CHRONIQUE DE L'INTOLERABLE > Macron, an I (2017-2018)

Accueil > RESF > Chronique de l’INTOLERABLE > Macron 2017
Contact
aRESF - Logo RESF moyen 90x126 avec texte "resf"

CHRONIQUE DE L'INTOLERABLE > Macron, an I (2017-2018)

 

Mai 2017

Ce qui était inacceptable sous les quinquennats de Nicolas Sarkozy et François Hollande le reste sous celui de leur successeur. Ces « chroniques de l’intolérable » illustrent et affirment notre vigilance et notre détermination à voir changer des situations inadmissibles.

La loi doit changer !

Mai 2017
Juin 2017


8 juin


Lyon


Djellil, mineur ivoirien, envoyé au CRA Saint Exupéry après une 2ème convocation à la PAF, il avait passé des tests osseux il y a 3 semaines. Il est soupçonné d’avoir fraudé sur son âge.


Djelil, venu de Côte d’Ivoire, est un rescapé de la route si dangereuse par la Libye où il a connu la prison aux mains de bandits qui voulaient une rançon, puis la traversée de la Méditerranée dans un canot pneumatique qui prenait l’eau. Il risque d’être expulsé en Italie.


7 juin


Metz


Adelisa, lycéenne en Bac Pro au lycée René Cassin de Metz, en France avec sa famille depuis 4 ans et 11 mois. 


Expulsée au Kosovo



JUIN 2017


31 mai


Grenoble


Mamadou Barry, guinéen, en France depuis 3 ans, arrêté alors qu’il rendait visite à des amis, enfermé le lendemain au CRA Saint-Exupéry de Lyon. Attaché à la culture française, il a entamé des études à l’université Stendhal dans le but de devenir créateur de spectacles. Il a aussi participé à des spectacles sur les migrations. Ses demandes de séjour ont toutes été refusées.


Il a pu refuser d’embarquer le 20 juin.


30 mai


Amiens


 


Da Costa MALONGUI , arrêté à Paris et placé au Centre de Rétention Administratif de Vincennes, marié et père de deux enfants de 4 et 2 ans .


Il est arrivé en France en 2009 en tant que mineur. Il a été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance du Conseil Général de la Somme et s’est beaucoup investi dans les formations professionnelles de maçon-couvreur avec un statut d’étudiant. Très apprécié, son patron l’a maintes fois sollicité et reconnu comme quelqu’un de courageux, (puisqu’il faisait le trajet Amiens-Paris quotidiennement). Il est aussi volontaire à la Croix-Rouge d’Amiens.


Les diplômes une fois obtenus, il a demandé le statut de salarié pour assurer les charges de sa famille.


23 mai


Vitry sur Seine


Diabaté Mamadou, placé en centre de rétention de Vincennes. Malien, en France depuis 1999, il est père de 3 enfants nés en France. L’aînée est scolarisée en CP et sa cadette en grande section de maternelle scolarisés. Il a été arrêté lors d’un contrôle d’identité sur le fondement d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) en date du 17 juin 2016 de la préfecture de police de Paris.


Libéré le 30 mai


 


21 mai


Gers(32)


Kubyri Navaldo, albanais, est actuellement détenu au Centre de Rétention de Cornebarieu.


Son seul crime : vouloir vivre avec sa femme et leurs deux enfants âgés de 1 an et 2 ans et demi, auprès de sa mère, en situation régulière, malade.


 Il a refusé le 5ème jour d’embarquer mais risque à tout moment d’être expulsé.


 


18 mai 2017


Auxerre Paris


Bibiche MUNDELE, congolaise, interpellée à son domicile le 18 mai 2017 et placée en rétention au Palais de justice de Paris. Mère de quatre enfants, en France depuis 2012, elle était assignée à résidence après un refus de titre d’étranger malade. Son compagnon, ressortissant congolais, a été placé en rétention en février 2017 et libéré le 43ème jour pour raisons médicales.


Libérée le 22 mai 2017 par le JLD


 


9 mai


Morangis (91)


Ando Atanasyan, arménien, enfermé au CRA du Mesnil Amelot. En France depuis 8 ans, il est père de 2 enfants dont l’une scolarisée en moyenne section. 


 


5 mai 2017


Marvejols


Arafat, jeune majeur afghan, risquait d’être renvoyé en Bulgarie, un pays où les demandeurs d’asile subissent maltraitances, violences, tortures, traque, enfermement…Convoqué à la préfecture pour… la veille, il n’a pas attendu que la police lui apporte une nouvelle convocation. Un autre jeune du foyer, Hafizullah, a été arrêté à la gendarmerie et expulsé quelques jours auparavant. 


Il n’était pas en état d’attendre cette convocation, il s’est enfui quelque part en Europe. 


 



MAI 2017


 

lundi 5 juin 2017.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / Chronique de l'INTOLERABLE / Macron 2017
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0