Appel à fax/mail pour empêcher l'expulsion de M.M. Khudoevi, père de familleExpulsion prévue le 8 novembre !!Expulsé le 13 novembre, alors qu'il lui manquait 3 semaines sur les 5 ans complets et continus de présence en France

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 77-Seine et Marne > Communiqués et demandes de soutien
Contact
Pictos - URGENT 2

Appel à fax/mail pour empêcher l'expulsion de M.M. Khudoevi, père de famille
Expulsion prévue le 8 novembre !!
Expulsé le 13 novembre, alors qu'il lui manquait 3 semaines sur les 5 ans complets et continus de présence en France

 

Signer aussi la pétition et écouter l’interview de son avocat

08/11
Monsieur Khudoevi aura donc finalement été expulsé, alors qu’il lui manquait 3 semaines sur les 5 ans complets et continus de présence en France (et 3 ans complets et continus de scolarisation d’un enfant en France). La République de M. Hollande continue donc de séparer des familles avec enfants en bas âge, sur la base même qu’ils n’ont pas de papiers alors qu’elle ne lui a laissé aucun chance d’en solliciter. Nous sommes en 2016, le Pays des Droits de l’Homme pratique toujours la torture psychologiques pour les personnes qui fuient leur pays où leur famille est massacrée. Nous sommes en 2016, et la France continue de livrer, manu militari, ces personnes à leurs pays d’origine où ils continueront d’être pourchassés, massacrés ou persécutés, et qu’ils finiront par fuir à nouveau, s’ils en ont encore la possibilité. Nous sommes en 2016, et ce gouvernement a définitivement oublié les définitions des mots Humanité et Solidarité.

M. Khudoevi, expulsé par la République Française du gouvernement "socialiste" de François Hollande et de Manuel Valls, laissant sur place sa femme et ses deux enfants de 8 et 2 ans, le 13 novembre 2015 à 13h20.

La mobilisation des militants et des élus n’aura donc pas suffit face à la crétinerie d’État.

Romain Gerland, Turbulences


8 novembre : La rétention de M.KHUDOEVI a été prolongée de 20 jours par le Juge des Libertés et de la Détention, il est encore plus d’actualité de venir le soutenir au rassemblement de demain, jeudi 10 novembre


L’expulsion de M.KHudoevi est programmée pour mardi 8 novembre, il encore temps de le soutenir et de ne pas déchirer cette famille.


Nous vous demandons de faxer au préfet votre soutien à cette famille. De la manière qui vous convient.


Mail du secrétaire général : nicolas-de-maistre@seine-et-marne.gouv.fr


Vous trouverez ci-dessous le résumé de la situation de M.KHUDOEVI.


 


Fax du préfet 77 : 01 64 71 75 03


 


A l’attention de Monsieur Jean-Luc Marx, Préfet de Seine-et-Marne


Service des Etrangers de la Préfecture


12, rue des Saints-Pères


77010 Melun cedex


 


Monsieur le Préfet,


Nous sollicitons de votre haute bienveillance le réexamen de la situation de M. Khudoevi, arrêté et placé au Centre de Rétention de Vincennes le 15 octobre 2016 et sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire Français.


Monsieur et Madame Khudoevi sont en France depuis fin 2011. Ils vivent à Torcy et font partie des familles qui peuvent être régularisées dans le cadre de la Circulaire Valls : présence en France depuis 5 ans et une enfant scolarisée depuis plus de 3 ans (à l’école élémentaire Victor Hugo de Torcy). Ils avaient dans cette intention sollicité l’association Turbulences. Leurs dossiers de demande de régularisation étaient prêts et devaient être déposés dès que les cinq années de présence en France seraient révolues, fin octobre pour Madame et fin décembre pour Monsieur.


De nationalité Géorgienne, d’origine Kurde et de confession Yézide, minorité ethnique et religieuse opprimée en Géorgie, la famille avait quitté ce pays à la suite de menaces proférées à l’encontre de monsieur. Ils avaient été déboutés du droit d’asile en France en 2013.


Pour nourrir sa famille Monsieur Khudoevi convoyait des particuliers, en utilisant une application de covoiturage nocturne mettant en relation des clients avec des chauffeurs non professionnels. Pour lui cette façon de gagner sa vie n’était qu’un pis-aller en attendant d’avoir des papiers pour pouvoir enfin trouver un travail déclaré. Il a été arrêté dans la nuit du Samedi 15 octobre alors qu’il véhiculait deux personnes dans le cadre de cette activité.


Monsieur Khudoevi et madame Khudoeva ont choisi de vivre en France parmi nous avec leur famille. Le renvoi en Géorgie de monsieur, non seulement peut mettre en danger la vie de ce dernier, mais va le séparer de sa femme et de ses enfants, fragilisant ces derniers. Si la famille retourne en Géorgie, quel avenir pour les enfants et en particulier pour Eteri qui a commencé sa scolarité en France ? Comment intégrer une école en Géorgie dans une langue qu’elle connaît à peine alors qu’elle est bien intégrée ici dans son école française ? 


Tous ces éléments nous amènent à vous demander de bien vouloir annuler l’Obligation de Quitter le territoire de Monsieur Khudoevi et le libérer afin qu’il puisse faire sa demande de régularisation. Ceci pour que cette famille, dont le souhait est de vivre dans les meilleures conditions, ici en France, puisse le faire.


Espérant une réponse favorable, recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de nos sentiments les meilleurs.


 


M. Romain Gerland et Mme Anne-Marie Kerrar pour Turbulences


M. Yves Terrenoire pour RESF 77


Mme Aubépine Dahan pour le Collectif Parisien de Soutien aux Exilé.e.s

vendredi 4 novembre 2016.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 77-Seine et Marne / Communiqués et demandes de soutien
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0