Pétition pour un père et ses deux fils Après avoir refusé d'embarquer pour l'Albanie vendredi 14 avril, Ils ont été expulsés ce matin, par avion spécial... !

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 92-Hauts de Seine > Actions
Contact
Pictos - écrire - signer

P3176 - Pétition pour un père et ses deux fils
Après avoir refusé d'embarquer pour l'Albanie vendredi 14 avril, Ils ont été expulsés ce matin, par avion spécial... !

 

20 avril :
Il faut sauver la famille S. ! Deuxième tentative d’expulsion prévue pour l’Albanie vendredi 21 avril semble t-il à 7 h du matin
Hier 19 avril, le père et ses deux fils, K., âgé de 23 ans, et L., 21 ans, scolarisé au Lycée Louis Blériot de Suresnes, ont été maintenus en rétention lors de leur deuxième passage devant un juge de la Liberté et de la détention.
L’exécution de leur expulsion a été programmée dans les 48 heures : le vol est programmé pour le vendredi 21 avril
Le 14 avril, ils ont pu refuser leur embarquement, c’était la première tentative.
Les tentatives suivantes, ce fut le cas pour Brahima Tounkara, père malien dans une situation identique en mars 2017, sont nettement plus musclées : menottée, la personne est ligotée et bâillonnée, montée comme un paquet dans l’avion. Souvent tabassée. Des pratiques inacceptables.
http://www.gettingthevoiceout.org/videos-dexpulsions-par-avions-de-personnes-dites-sans-papiers/
Ne laissons pas faire. Ce gouvernement est dans ses cartons, et vit ses derniers jours.
Il faut provoquer un sursaut d’humanité et de conscience morale chez ceux qui décident et appliquent cette politique odieuse. Il faut empêcher l’expulsion de cette famille.


18 avril : Deuxième audience devant le Juge des Libertés. L., son frère K. et leur père , toujours en rétention au CRA du Mesnil-Amelot, toujours et encore davantage menacés d’expulsion, la deuxième tentative étant souvent très violente.

Aujourd’hui, jour de rentrée scolaire, tractage et signature de pétition devant le lycée de L.. Bon accueil de ses camarades, la majorité des élèves et des profs découvrent la situation, marquent leur intéret, plusieurs prennent des tracts à distribuer ou une pétition à faire signer.
700 signatures de la pétition en ligne seront remises demain au tribunal, continuons à diffuser .
Plus que jamais, cette famille a besoin la mobilisation de tous


Le père et les deux fils ont refusé d’embarquer le 14 avril. Ils ont été ramenés au centre de rétention, d’où ils peuvent à tout moment être conduits à l’avion, de force cette fois. Ils passeront devant le juge des libertés et de la détention mercredi 19 avril, s’ils n’ont pas été expulsés avant !.
Signez la pétition ci-dessous.
Les mails pour protester sont ici http://resf.info/article54948.html


Ressortissants albanais d’origine Rom, ce père et ses deux fils, K., âgé de 23 ans, et L., 21 ans , scolarisé au Lycée ... de Suresnes, seront expulsés vendredi 14 avril, en Albanie, si rien n’est fait pour arrêter une décision qui les envoie très certainement vers les violences et peut-être la mort.


Ils ont été placés en rétention au Centre du Mesnil Amelot le 20/03/2017 par la préfecture du 95 sur la base d’une OQTF du 16/03/2016 qu’ils avaient contestée avant le placement en rétention.
Expulsés, ils laisseront la mère, et leur fils plus jeune, 12 ans, scolarisé au Collège ... de Boulogne Billancourt, dans la détresse et l’angoisse.


Cette famille a subi violences et agressions dans son pays en raison de ses origines. Elle fait en effet l’objet de deux vendettas. Le premier litige est un conflit foncier (confiscation de terres, restitution, plaintes et représailles successives se soldant par la mort de deux hommes de la famille) impliquant depuis 1993 la famille de la mère.
Malgré une décision de justice favorable en 2012, le conflit n’est pas éteint.


La seconde vendetta est née de l’histoire d’amour entre K. (fils aîné de Fatmir) avec une jeune albanaise. Une histoire qui a abouti au suicide de la jeune fille et à diverses bagarres et agressions sur K. et son père. Les agresseurs arrêtés par la police…ont été libérés trois jours plus tard.


Ne supportant plus cette succession de violences, la mère et ses trois enfants a quitté l’Albanie le 4 mars 2013. Le père les rejoignait en France le 16 mai suivant.


Les violences contre la famille se sont poursuivies après leur départ.


En dépit des très nombreuses pièces versées au dossier (certificats médicaux, témoignages, article de presse), l’asile a été refusé à cette famille, comme il l’est à 80% des demandeurs.
Leur expulsion est programmée pour vendredi 14 avril, dans un pays où la pratique de la vendetta est en constante expansion.
Renvoyés en Albanie K. et sa famille sont en danger. Ils doivent être protégés et obtenir le droit de vivre sereinement dans ce pays et y reconstruire leur vie.

mardi 18 avril 2017.

Je signe cette pétition...  Que mettre ici ?
Que mettre ici ?

Comment ça marche ?
Comment signer en 3 étapes :
1. [Maintenant !] Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur « Valider ». Aussitôt, le site va automatiquement vous envoyer un email (courriel) pour s’assurer de votre existence et que ce n’est pas une plaisanterie douteuse mais que vous avez bien l’intention de signer

2. [Dans 5 minutes] Vous allez recevoir cet email (courriel) de confirmation automatique.

3. [Dès réception !] Cliquez sur le lien contenu dans le mail de confirmation, ou bien, si le lien est inactif, copiez le dans votre navigateur internet favori (Firefox, Safari, Mozilla, Netscape, Opera, Explorer...).
N’attendez pas ! Faites le dès réception du message. Merci !
- Oui, vous pouvez confirmer plusieurs jours après, mais pourquoi attendre et risque d’oublier ?! -
La signature apparaîtra une heure plus tard environ dans la liste des signataires.

En cas de problème, répondez au message, sans rien effacer, et en expliquant au mieux ce qui se passe... Un humain(!) vous répondra.

Identifiants personnels
email_adress :
email_confirm:


  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS
    Entrez votre adresse email sous sa forme simple, par exemple mdubois@erenis.fr ou marie.dubois@papiers.org

    SVP n’allez pas plus loin si vous n’êtes pas sûr(e) de votre adresse courriel (email) ou si votre boîte email est pleine et ne peut plus recevoir de messages :
    Comme expliqué ci-dessus, cette adresse courriel est obligatoire pour la validation : un message automatique doit y être envoyé.
    Ce message contiendra un lien internet avec un code de confirmation personnel et unique.
    Après signature, surveillez votre boîte email !
    . Assurez-vous que votre boite email n’est pas pleine et peut recevoir des messages,
    . Assurez vous que personne d’autre n’a accès à vos messages,
    . Si vous utilisez un système anti-spam (bien !), vérifiez que ce mail ne soit pas bloqué, ou surveillez ceux qui ont déjà été bloqués pour voir s’il n’y est pas !
    ... sinon votre confirmation de signature ne pourra jamais aboutir !
    Il suffira de cliquer sur le lien qui sera indiqué dans le mail pour confirmer votre engagement.

    En cas de problème, si votre adresse email est refusée, ou si vous n’avez pas reçu d’email après plusieurs heures, etc. : contactez resf.appel@gmail.com ... Un humain(!) vous répondra.

    NB : Une adresse courriel ne peut pas être réutilisée pour une seconde signature.

    Les adresses courriel collectées ne sont pas rendues publiques, ni dans la liste des signataires, ni autrement.

  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?


    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse : Nom : nom et prénom du signataire (évitez les pseudos : celui qui signe s’engage personnellement) suivi autant que possible d’une indication qui peut lui donner du poids et/ou du sens : métier, fonction ...
    Entrez votre nom comme par exemple « Marie Dubois »
    (prénom nom, et autres précisions que vous jugerez utiles : Ville, Fonction, Mandat, Appartenance...). Nous protégeons strictement votre adresse email ; Nous faisons le maximum pour que les autres informations ne soient pas archivées sur internet et consultables quand on y fait une recherche. Mais votre nom et les autres indications que vous y joignez sont visibles à la consultation des dernières signatures.
    Évitez donc d’indiquer dans cette zone "votre nom" une adresse email ou postale, protégez-vous !
    . Risque légal : La plupart des pétitions ne comportent pas ce risque (délit de solidarité"). si vous ne souhaitez pas assumer ce risque, vous avez le choix de ne pas signer, ou de signer avec un pseudonyme mais ce dernier recours ôte de la crédibilité à la pétition toute entière.
    Vous pouvez exprimer votre soutien de bien d’autres façons : faire un don, aider le collectif le plus proche de vous, etc.


    En cas de problème, si vos noms ou qualités comportent une erreur, si vous souhaitez les changer, si vous souhaitez qu’un(e) proche signe avec votre adresse email, etc. : contactez appel@resf.info si possible en répondant au message reçu de façon à conserver toutes les informations décrivant la pétition et votre signature, et avec la même adresse email que celle utilisée pour la signature ... Un humain(!) vous répondra.


    NB : Nous nous reservons la possibilité de rejeter les signatures comportant des noms ou autres indications à caractère injurieux ou infamants.

Un message, un commentaire ?
  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse.
    Votre commentaire doit être lié à l’objet de la pétition et donner une note plus personnelle à la signature.
    Éviter les formules stéréotypés et passe-partout ainsi que les commentaires agressifs et offensants, pratiquer la "litote" : dire moins pour suggérer davantage.
    Vos commentaires pourront peut-être être utilisés par les initiateurs de la pétition pour ajouter des arguments ou des formulations utiles à la défense de la cause objet de la pétition.

    Si vous voulez adresser une question ou un commentaire à RESF il faut s’adresser au contact indiqué pour cette pétition
    ou à : appel@resf.info

    Si, après avoir signé, vous voulez apporter une correction à votre commentaire, vous ne pourrez pas le faire vous-même
    ... mais vous pouvez vous adresser à appel@resf.info

Déjà signé?
1473 signatures en ligne

Dernières signatures
1473 signatures en ligne
Faire connaître cette pétition

FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 92-Hauts de Seine / Actions
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0