internationale des droits de l’enfant) sont des textes respectables, généreux, dignes d’être appliqués, ou de simples morceaux de papier brouillon que l’on peut mettre à la poubelle ! 
Veuillez agréer, monsieur le préfet, l’assurance de mes sentiments respectueux
 


 Préfet : Michel CADOT
Fax cabinet du préfet : 01 53 71 67 23


Directeur de cabinet : Patrice LATRON


Directeur du cabinet adjoint : Serge BOULANGER
Mail : pp-dpg-sdae-secretariat@interieur.gouv.fr


Mail préfecture de police de Paris : prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr


 

lundi 3 octobre 2016.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 75-Paris / Actions - Evénements / Appels à soutien
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0